Vernon. La nouvelle municipalité accusée, à tort, d’avoir augmenté ses indemnités

Vernon. La nouvelle municipalité accusée, à tort, d’avoir augmenté ses indemnités

Il s’agit d’une désinformation flagrante. Elle provient directement du journal local. La journaliste présente lors du conseil municipal n’a pas, manifestement, compris ce qui venait d’être voté et n’a cherché à en savoir davantage. Pourtant, c’était d’une simplicité enfantine. La nouvelle municipalité a maintenu le niveau des indemnités sans augmentation. Explications:

Le journal local n’y va pas avec le dos de la cuillère. En Une, il titre: Première mesure du conseil municipal. Les élus s’augmentent de 15%. Dans la rubrique « Sous les tilleuls »: ça commence bien (payé) avec sept lignes sur l’exemplarité. Enfin, la page 10 entièrement consacrée au non-évènement,  transformé en réquisitoire. Vive l’exemplarité journalistique et l’investigation….

Dans  la présentation de la délibération proposée par le maire sur le vote concernant les indemnités, l’énoncé a été clair « maintien en l’état du montant des indemnités du maire et des adjoints ». Une projection de transparent, sur grand écran, est lisible de tous. Il indique le taux des indemnités de fonction pour la présente mandature, en pourcentage de l’indice brut terminal de l’échelle indiciaire de la fonction publique » sur l’autre colonne, le taux de majoration de chef-lieu de canton, à 15%. Et c’est là que le journal local a manqué de lecture. Ce taux de majoration de 15% était déjà en place et pratiqué par les anciennes municipalités de Philippe Nguyen Thanh, Jean-Luc Miraux et Jean-Claude Asphe. Il s’agissait d’une pratique légale votée par tous les conseils municipaux de France concernées par leur position de chef-lieu de canton. Concrètement, cela veut dire que le législateur a estimé que les élus d’une ville chef-lieu de canton pouvaient bénéficier d’un taux complémentaire de 15%, de leurs indemnités. Le fait que Monsieur Lecornu ait proposé sa reconduction par vote, ne correspond donc pas à une nouvelle augmentation.

Le maire s’est manifesté pour répondre à l’accusation infondée, sur le site de la mairie et par courriels. Il précise que, non seulement il n’a opéré à aucune augmentation mais a réduit sa propre indemnité mensuelle de 3,11% brut, pour les reverser à un 5ème conseiller municipal délégué.

Elus de l’opposition

Jean-Claude Mary et Steve Dumont du groupe « Vernon Tous Ensemble » avaient, effectivement, demandé au maire une baisse de 30% des indemnités. Un taux que l’ancienne municipalité avait voté, incluant, précisément, les 15% de ville chef-lieu de canton. Jean-Claude Mary, lors du vote, s’était dit choqué par le taux de majoration de 15%, oubliant que c’était sa propre majorité de l’époque qui l’avait voté, même si personnellement il n’avait pas approuvé la mesure.

Les fiches de paie de l’ancien et du nouveau maire

Afin de prouver sa bonne foi, Sébastien Lecornu a fait éditer la fiche de salaire de l’ancien maire et la sienne. Il s’agit du salaire de mai 2014, éditée par anticipation, mais déjà prête sur le disque dur de la mairie. Le total net à payer, sur la feuille de Sébastien Lecornu: 2880,28 €. Sur la fiche du dernier salaire, mars 2014, de Philippe Nguyen Thanh: 2955,63 €.

