Brèves sans comptoir

Brèves sans comptoir

Cantonales mars 2015, le nouveau découpage des cantons promet des combats internes entre communistes et socialistes et il s’en prépare déjà un à Louviers Pont-de-l’Arche…François Loncle, député PS de la 4ème circonscription, que d’aucuns à droite et à gauche voient ne plus se représenter, réserve sa réponse…Après deux refus consécutifs de la CNAC, le groupe McArthurGlen s’apprête à déposer un 3ème projet d’implantation d’un Village de Marques, à Douains…

Gaëtan Levître est maire d’Alizay et conseiller général dans le canton du même nom. Le nouveau découpage cantonal qui réduit l’ensemble du département de 43 cantons à 22, réunit une celui de Pont-de-l’Arche-Alizay à une partie du canton Louviers-Sud dont le conseiller sortant, du Nouveau Centre, est Guy Auzoux. Ce dernier se représente et aura à conquérir un nouveau territoire. Même chose pour Gaëtan Levître avec Louviers-Sud. Mais voilà, un autre candidat pourrait s’inviter à conquérir le siège. Il s’agit de Richard Jacquet, le maire PS de Pont-de-l’Arche, qui s’était déjà présenté contre Gaëtan Levître. Au PS il se dit que Richard Jacquet est encouragé par le Premier Secrétaire Fédéral, Marc-Antoine Jamet. Au parti communiste cette décision, si elle devait se confirmer, est considérée comme une provocation de la part du PS. Le PC, dans cette hypothèse, entend apporter une réponse adaptée à la situation: il présentera des candidats communistes dans tous les cantons où le sortant est socialiste ou PRG….

François Loncle, député socialiste de la 4ème circonscription, est souvent vilipendé pour son âge. Ils sont nombreux à vouloir son retrait pour 2017. Lorsqu’on lui pose la question sur le sujet, il est ferme sur les prix, “D’abord, je ne réponds pas à cette question deux ans et demi avant l’échéance électorale et de toute façon ma décision n’est pas prise. Tout dépendra des circonstances du moment, de mon envie de me représenter ou non et de mon état de santé, qui à ce jour est excellent… et vous pouvez écrire ce que je vous dit“. C’est fait!  François Loncle est député depuis 1981 avec une seule interruption de 4 ans, entre 1993 et 1997. En 2017, il a aura accompli 7 mandats et 32 ans de mandature. S’il se représente en 2017 et est élu, il détiendra en 2022, le record de longévité de la 5ème République.

Le projet d’implantation d’un Village de Marques, sur le territoire de Douains près de Vernon et accolé à l’autoroute, refait surface. Après deux refus de la CNAC, le groupe britannique MacArthurGlen et les promoteurs locaux devraient déposer un 3ème projet  à la fin de cette semaine. Ce projet comprendra 90 boutiques, 1500 places de parking souterrain, un espace culturel et un espace exposition. Il sera soumis à l’approbation de la CDAC, laquelle avait accepté les deux premiers. Dans l’hypothèse d’un accord, les opposants pourraient déposer un autre recours devant l’instance nationale (CNAC)….Sur le sujet, le nouveau maire d’Evreux, Guy Lefrand, avait, lors de sa  conférence de presse du 10 septembre dernier, fait savoir que si le Village de Marques s’implantai, il exigerait du groupe que 200 à 250 des 500 emplois prévus soient offerts à des ébroïciens… A suivre…

 
Categories: Eure

Comments

  1. Henri Clément 25 octobre, 2014, 18:00

    J’ai toujours été méfiant sur le concept d’attractivité des villes, idées que je caricaturerai en reformulant que les municipalités aient à faire le trottoir pour attirer des entreprises. Car ce libéralisme concurrentiel outrancier implique un contre effet dont on voit ici la manifestation dans la revendication du Maire d’Evreux. Oui, c’est moche !

  2. RAOULT E. 23 octobre, 2014, 14:44

    Pas aimable, M. Lefrand. Son prédecesseur était dans l’opposition au projet de village de marques – vraisemblablement pour des raisons politiciennes (sous des prétextes économiques justifiés par LA CRISE). Si, au final, on implante A VERNON, après une longue attente et quelques années de travaux, une entreprise (quelle qu’elle soit) facteur d’emplois , on comprend mal à quel titre EVREUX prétendrait soustraire à son profit la moitié des employés de ladite entreprise à la ville voisine, qui a ses propres charges et qui paie ses propres impôts. Ni le droit du sang, ni le droit du sol ! Notion de suzerain et de vassal ? Les murailles de Vernon sont tombées depuis le Moyen-Age !… Pour les relations de bon voisinage, c’est raté. Le procédé est MOCHE. J’avance avec tristesse le terme de chantage. J’espère me tromper.

  3. Alain 22 octobre, 2014, 23:40

    ” que 200 à 250 des 500 emplois prévus soient offerts à des ébroïciens” Ségrégation , depuis quand l’ embauche est lié l’appartenance a une communauté ? Faudra-t-il aussi avoir la carte du parti du maire , de bonnes mœurs (sic) et j’en passe …

Write a Comment