Vernon, Frédéric Duché à la tête de la nouvelle Agglo

Vernon, Frédéric Duché à la tête de la nouvelle Agglo

C’est fait. Le maire des Andelys prend la tête de la nouvelle Communauté d’Agglomération désormais appelée Seine-Normandie-Agglomération. Une élection sans bavure à la quasi unanimité moins les quelques votes blancs et nuls. Frédéric Duché a été le seul candidat pour cette charge. C’eut été pourtant de bon aloi qu’un autre candidat postula, au nom de la démocratie. C’est dire si parmi les 119 conseillers communautaires aucun ne se sentait à la hauteur de la tâche. Après tout, c’est peut-être, aussi, une réalité.

La fusion s’est faite sans douleur, à part celle de l’ancien président de la CAPE. Ainsi, la Communauté d’Agglomération des Portes de l’Eure (CAPE), la Communauté de Communes des Andelys et ses Environs (CCAE) et la Communauté de Communes Epte-Vexin-Seine (CCEVS) forment une seule entité communautaire rassemblant 69 communes, totalisant 85 000 habitants représentés par 119 conseillers communautaires parmi lesquels 15 vice-présidents.

Les compétences

La nouvelle Agglo redéfini ses compétences, dites obligatoires. Elles sont au nombre de 9 auxquelles pourront s’en ajouter d’autres si les élus les jugent nécessaires. Seront de la compétence obligatoire: le développement économique, le tourisme, l’aménagement du territoire, l’habitat, la politique de la ville, les déchets ménagers, l’eau et l’assainissement, la gestion des milieux aquatiques, la mobilité.

Des doublons,  triplons, quadruplons quintuplons

Il en existe avec le département et la Région. C’est le cas avec le Développement Économique et l’Aménagement du Territoire. D’autres compétences volontaires s’y ajoutent, comme le transport où l’Agglo et le département s’en mêlent, chacun de son côté.  Le sujet est récurrent et jamais réglé. Au moment où les élus, majoritairement, le coeur sur la main, dénoncent le gâchis, les cinq niveaux de compétences sont maintenus: la commune, l’intercommunalité, la métropole, le département et la région…..

Comité de pilotage

Il a permis la faisabilité de la structure, avec des techniciens et des élus. Dans son fonctionnement, la SNA devrait permettre des économies par la rationalisation des moyens, (sauf à maintenir les nombreux strats commune, intercommunalité, métropole, département, région).

Le vote de samedi

Outre le président, ce sont 15 vice-présidents qui ont été élus par l’ensemble des conseillers communautaires. L’ancien maire de Vernon, Philippe Nguyen Thanh, conseiller communautaire de Vernon a tenté de se présenter pour la vice-présidence Santé, en sa qualité de médecin. La majorité lui a préféré la candidate officielle, désignée par avance, comme tous les autres. Le président du département, Sébastien Lecornu, a été réélu président-délégué de la SNA.

L’humour amer de Gérard Volpatti, pour l’anecdote et sans rire

Lorsque le président de séance, Guy Burette, annonce la candidature de Frédéric Duché, Gérard Volpatti lance « ça s’écrit comment, DUCHE? Eclats de rire dans la salle. L’ancien président ne riait pas intérieurement, même lorsqu’il ajouta «  c’est pour rire! »

Vidéo de la séance, ci-dessous:

 

 

 

 

 

 

Categories: Vernon

Comments

  1. Pat27 10 janvier, 2017, 19:27

    Les économies auraient pu commencer par un peu moins d’élus ( enfin la démocratie est quel que peu bafouée!) . Et on retrouve les mêmes aux commandes du Département. C’est honteux.

  2. ericp27 10 janvier, 2017, 12:08

    est ce que le mille feuilles va devenir le 2 000 deux mille feuilles?
    avec l’argent public bien sûr ( comme disait ma grand mère, c’est tellement plus facile de dépenser l’argent des autres)

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*