Vernon, Sébastien Lecornu et Bruno Le Maire en duo

Meeting LecornuIls ont fait leur entrée dans une salle comble. L'ancien ministre de l'Agriculture et le candidat à la mairie de Vernon ont été acclamés par les militants, sympathisants UMP de Vernon et un peu d'ailleurs, ce qui ne gâche rien. Parlementaires de l'Eure et divers élus étaient de la partie avec dans l'esprit une possible victoire contre la gauche, à Vernon.

  

La deuxième ville du département est vouée au changement d'équipe. Dimanche dernier les électeurs ont placé la gauche en 3ème position avec un score des plus bas. Sébastien Lecornu, arrivé en tête peut prétendre à une victoire. Derrière lui se positionne Jean-Luc Miraux distancé d'un peu plus de 400 voix. Dimanche, le duel s'annonce serré. Chaque camp a tenté de motiver les abtentionnistes.

Ce soir, à l'Espace Philippe Auguste, Sébastien Lecornu et Bruno Le Maire ont sonné la charge. L'ancien ministre a lancé l'assaut contre celui qu'il considère comme le premier adversaire: Jean-Luc Miraux.

Categories: Eure

Comments

  1. Jean 30 mars, 2014, 23:23

    Sophie, le maire d’une commune n’est pas élu par les citoyens de la commune, mais par le conseil municipal réuni au complet. Ainsi dans le futur conseil municipal de Vernon, n’importe quel conseiller ou n’importe-t-elle conseillère municipale peut être élu(e) maire.
    Certes, je vous l’accorde, Sébastien Lecornu va être élu maire de Vernon au prochain conseil municipal, mais si dans l’avenir pour une raison ou une autre il démissionne, il redeviendra simple conseiller municipal et c’est une autre personne qui sera élue maire, sans avoir besoin de procéder à une élection municipale anticipée.
    Sébastien Lecornu a été élu conseiller municipal par les citoyens de Vernon, c’est cette élection qui lui fournit sa légitimité, puis au prochain conseil municipal, il sera élu maire. Sébastien Lecornu, comme tous les maires de France, puise sa légitimité à la fois des citoyens vernonnais et de son conseil municipal. Le législateur a habilement agi dans ce domaine, puisque le maire doit associer son conseil municipal à son action, Sébastien Lecornu ne peut d’ailleurs rien faire sans un vote majoritaire de cette assemblée, nous avons là un système très équilibré, c’est une bonne garantie pour notre démocratie.

  2. Sophie 30 mars, 2014, 21:39

    Quel dommage on avait la gauche plurielle vue que le.maire précédent avait 5 fonctions mais était virtuel impossible de le rencontrer et toujours renvoyé vers un de ces adjoints qui pouvait rien à ma demande. J’espère que Mr Lecornu sera abordable si il ne veux pas que les gens facent apel directement à la presse locale.Espèront qu’il ne soit pas un maire virtuel qui renvéré tout le temps vers ses adjoints qui ne peuvent pas tout régler sinon à quoi bon avoir un maire ÉLU par ses citoyens. Car je vous le dis la presse le ratera pas

  3. Jean 29 mars, 2014, 22:26

    Benoît, vous avez avez fichtre raison, je suis condamné à copier cent fois la liste des membres du ministère Fillon II dans laquelle Bruno Le Maire était ministre de l’Agriculture et Hervé Morin, ministre de la Défense, je bats ma coulpe.
    Ma proposition reste néanmoins toujours valable, car il est de tradition qu’entre ministres du même ministère, on peut se rendre quelque petit service.
    En tout cas, merci de m’avoir ainsi taclé !
    Il paraît en effet que la liste d’Hervé Morin « Liste de défense des intérêts communaux » a été élue à Epaignes avec 72 % des voix dès le premier tour !
    Chapeau l’artiste.

  4. Ben oît 29 mars, 2014, 21:31

    Bruno Lemaire n’a pas été ministre de la défense mais celui de l’agriculture, il a pris des leçons de labourage mais elles ne sont pas très propres! c’est Monsieur Morin, élu à Epaignes qui a fait fermé le lrba et qui 6 mois après a dit que c’était une erreur. Cela ne l’a pas empêché d’être élu confortablement. Il aurait fallu faire voter les ex salariés du lrba. Certains politiques feraient bien de prendre leurs retraites, ils ont montré leurs incompétences, d’autres ne sont pas encore élus que déjà leurs dents rayent le parquet!

