Vernon, Les 30 premiers jours de mandat du nouveau maire

Vernon, Les 30 premiers jours de mandat du nouveau maire

Conf Presse SL 5-05-14Un mois après sa victoire à Vernon, Sébastien Lecornu convie les journalistes à un point presse, entouré d’une partie de son équipe. Le nouveau maire fait part des décisions prises au cours de ces 30 premires jours, de celles en cours de concrétisation et des futures qui ne sauraient être renvoyées aux calendes grecques, en rappelant les promesses faites dans son livre-programme.

D’abord, un premier chantier urgent que le nouveau maire s’est empressé de régler avec le président de la CAPE: passer de la phase guerre de tranchée à l’appaisement relationnel entre la ville centre et l’Agglo. Aujourd’hui, souligne le maire « Vernon participe pleinement à la gouvernance de la CAPE avec la volonté, de part et d’autre, d’une réconciliation institutionnelle et administrative entre les deux services ». Selon Monsieur Lecornu, la rationalisation des moyens entre les deux entités aura pour conséquences des gains de temps et d’argent. Avec un guichet unique, par exemple, pour le sport c’est un seul élu CAPE-ville de Vernon qui managera les dossiers. Réconciliation, aussi, pour les aspects juridiques devant le Tribunal Administratif de Rouen avec le dossier Transport à la Demande (TAD). Réconcilation qui permettra une solution au conflit…

Autre urgence, celle de renouer les liens de confiance entre la ville et les commerçants du centre ville. Le maire rappelle les « ratages dans les travaux de la place De Gaulle », qu’il convient de revoir tant au niveau des finitions que des difficultés de circulation. ».. La propreté sera revue avec un « pacte de confiance » entre la mairie et les riverains. Sébastien Lecornu reconnait la qualité des services de nettoiement. Ils seront mieux employés avec l’instauration de brigades d’intervention rapide là où il sera nécessaire d’intervenir sans attendre les tours de passages hebdomadaires…

La délinquance aura ses priorités et Sébastien Lecornu de rappeler que c’est une exigence et un devoir envers les citoyens. Il rappelle les outils et les moyens possibles, à disposition. Le maire revient sur la position incompréhensible de son prédécesseur de refuser le contôle des caméras de vidéoprotection par la police nationale. « Le problème est réglé, » dit le maire.

Enfin, les contrats d’Agglomérations avec la Région et le département se poursuivront sur les principaux sites comme les friches industrielles de la l’ancienne caserne, fonderie, papeterie, la réfection et aménagements des berges de la Seine et le site du LRBA. Ce dernier, pour le maire, a été mal négocié et mal ficelé. Cela pose un très gros problème pour la suite et la ville ne plombera pas ses finances, précise Sébastien Lecornu, pour le LRBA…

Le maire se veut rassurant pour les personnels, « Il n’y aura pas de chasse aux sorcières, mais chacun devra rester dans son rôle ». « Ce n’est pas aux chefs de service de règler des problèmes en extérieur », précise le maire, « mais au Cabinet qui sera recruté à cet effet« …un audit sera réalisé sur le parc automobile de la ville, pour connaitre les besoins exacts et en déterminer le nombre.

Categories: Vernon

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.