Andé suite, le meeting spectacle

Le Pen200 personnes, environ, sous le chapiteau, pour un Jean-Marie Le Pen venu telle une idole. Bons mots, tirs nourris contre la gauche, sobriquets à l'endroit de la droite "laxiste" et défense da la "nation", victime de l'invasion étrangère. Jean-Marie Le Pen a de la suite dans les idées. Il en joue tel l'artiste sur la scène, qui ne voit pas le temps passer.

 

L'accueil à l'entrée, ne l'a pas perturbé. Cela l'a même rendu de bonne humeur, "mes Poutou sont toujours là. Ils m'aiment", s'esclaffe-t-il, plus tard sous le chapiteau. C'est une sorte de délectation d'être détesté à ce point par l'extrême-gauche qu'il affectionne particulièrement dans sa contre-offensive. Quant à la gauche de gouvernement et la droite UMP, Jean-Marie Le Pen les met "dans le même sac". "Ils font semblant d'être différents mais c'est la même politique. Ils sont jumeaux". La salle rit, applaudit. Le chapitre sur l'immigration ne change pas, "ça nous coûte cher et ça continuera si nous n'y prenons pas garde", etc…

Préalablement, Emmanuel Camoin, candidat dans la 2ème circonscription, présente les quatre autres candidates et candidats. Jean-Michel Dubois, ensuite, prend le micro pour y condamner les "voyous, écolos et alcoolos", qui manifestent à l'extérieur. Bref, du meeting coloré et musclé, tel un spectable pour vrais connaisseurs.

Categories: Eure

Write a Comment