  5. Jean 29 mars, 2014, 20:29

    J’ai appris que Bruno Le Maire avait un vrai talent de chansonnier, cela peut lui servir au cas où les urnes ne lui soient plus favorables.
    Après une diatribe comme PNT (c’est de bonne guerre), puis contre le gouvernement (c’est encore de bonne guerre) notre animateur de soirée politique, a paraît-il assuré un très bon spectacle en se moquant de Christiane Taubira, Manuel Valls et François Hollande dans un show bien rodé et respectueux des personnes, il faut le souligner ; cela valait selon mes infos Laurent Gerra – les imitations en moins – dont nous connaissons tous le talent. L’assistance très bourgeoise s’est déridée, et comme l’entrée était gratuite, tout le monde en a eu pour son argent. Vivent les élections municipales pour occuper ses soirées printanières !
    Donc une étoile est née sous nos cieux, Bruno Le Maire, le comique de l’UMP ! Qu’on se le dise !
    Dommage que Bruno Le maire ne soit pas venu à Vernon quand il était ministre de la Défense en comique troupier pour expliquer aux salariés du LRBA les raisons de la fermeture de ce site. Au moins leur départ de notre territoire se serait déroulé dans la gaieté et les rires !

  6. michel 29 mars, 2014, 16:30

    Pauvre Lecornu. Il a encore besoin d’être biberonné par des parrains pour faire campagne: député, sénateurs, maires, président et vice-présidents de la CAPE… Comment il fera si par malheur il était élu ???
    Au fait, tous ces parrains étaient bien contents de lécher les bottes de M. Miraux quand il était président de la Cape et sénateur… Je suis effaré par tant de faux-c… et de traîtrise. S’il ne fallait pas soutenir M. Miraux dimanche, je crois bien que j’aurais déjà jeté ma carte d’électeur dans la Seine…

  7. Ben oît 29 mars, 2014, 15:53

    Celui qui va gérer la ville de Vernon c’est essentiellement l’UMP si par malchance l’incompétence et l’arrivisme démesuré triomphent. Notre Ville mérite mieux qu’un petit jeune sans expérience épris de pouvoir et prêt à tout pour gagner même salement!

  8. lucette 29 mars, 2014, 14:53

    ce que M Lemaire oublie de dire, c’est que la condition de la fameuse réunion avec tous les énarques de l’UMP, pour que M Lecornu se retire si M Miraux était premier ou vis et versa aux premiers tours des élections, était que M Miraux reprenne sa carte UMP et comme M Miraux n’a qu’une parole et voulait rester sans parti politique comme il l’avait promis aux vernonnais, ces accords n’ont pas pu être conclus, droit dans les yeux M Miraux a dit non à M Lemaire , je ne renierai pas la parole que j’ai donné aux vernonnais
    et maintenant qui est le menteur?
    de toute façon ce n’est pas M Lecornu qui a parlé hier soir (quoi peut être dix minutes quand même)mais M Lemaire, donc qui va gérer la mairie si il n’est même pas capable de s’adresser aux vernonnais lui même?

  9. Marie Laure Sorbac 29 mars, 2014, 12:06

    Lecornu pour maire, ou pour trois ans ?

  10. Roger 28 mars, 2014, 23:08

    Bon c’est décidé je vote Miraux. Ras le bol de ces règlement de compte au sein de l’UMP… Voir lecornu derrière papa Bruno le Maire, non ce n’est pas cette image la que je veux pour ma ville de Vernon.
    Dommage les mecs que vous vous ne soyez pas entendu. Mais à qui la faute ?
    N’est ce pas monsieur Lecornu qui a trahi le premier monsieur Miraux.
    Humainement, je comprends Monsieur Miraux aujourd’hui.
    Effet boomerang. Pouf.
    Dans tous les cas messieurs Lecornu et Miraux, que le meilleur gagne…et éponge les dettes socialistes vernonnaises ensuite. Ouille

  11. Anne 28 mars, 2014, 22:52

    Mais est-il capable de sortir sans ses « parents » a son âge!
    Il faut toujours qu’il apporte des personnes qui n’ont rien a voir avec Vernon, ça devient lassant… faut couper le cordon!
    Laissez donc B Lemaire se presidentialiser, c’est ce qu’il cherche, mais laissez vernon aux vernonnais!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.