Vernon-CAPE, les dessous de l’affaire du sondage


Nuit de marsRévélée par le Petit Journal Politique de Vernon, l'information selon laquelle un sondage commandité par la CAPE aurait été détourné par un candidat aux municipales, est plus complexe qu'en apparence. Caméra Diagonale tente d'ouvrir des portes à digicodes. La petite enquête s'achève. Il s'avère, d'ors et déjà, qu'à l'origine ce sont deux histoires distinctes qui ont fini par se croiser.

Les chemins tortueux de l'investigation finiront par déboucher sur une ligne droite. Depuis samedi après-midi le téléphone sonne dans les deux sens. Sept interlocuteurs et 4h25 de communications. Il y a des week-end plus tranquilles. Quatre autres personnes ont refusé de répondre ou sont étrangères au sujet. lundi, en fin d'après-midi, l'essentiel devrait être bouclé. Il n'empêche, certaines des déclarations ne peuvent être révélées par manque de preuves. D'autres le seront. C'est un petit roman d'aventures. Caméra Diagonale en donnera le récit avec toute la prudence requise. Aussi, une partie de l'histoire s'inscrit dans l'information pure, une autre laissera libre cours à la fiction. De même pour les personnages. Des vrais et des fictifs. Ces derniers camperont plusieurs vrais acteurs de l'affaire. Officiellement, il s'agira d'une fiction volontairement détournée avec la mention "Toute ressemblance avec des personnages existants ne serait que pure coïncidence". A mardi matin.

Categories: Médias

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*