Lundi 28 avril 18h

Le maire de Vernon demande au directeur du groupe Publi-Hebdo, un droit de réponse suite à l’article du Démocrate Vernonnais. Le Cabinet du maire l’a transmis à la presse: Téléchargement Droit de réponse Sébastien Lecornu

Categories: Vernon

Comments

  1. Thomas 29 avril, 2014, 22:49

    Vive la transparence :
    J’attends maintenant dans ma boîte à lettres la fiche de paie de M. Lecornu en qualité de vice-président de la Cape, ainsi que les fiches de paie des différentes personnes qu’il va recruter.
    Mais surtout, de la part de quelqu’un qui publie la fiche de paie de son prédécesseur et principal opposant, il serait quand même logique qu’il publie les fiches de paie de ses principaux soutiens :
    – les fiches de paie de M. Volpatti président de la Cape, conseiller général et maire,
    – celle de M. Lacout conseiller général et auteur de ces lignes à propos de l’équipe précédente : « LAMENTABLE. Dans votre façon de gérer la ville depuis votre élection. Votre seul titre de gloire ayant été d’augmenter vos indemnités et celles de vos adjoints de 30%… »
    (ces 30% lamentables hier deviennent légitimes maintenant que l’équipe a changé).

  2. vaccin 29 avril, 2014, 19:13

    il baisse l’indemnité de maire de façon homéopathique mais va toucher celle d’adjoint à la Cape … on ne va pas le plaindre !

  3. Ben oît 29 avril, 2014, 19:12

    J’ai reçu avec beaucoup d’étonnement le courrier du nouveau maire ainsi que sa fiche de paie( du mois de mai!) et celle de l’ancien maire (j’imagine avec son consentement?). Je sais que notre nouveau maire est un spécialiste de la communication puisqu’il dirige lui même une grande entreprise de 2 salariés!Monsieur Lecornu à en croire le tract ou courrier se présente comme un modèle de justice, un parangon de vertu. Il fait lui même son propre éloge ainsi que celle de son équipe.Il faut d’abord nettoyer devant sa porte pour se permettre une telle attitude, je ne pense pas que sa campagne électorale ait été digne et respectable.

  4. jeanclaude MARY 29 avril, 2014, 15:53

    En 2008, la nouvelle majorité de l’époque a voté une augmentation des indemnités de 30%( permise par le statut de Vernon comme ville touchant la DSU) Cette augmentation était légale mais scandaleuse dans la situation économique actuelle. Son maintien par le nouveau maire UMP est tout aussi légale et scandaleuse.
    En 2008, mes collègues et moi-même, au sein du groupe Vernon-défis nous l’avions contesté en interne et cela a été une des raisons de notre départ de cette majorité surtout solidaire en paroles; Je suis contraint de rappeler à Madame Margot qui, visiblement, dégaine plus vite qu’elle ne pense et ne s’informe, que Madame Chauffeteau et moi-même avons reversé, pour la période où nous avons été adjoints, les surplus mensuels correspondant à cette augmentation illégitime , à un organisme de soutien scolaire dépendant de la Ville et qui a ainsi pu toucher un plus grand nombre d’enfants.
    Mais la dernière scéance de conseil ne s’arrête pas là. on y apprend aussi que le maire UMP se prépare à organiser la mainmise de son parti sur l’administration de la Ville en commençant son mandat avec ces premières mesures : 4 recrutements envisagés à des postes stratégiques ( un directeur de la communication , un directeur administratif supplémenataire et deux conseillers de cabinet ). Nous ne sommes pas encore entrés dans l’ère des vaches maigres à l’écurie Lemaire

  5. Henri Clément 28 avril, 2014, 16:03

    Bien d’accord avec Isabelle Casabonne.
    Comme d’autres sans doute, je m’étonne de recevoir un courrier du Maire à ce sujet ce matin.
    Voilà qui est excessif, il faudrait informer S.Lecornu que la campagne électorale est terminée.
    Un droit de réponse en presse eut suffit.
    Le Democrate a du reste publié un article qui recadre correctement l’information sur ces indemnités.

