Vernon, succès pour la première réunion de En Marche

Vernon, succès pour la première réunion de En Marche

Dimanche ensoleillé et chaud, ce 9 avril, à 14 jours du premier tour de la présidentielle. Une réelle concurrence pour une réunion politique d’un parti nouveau. Les organisateurs se sont montrés prudents en retenant la salle Maubert de 80 places assises. Ce sont, ainsi, 87 personnes (7 debout) qui ont pu écouter les orateurs, puis poser des questions. Outre le référent départemental du Mouvement En Marche, Fabien Gouttefarde et autres responsables locaux telle, Clémence Lafaux, c’est le député, ex-PS, du Val-de-Marne, Jean-Jacques Bridey qui répondait aux questions de l’assistance. Vidéo, résumé de la réuinon:

Surprise locale: la visite d’un adjoint au maire de Vernon, Alexandre Huau-Armani. Proche de Sébastien Lecornu et de François Ouzilleau. Il n’a pas adhéré à En Marche mais a tenu à préciser son interrogation suite à l’affaire « PenelopeGate ». Troublé, le jeune élu a suspendu son appartenance au parti Les Républicains, « le temps de voir et réfléchir ».

Présente, aussi, la responsable départementale du Mouvement Démocrate de François Bayrou, Danièle Jeanne, ainsi que Stève Dumont, Brigitte Lidôme et Sylvie Malier du groupe d’opposition municipale, situé au centre-droit, « Groupe Vernon Tous Ensemble ». On le voit, par rapport à la désinformation véhiculée par l’aile droite des fillonistes, En Marche n’est pas composé, exclusivement, d’anciens PS.

Pour les membres d’En Marche, c’est « un mouvement réel qui monte dans le pays…le département de l’Eure, à travers diverses composantes politiques, mais aussi de membres de la société civile, n’a pas voulu être absent de ce rendez-vous citoyen, en marche vers une nouvelle offre politique au-delà des vieux clivages gauche-droite… ».

Pour autant, rien n’est jamais joué ou gagné. A un deux semaines du grand rendez-vous, les responsables du Mouvement d’Emmanuel Macron ne veulent pas vendre la peau de l’ours, « Tout est extrêmement fragile…Emmanuel Macron n’est pas le favori et les courbes qui se croisent ne sont que des tendances qui varient d’heure en heure et de jour en jour et qui appellent à les observer avec beaucoup de recul ».

Ce fut, pour finir, un tour d’horizon, non exhaustif, du projet et des questions posées aux organisateurs: fiscalité, sécurité, service national d’un mois. Sur ce dernier point, des réponses étaient apportées par le député du Val-de-Marne,  Jean-Jacques Bridey, spécialiste des questions de défense à l’Assemblée Nationale.

A la sortie de la réunion, qui dura 1h40, nombre de personnes présentes affichaient leur satisfaction, d’autres plus incertaines se donnent encore un peu de temps pour décider de leur vote.

Enfin, Fabien Gouttefarde indique que le Mouvement En Marche, de l’Eure, avait fêté son 1 000ème adhérent il y a 15 jours et est monté à 1 302 adhérents, dans la journée de vendredi.

Categories: Vernon

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*