Vernon, des « comités Théodule » au placard

Vernon, des « comités Théodule » au placard

Des « comités Théodule » créés à Vernon il y a trois ans ont rempli leur mission de « comités Théodule », puisqu’ils n’ont servi et ne servent à rien…Explications.

Un CESE lâché par l’ancien président de l’Agglo

Entre 2015 et 2016, après la prise de la mairie de Vernon, Sébastien Lecornu se prend à créer des structures pour consolider son emprise politique sur Vernon et le département de l’Eure. C’était l’époque où Gérard Volpatti, alors président de CAPE (aujourd’hui SNA) était choyé par le nouveau maire de Vernon. Avec le conseiller municipal de la majorité vernonnaise, Hervé Herry, Monsieur Volpatti, aujourd’hui en disgrâce pour avoir refusé la fusion de Saint-Marcel avec Vernon, accepte de créer un CESE local (Conseil Économique Social et Environnemental). La structure existe au niveau national et chaque parti politique s’accorde pour expliquer qu’il ne sert à rien. Quel intérêt de le créer au niveau de l’Agglo? A y regarder de très près, il n’a servi et ne sert à rien. Sur le site de l’Agglo, 4 pages sur le sujet, dont un organigramme avec des intitulés comme « 4 collèges et Missions et groupes de travail », « Mieux prendre en compte les enjeux du territoire….outil de prospective continue« . Banalités à l’emporte-pièces.  Aucun nom n’y figure ni aucun compte-rendu de séance, pas plus que de sujets traités.

Un G5 et G6, comme les grands de ce monde

L’autre « Comité Théodule » a impliqué davantage de personnalités commues dans le département. Les protagonistes doivent s’en mordre les doigts.

Tout le monde connait le G7 et le G8, (Groupe des Sept et Groupe des Huit). Il s’agit du groupement des huit pays les plus industrialisés du monde. Il y a de quoi faire s’agissant de l’avenir économique et géostratégique de la planète….

Ainsi, dans l’Eure et en Normandie, Sébastien Lecornu met en place, d’abord le G5 groupement des 5 départements normands, puis un G6 avec la Région. Pourquoi faire? C’est la question. Ainsi,  les présidents des départements normands se réunissent (se sont réunis 2 fois en 3 ans) pour discuter de la méthode à engager afin de forcer le gouvernement à reverser l’intégralité de la Dotation Globale de Fonctionnement, supprimée en partie par le gouvernement Hollande. Mais voilà, en 2017 Emmanuel Macron arrive et continue de ne pas reverser cette partie de la DGF. Entretemps, Sébastien Lecornu a rejoint LREM… et la question s’arrête là. Les présidents des départements tentent, tout de même, d’unir leur force pour rationaliser leurs moyens. La structure s’écroule et aujourd’hui son créateur a d’autres chats à fouetter que le management d’un comité Théodule. Il est Secrétaire d’État et ça, c’est un vrai projet….

Comité Théodule, dans le texte.

C’est le Général De Gaulle qui a inventé l’expression, laquelle définissait, selon lui, une structure qui ne servait à rien sinon à en parler et faire croire qu’elle était importante.

 

Categories: Eure

Comments

  1. Edmond L 20 juin, 2018, 08:56

    Michel CHAMPREDON avait lui aussi créé un CESE vers 2010 sur Evreux, histoire de faire plaisir a ses « amis » de la société civile et en attendant de leur promettre des places dans sa mandature suivante. Ce fut une pantalonnade au point qu’après mars 2014, il n’y a même pas eu besoin d’acter sa disparition.

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.