  6. Isabelle Casabonne 28 avril, 2014, 13:36

    Arrêtons là la paranoïa
    Mr le Maire se sent attaqué mais sur quoi.. ? L’évidente réalité que si il n’a pas augmenté ses indemnités et celles de ses adjoints .. Il ne les a pas non plus baissées de manière significative ..
    Et de nous expliquer en conseil que cet énorme travail mérite un bon salaire!!
    Et pourquoi pas ..mais qu’il cesse alors d’en faire une affaire d’etat et qu’il arrête de s’en prendre a une opposition qui oui , en est une , et va en l’occurrence appuyer parfois la ou cela fait mal …
    At-on besoin pour cela de dépenser de l’énergie en réponses inutiles..une chose n’a pas changé entre SL et NGT: les frais de communication !!
    Seule la vérité blesse mais seul aussi le travail en bonne intelligence entre les groupes va payer et servir à Vernon et aux Vernonnais
    Merci d’y réfléchir
    Isabelle C

  7. AmorLouh 28 avril, 2014, 13:33

    Dieu sait si Sébastien LECORNU et moi-même nous nous sommes opposés.
    En tant que représentant de la FED-UDI et comme annoncé après notre défaite, j’avais annoncé que je prendrais en cette qualité, la parole s’agissant de la nouvelle municipalité.
    Je pense que nul ne peut mettre en doute l’intégrité et l’impartialité de Monsieur ALCALA et qu’à l’unanimité, nous nous rejoignons tous dans l’approximation de l’article du Démocrate.
    Mon avis sur la question des indemnités est qu’à mon sens c’est faire un faux procès à l’actuelle municipalité.
    Je rappelle au cas où, qu’elle n’a pas fait campagne sur une baisse des indemnités comme je l’ai moi-même souhaité et porté avec la liste que j’accompagnais et que les vernonnaises et vernonnais ont voté en connaissance de cause.
    En résumer sauf élément nouveau, le titre du Démocrate ne correspond pas à la réalité.
    On peut tout au plus s’étonner sur la publication d’un bulletin de salaire avant échéance.
    Dans un souci d’objectivité et de vrai service rendu à nos concitoyennes et concitoyens, mes position FED-UDI se feront sans opposition dogmatique et partisane source de bien des maux en politique et m’exprimerai dans une totale clarté que ce soit dans la critique comme dans l’appréciation s’agissant de l’actuelle municipalité et de ses décisions.
    Très cordialement.
    Représentant Vernon FED-UDI

  8. Tata27 28 avril, 2014, 12:33

    Les salaires dans les mairies sont verses par le trésor public au alentour du 26 ou 27 je crois donc il se peux que les bulletins de salaires soient prêts!!!!!!

  9. Freddy 27 avril, 2014, 12:48

    Le journal local pourrait s’appeler LE DECONOCRATE alors?

  10. Patrice 27 avril, 2014, 10:47

    Et dire que dans certaines petites communes de la CAPE, certains adjoints au Maire issus de listes apolitiques ne souhaitent pas toucher leurs indemnités afin de ne pas pas grever le budget communal et donc les impôts locaux…….
    Il faudrait rendre bénévoles ces fonctions locales, il y aurait certainement moins de monde au portillon……

  11. Ludovic 27 avril, 2014, 09:10

    @Margot
    Tout d’abord, M. Mary n’a pas touché pendant 6 années cette indemnité puisque seuls les élus « écharpés » y ont droit. Et bien que s’y opposant personnellement depuis le début comme le souligne M. Alcala, il n’est pas évident de voter contre sa propre majorité lors du 1er conseil.
    Quant à la polémique sur le « groupe d’opposition », elle est lancée par M. Lecornu lui-même! Il s’agit d’un fait sorti dans le journal local, sans que le groupe Miraux y prenne part. La seule intervention faite par Vernon Tous Ensemble a eu lieu lors du conseil et porte sur la non suppression de la majoration de 30% faite par la municipalité précédente, reconduite finalement par la majorité actuelle… et ce discours reste en parfaite continuité avec le Programme VTE, présentée lors de la campagne électorale, et étroitement lié à la conjoncture actuelle.
    @Cactus
    Concernant les panneaux d’affichage utilisés à des fins politiques et partisanes du Maire au lieu d’être informatifs sur les événements culturels, touristiques, travaux, etc… chacun pourra se faire une opinion.
    Au sujet des feuilles de paie éditées, ce qui me choque le plus, à titre personnel, c’est l’édition de celle du maire sortant…. qui apprécierait que l’on affiche son bulletin de salaire dans son entreprise?

