Brèves sans comptoir, de Campagne

Bourlet NPALa responsable presse d'Europe Ecologie-Les Verts prend quelque liberté avec la vérité. Les Verts et le NPA, ensemble contre le Front National à Andé. Entre sondages véritables et intox, la nervosité gagne les candidats de tous bords. Le réalisme politique du président du Nouveau Centre fait sourire dans les rangs. Et l'on s'aperçoit que le groupe écologiste Vernon-Défis, est bien ménagé par la municipalité vernonnaise et non le contraire.

 La responsable presse du candidat écologiste, Jérôme Bourlet, prise en flagrant délit de contre-vérité. Samedi 2 juin, sur le marché de Vernon, elle proposait le tract de son candidat. Jusqu'ici rien d'anormal. Toutefois sa façon de le présenter portait un sérieux coup à la vérité, "C'est le candidat socialiste, soutenu par Europe Ecologie", clame-t-elle. Assistant à la scène, au demeurant publique, je lui fait remarquer que c'est le contraire, "C'est un candidat d'Europe Ecologie soutenu par le PS". La dame se met alors à me hurler dans les oreilles, me demandant de me taire et de ne pas intervenir dans la conversation. Autrement dit, "fermez-là et laissez-moi vendre ma soupe". Nadine Morano a fait des émules.

Lors de la venue de Jean-Marie Le Pen à Andé, mardi dernier, plusieurs partis politiques, PS, NPA et EE-LV, s'étaient rassemblés pour protester contre ce meeting. La présence de Caméra Diagonale a quelque peu perturbé le groupe d'Europe Ecologie qui s'est dégagé ostensiblement de la proximité avec le NPA pour éviter une image trop compromettante et s'est positionné de l'autre côté. C'était assez drôle de voir cette dislocation, (ou délocalisation) pour une simple question d'image. C'est vrai que EE-LV n'a pas passé d'accord avec le NPA pour les législatives. Il ne faut pas effaroucher les électeurs.

A 48h du premier tour des législatives, des sondages circulent un peu partout. Entre les vrais et les faux, l'on a du mal à évaluer le taux d'intoxication. Au plan National, des instituts de sondages diffusent des taux donnant la gauche vainqueur au second tour, de justesse. Seulement, les législatives ce sont 577 territoires fractionnés et les scores de la gauche et de la droite ne s'additionnent au plan national. Ainsi, un candidat de droite dans telle circonscription, peut gagner avec moins de voix que le perdant de  gauche dans une autre circonscription ou le contraire.

Hervé Morin en est persuadé. Son candidat à Louviers peut gagner, va gagner. La certitude affichée, sans détour ni précaution, prévaut souvent chez le président du Nouveau Centre. Il y 6 mois, alors candidat à la présidentielle, il annonçait chaque jour sur un média différent, qu'il irait jusqu'au bout, contre vents et marées et n'était pas avare de critiques contre le Président Sarkozy. Tout cela est bien terminé. Dans la 4ème circonscription la victoire du Nouveau Centre est proche. Son candidat peut gagner, oui, en 2017, s'il s'installe et travaille au quotidien. Un galop d'essai n'est pas honteux surtout s'il s'accompagne d'un score honorable. Hervé Morin aurait le dire de cette façon.

Prise de bec à Gasny. En cette période d'élections, le discours de certains membres des Verts, tel un leitmotiv, est de dire que Jean-Claude Mary, maire adjoint de Vernon du groupe écolo "Vernon-Défis" est maltraité par la majorité socialiste. Voyons de près cette maltraitance. Le groupe "Vernon-Défis" a quatre élus dans la majorité de gauche, dont deux adjoints au maire. C'est le seul groupe qui détient 50% de son effectif avec des postes à responsabilté. Les socialistes ne comptent pas 50% d'adjoints, pas plus que les communistes. Pour couronner l'ensemble, Jean-Claude Mary a été mandaté par la majorité municipale de Vernon, dont les socialistes, pour être vice-président de la CAPE. Comme maltraitance il y a pire. Enfin, Jean-Claude Mary, de son propre aveu, fait ce qu'il souhaite. D'ailleurs n'a-t-il pas voté, il y a un an, la taxe sur les ménages proposée par la droite à la CAPE, contre ses camarades de gauche? Mais oui, c'est même sa voix qui a fait basculer le vote. Disons-le Jean-Claude Mary est l'enfant gâté de la municipalité de Vernon et non le contraire. Tant mieux.

Categories: Eure

Write a Comment