Wauquiez, du pain béni pour Macron

Wauquiez, du pain béni pour Macron

Il a été bien élu par les votants, mais plus de la moitié des 235 000 ne se sont pas exprimé. Laurent Wauquiez devient président du parti Les Républicains et le restera jusqu’à la prochaine présidentielle de 2022. L’objectif, pour l’ancien centriste devenu homme de droite de la droite, battre Emmanuel Macron s’il se représentait. Une mission, sinon impossible, mais très peu probable. Quoique, en politique il convient d’être prudent…très prudent. Alors, allons-y prudemment pour tenter d’approcher la vraisemblance.

Logiquement, l’élection de Laurent Wauquiez est une aubaine pour Emmanuel Macron. Pour celui qui était encore un second couteau de la droite, il y a une semaine, les perspectives de réussir à se hisser sur le devant de la scène politique, restent bien minces. Le jeune président de Région doit, pour se faire, surmonter d’énormes obstacles et en premier lieu rassembler l’intégralité de sa famille politique et bien au-delà. Au-delà, c’est-à-dire au centre. Or, le centre, dans ses diverses variantes, a décidé de tourner le dos à un leader de droite qui campe sur une ligne proche du FN. Ce point est extrêmement important si l’on veut bien admettre que la droite républicaine et de gouvernement n’a jamais eu de majorité sans l’appoint du centre. C’est ainsi depuis l’avènement de la 5ème République.

Le Centre, mais aussi et surtout toute la droite

Le plus inquiétant, pour Laurent Wauquiez, est cet impossible rassemblement au sein du parti Les Républicains. Une partie de cette droite s’en est allé voir ailleurs. Vers un autre rassemblement appelé AGIR, issu des « Constructifs » et des départs sous d’autres cieux politiques, sans compter les ralliements divers à la République En Marche. C’est vrai, pour l’heure cela concerne des élus, mais très prochainement militants et simples citoyens électeurs de la droite pourraient suivre amplement. Comment réagira Laurent Wauquiez devant cette situation nouvelle? Campagne d’adhésion, aspiration d’électeurs du Front National…?

Quel projet politique

Le nouveau président LR se trouve devant un dilemme: rester sur sa ligne dure, ou se recentrer vers une droite sociale. Dans les deux cas il provoquera des interrogations chez ses électeurs. Une troisième solution est jouable pour lui: l’alliance avec le FN. Laurent Wauquiez a promis qu’il n’en ferait rien. Mais si ses électeurs l’exigent, résistera-t-il longtemps? Ainsi, l’espace est très réduit pour le nouveau patron LR. La droite est éclatée en plusieurs morceaux. Une partie a rejoint le Président de la république pour son projet politique, « que la droite n’a jamais eu le courage de mettre en œuvre » et une autre partie, sans rejoindre Macron, a quitté le parti et approuve certains projets du gouvernement. Oui, l’ensemble est du pain béni pour Emmanuel Macron.

Dans l’Eure, une complexité rare

Complexité de la situation, dans l’Eure. Des élus, opposants droite-gauche d’hier, se retrouvent dans le même camp aujourd’hui. A Evreux, la majorité LR-Centre est obligée d’attaquer Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu « passés à l’adversaire ». Le maire d’Évreux, très ami avec Sébastien Lecornu, lui dit aujourd’hui « ses 4 vérités » et Monsieur Lecornu en fait autant. A Vernon, l’ancien maire LR, devenu Secrétaire d’État ne peut plus soutenir les élus LR et tous sont très embarrassés de la situation. Cela va plus loin encore: une responsable LR et adjoint au maire de Vernon, expliquait à Caméra Diagonale, « Nous restons LR, mais nous soutiendrons toujours Sébastien Lecornu ». A Louviers, même difficultés: le maire centriste, qui fait équipe avec  des élus LR, désapprouve la position de Sébastien Lecornu qui avait enclenché, et eu gain de cause, la fermeture du collège Pierre Mendès-France de Val-de-Reuil. Dans sa majorité municipale se trouvent des conseillers départementaux qui ont voté la fermeture du collège.

 

Categories: France

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.