  12. C.Maurel 27 avril, 2014, 08:55

    Il s’agissait seulement d’une question! Mon employeur me l’a refusé!alors je m’interrogeais!! Pourquoi tant d’agressivité?

  13. Gondor 26 avril, 2014, 23:34

    En ce qui concerne la fiche de paie de Mr Lecornu, Mr Alcala a bien écrit dans son article : »éditée par anticipation » ! Alors pourquoi aller chercher une irrégularité où il n’y en a pas ?(si ce n’est par besoin de polémique ?)
    D’autre part, les maires peuvent cumuler jusqu’à 8231 euros bruts par mois … On est encore loin du compte. À cause de ce plafond de ressources (!)l’ancien maire d’Évreux a tenté de faire croire qu’il était « smicard »… Effectivement, il ne pouvait même plus toucher l’intégralité de salaire de maire en raison de ses autres « revenus » de mandats !
    Supprimer des morceaux du millefeuille, c’est bien ; supprimer les cumuls de mandats (quels qu’ils soient) serait tout aussi bien !

  14. max vermorel 26 avril, 2014, 23:02

    @c.maurel : il suffit de l’établir par anticipation.
    Je suppose qu’il fallait faire une fiche de paie sur un mois complet pour comparer avec celle de l’ancien maire. Mais le vrai problème n’est pas là.
    Comme le dit si bien M.Alcala, l’article est faux. Cela est tout de même dommageable de la part du journal local. Car s’il raconte n’importe quoi sur ce sujet, qu’en est-t-il du reste?

  15. Cactus 26 avril, 2014, 21:56

    Et bien voici une belle bourde du Démocrate… Y’a de la promotion dans l.eir…
    Mais au-delà du peu de professionnalisme de la journaliste, il y a aussi les incohérences du nouveau maire. Publier un bulletin de salaire du mois de mai alors qu’on est encore en avril et que les salaires ( ou indemnités) ne sont pas encore versés…. C’est de l’escroquerie.
    L’ancienne municipalité avait augmenté les indemnités pour pouvoir en reverser une partie aux conseillers municipaux délégués, soit 4 élus. Cela correspondait a un peu plus de 10% des indemnités. Monsieur Lecornu annonce reverser 3,11% !!!! Il se moque de qui ?
    Et que dire de la publication des bulletins de salaire comparatifs entre le nouveau maire et l’ancien ? C’est un habillage pour faire croire à une attitude et un comportement plus vertueux du style : « Vous voyez, je touche moins que PNT »
    En réalité, c’est le montant de la retenue à la source qui fait la différence (en clair les impôts). En effet, Mondieur Lecornu est aussi vice président à la Cape et perçoit environ 1200€ supplémentaires. Le système fiscal est fait de telle façon que les retenues à la source ne sont prisés que sur un seul employeur (ou collectivité). D’où la différence. En réalité, Monsieur Lecornu perçoit (pour l’instant) 4200€ par mois, auxquels risquent se s’ajouter bientôt quelques centaines d’euros supplémentaires puisqu’il vis apparemment une place de choix au Syndicat de gestion des gymnases. À suivre.
    Enfin, un dernier coup de gueule , ou plutôt un étonnement. À ma connaissance, pour la première fois les panneaux électroniques d’affichage sont utilisés à des fins politiques ou personnelles au maire. C’est proprement scandaleux. Personne, ni Messieurs Nguyen Thanh, Miraux ou Asphe n’avaient osé ça.
    Décidément, voici un mandat qui démarre bien mal.
    Cactus

  16. Margot 26 avril, 2014, 21:53

    Comment Jean-Claude Mary a t-il pu contester une indemnité qu’il a touchée pendant 6 ans et comment le groupe Miraux a t-il pu lancer cette polémique alors que cela ne gênait pas leur mentor à l’époque (2001-2008) ? Tout cela est minable.

  17. C.Maurel 26 avril, 2014, 19:41

    Comment Mr Lecornu peut publier une feuille de paie datée du 01 au 31 mai 2014 alors que nous sommes encore en Avril?

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.