Barre aussi planquait du fric

Barre aussi planquait du fric

Si l’information révélée aujourd’hui par le Canard Enchainé est juste, l’ont peut dire que le bon Monsieur Barre n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. L’équivalent de 6,8 M€ d’aujourd’hui, soit 11 Millions de francs suisses de l’époque, retrouvés par les fins limiers du fisc français. Outre la fraude fiscale qui constitue un délit de haut rang, il est permis de s’interroger sur l’origine de cet argent.

Les soupçons remontent à avril 2016 pour blanchiment de fraude fiscale d’argent caché en Suisse, par l’ancien Premier ministre de Valéry Giscard-d’Estaing, de 1976 à 1981. Ses enfants auraient hérité de cette manne tombée du ciel. Selon le journal satirique, l’affaire aurait démarré en 2013 suite à l’envoi au fisc d’une information anonyme. Il s’agirait d’une capture d’écran d’ordinateur dans le réseau interne de la banque Crédit Suisse. Sur l’écran ont pouvait y lire le nom de Raymond Barre, un numéro de compte avec un montant de 11 millions de francs suisses. Information “confirmée par les enquêteurs”, précise le Canard qui affirme aussi que les fils de l’ancien Premier ministre auraient payé 1 million d’euros pour régulariser la situation auprès du fisc.

L’odeur et la couleur de l’argent

D’où provenait cet argent ? On ne le saura, probablement, jamais. Mais les suppositions sont nombreuses. Autant d’argent illégal, puisque caché au fisc français, ne peut provenir du salaire de Premier ministre, pendant les cinq années en question. Ces revenus-là étaient versés chaque mois sur le compte en banque français de Monsieur Barre. De plus, ces sommes auraient été bien insuffisantes pour épargner de la sorte 11 millions de francs suisses. Alors comment? Travaillait-il au noir pendant ses heures et jours de repos? Ce n’était pas son style. Pratiquait-il un commerce illicite? Cela ne correspondait nullement au personnage. Entretenait-il une relation secrète avec une créature internationale, richissime? Allons donc! Reste “les fonds secrets de Matignon”. De l’argent liquide utilisé à discrétion et dans le plus grand secret par le Premier ministre, pour des dépenses jamais listées. Raymond Barre s’est-il servi durant les cinq années passées à Matignon? Là encore, rien ne le prouve et l’enquête ne le déterminera jamais.

Le meilleur économiste de France

Eh bien oui! Pour exécuter une telle acrobatie financière sans s’être fait prendre, il lui fallait avoir de la dextérité dans les neurones et être fortiche dans la tâche qui fut la sienne. Il est tombé mais n’en saura jamais rien, comme il ignorera éternellement celui qui l’a dénoncé. Le père “la rigueur” de l’époque savait convaincre les français de se serrer la ceinture, au nom de l’intérêt général. C’est vrai, il boucla le dernier budget giscardien en équilibre.

Dernier point. Jérôme Cahuzac, à côté, c’est de la petite bière.

Categories: France

Write a Comment