Vernon Agglo, Nouvelle formule nouvelle équipe dirigeante

Vernon Agglo, Nouvelle formule nouvelle équipe dirigeante

A partir du 1er janvier 2017, la Communauté d’Agglomération des Portes de l’Eure (CAPE) n’existera plus. En effet, la Communauté de Communes des Andelys et environs (CCAE) sera rattachée à la CAPE, comme le fut la Communauté de Communes Epte Vexin Seine (CCEVS) en 2015. L’ensemble deviendra Seine Normandie Agglomération (SNA). Un ancrage qui va changer l’organisation et la structure. La nouvelle Agglomération aura des compétences élargies et un volet ruralité. Ce sera également un changement d’équipe dirigeante: Gérard Volpatti devrait céder son siège de président, théoriquement. Explications:

La CAPE aura vécu le 1er janvier 2017. A cette date, la nouvelle structure comprendra environ 80 000 habitants au lieu des 57 300 actuels, avec le rattachement en octobre 2015  de la Communauté de Communes Epte Vexin Seine et celui de la Communauté de Communes des Andelys et Environs. Au total, la nouvelle Agglo réunira 69 communes, la seule CAPE en comptait 41. Un changement qui donnera lieu à une redistribution des cartes au plan de la représentativité des élus. Ainsi, Vernon, la ville centre (26 000 habitants) conservera ses 23 conseillers communautaires. Les nouveaux arrivants, Les Andelys et Ecos auront, respectivement 8 et 6 conseillers communautaires; Pacy-sur-Eure et Saint Aquilain, 5 conseillers; Saint-Marcel 4 conseillers; Gasny, 4 conseillers et les 61 autres petites communes, un conseiller chacune. Soit un total de 111 conseillers communautaires.

Gérard Volpatti pourra-t-il conserver la présidence de la nouvelle Agglo?

C’est peu probable. Gérard Volpatti est maire de Saint-Marcel et avec 5 000 habitants la commune ne peut réunir que 4 conseillers communautaires. Trop faible pour prétendre présider l’ensemble. En 2014, c’est vrai, Saint-Marcel pesait moins que Vernon, mais le nouveau maire, Sébastien Lecornu, n’avait pas souhaité déloger son collègue et ami de son siège. Aujourd’hui, la donne est différente. Les deux nouvelles ComComm dépassent Saint-Marcel reléguée au 5ème rang. S’ajoute le refus de Saint-Marcel de fusionner avec Vernon, au dernier moment, alors que le dossier était finalisé. Dans cette hypothèse, Vernon et Saint-Marcel auraient totalisé plus de 30 000 habitants et Monsieur Volpatti serait resté président de l’Agglo….

Quel nouveau président?

En ouverture de séance, début janvier 2017, le doyen d’âge présidera la nouvelle assemblée. Ce sera Monsieur Guy Burette, maire de Fresne-l’Archevêque et président de la Communauté de Communes des Andelys et environs. Vers la fin janvier 2017, les élus de Seine Normandie Eure se réuniront pour élire le nouveau bureau, présidence et vice-présidences. Plusieurs candidats seront en lice.  A l’heure actuelle un nom émerge, pour la présidence: celui de Frédéric Duché, maire des Andelys et vice-président du conseil départemental de l’Eure. Il est soutenu par Sébastien Lecornu, ce qui n’est pas rien. Naturellement, tout peut arriver d’ici le mois de janvier: coup de théâtre, renversement de tendances, de soutiens etc.

Pour appuyer le nouveau président, quel qu’il soit, une quinzaine de vice-présidents (e) seront élus à ses côtés. Une représentation très affinée du nouveau territoire.

Les compétences

Développement économique, Tourisme, Service à la population, Aménagement du Territoire, développement numérique, Transport.

La compétence « Activités périscolaires » est supprimée de fait par la disparition de la CAPE, mais la nouvelle structure devrait restituer cette compétence à chaque commune. Enfin, sera appliqué le principe de subsidiarité sur des compétences complémentaires.

Photo, Frédéric Duché, à droite, avec Sébastien Lecornu

 

Categories: Vernon

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.