Vernon, le député vient présenter le pacte ferroviaire devant des usagers…du train

Vernon, le député vient présenter le pacte ferroviaire devant des usagers…du train

Le Comité de Vernon de la République En Marche recevait lundi dernier Jean-Baptiste Djebbari, député de la 2ème circonscription de la Vienne et rapporteur du projet de loi pour un nouveau pacte ferroviaire. Arrivé en train, il fut accueilli par les militants LREM..et repartait, ensuite, par le train de 21h27, celui de 20h53 étant annulé. Le député a pu vivre, dans le réel, la galère quotidienne des usagers. C’est ce qu’on appelle un député de terrain. Vidéo, propos sur le ferroutage:

Jean-Baptiste Djebbari est âgé de 36 ans. En 2016, il décide de rejoindre Emmanuel Macron et en juin 2017 devient député de la Vienne. Diplômé de l’École nationale de l’aviation civile, il a été tout naturellement pilote de ligne et s’est spécialisé dans le pilotage d’avions d’affaires. Ses clients: hommes d’affaires internationaux, vedettes de cinéma, joueurs de football. C’est dire que le transport aérien, il connait. De l’aérien au ferroviaire il n’y a qu’un pas, que Jean-Baptiste Djebbari a franchi en s’intéressant à la politique.

A Vernon, le jeune député a, (devant une quarantaine de personnes dont beaucoup étaient des usagers du train), présenté le diagnostic et les avancées de la réforme et évoqué la prochaine loi d’orientation sur les transports prévue à l’automne…

Plus globalement, Jean-Baptiste Djebbari pense que la sortie de crise à la SNCF est proche. Il y a travaillé avec acharnement pour rééquilibrer le texte voté à l’Assemblée le 17 avril dernier. Le lendemain de sa venue à Vernon, le Sénat a également voté les dernières dispositions. Un jeu d’équilibriste qu’il a su mener, en défendant les arguments de la majorité parlementaire, ceux de la SNCF et des syndicats….

Ce fut ensuite, pour le député, les questions de la salle, dont celle concernant le ferroutage (transport de fret par le rail afin de réduire le nombre de poids lourds sur les routes et autoroutes). La mesure permettrait une importante réduction de la pollution atmosphérique et des accidents graves et mortels. Le désengorgement de la circulation des poids lourds est une mesure indispensable dans le dispositif législatif, futur. Le député en est bien conscient, mais sait-il que le retard de la France, sur ce sujet, est surtout lié au lobbying des sociétés de transports qui mènent une lutte sans merci auprès des politiques pour conserver le transport routier tel qu’il est aujourd’hui, voire de le renforcer?

La vraie force du politique n’est-elle pas de résister aux lobbies néfastes…dans tous les domaines?

Categories: Eure

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.