Vernon, Les syndicats de Snecma inquiets

Vernon, Les syndicats de Snecma inquiets

Snecma-SafranL’information avait filtré à l’été 2013. Il était question d’une réduction des activités sur le site de Vernon dans la perspective du programme ARIANE 6, le futur lanceur européen, qui devrait remplacer ARIANE 5, dont les moteurs sont construits à Vernon. Une annonce selon laquelle il serait question de moteurs à poudre et non de carburant liquide comme ceux que propulsent l’actuelle ARIANE 5. L’activité serait alors déplacée…ailleurs. Les syndicats, aujourd’hui, sont à la fois perplexes et interrogatifs. Selon eux, la poursuite de la conquête spatiale ne pourra passer par la poudre. Interview vidéo: 

Pour bien comprendre le questionnement, Caméra Diagonale s’était intéressé au sujet le 6 août 2013. Voir ou revoir ici. Cliquer sur le lien: Le site Snecma Vernon est-il menacé?

Categories: Vernon

Comments

  1. Ludovic 26 mai, 2014, 09:43

    Attendons la ministérielle de 2014!
    L’Allemagne, absente des discussions jusqu’alors et 1er financeur des programmes spatiaux européens ,entre dans la course (cf communiqué du DLR en mars dernier)… et n’est pas favorable au solide, c’est le moins que l’on puisse dire…

  2. jean-noel lauque 24 mai, 2014, 21:22

    c’est un serpent de mer cette idée de passer de la propulsion liquide à la propulsion solide qui sont dans l’air depuis plusieurs dizaines d’années qui privilégierait le site allemand, Vernon ne devenant qu’un centre d’études. Quant aux bancs d’essais ils seraient abandonnés ou serviraient de bancs scientifiques, d’expertises. Le personnel se verrait proposer des postes sur les autres sites du groupe, une reconversion, un accompagnement au départ volontaire pour ceux qui pourraient en bénéficier : logique industrielle, européenne, mondiale et surtout financière en jeu. Cette rumeur n’est pas toute jeune alors délocaliser le site sur Toulouse, Bordeaux, l’Allemagne il n’y a qu’un Rubicon à franchir non !

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.