18 juin 40. Il y a 80 ans, De Gaulle appelait à la Résistance

18 juin 40. Il y a 80 ans, De Gaulle appelait à la Résistance

La photo du Général De Gaulle devant un grand micro de la BBC a vieilli, mais symbolise toujours l’esprit de Résistance. Aujourd’hui, 80 ans après la France n’a pas oublié celui qui lui rendit son honneur… et l’on ne peut s’empêcher, par ces temps de trouble, d’imaginer ce qu’aurait fait De Gaulle dans la France d’aujourd’hui. Tentative de réponses:

Si De Gaulle était présent aujourd’hui, cela voudrait dire qu’il n’aurait pas lancé son appel de juin 40. Il serait un Président né après la guerre. Par définition, le cours des évènements aurait été différent. Dans cette situation que serait-il advenu, alors, du destin de la France? Quelle issue pour la seconde guerre mondiale et des pays engagés contre le Reich d’Hitler? Il n’y aura pas de réponses. Mais, la question sur la politique menée par De Gaulle, en ce 21ème siècle peut avoir un sens à condition de ne pas spéculer sur une situation qui n’a pas exister.

Aussi, un De Gaulle de 2020 (qui ne s’appellerait pas De Gaulle) ferait avec le legs de tous ses prédécesseurs. Il serait pris dans un piège infernal de 50 ans de tâtonnements, approximations, contradictions. Il aurait tout à reprendre, tant dans le rétablissement d’un État fort, d’une économie salutaire et solidaire. Il aurait fort à faire pour garantir la sécurité de ces concitoyens et redéfinir le contours des services publics.

Le Président de la République, actuel, est, à n’en pas douter, celui qui paye une addition salée laissée sur le comptoir. C’est vrai, il n’a pas tout bon mais est-il totalement mauvais? Vérifions ce qu’on réalisé Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande. C’était formidable? Ce n’est pas très visible.

Categories: Eure

Write a Comment