Un dimanche gris

Un dimanche gris

La victoire de Benoît Hamon, à la primaire de gauche, face à Manuel Valls, marque une nouvelle ère dans la famille de gauche en général et socialiste en particulier. L’étape suivante sera celle de l’élection présidentielle, suivie d’un temps long de recomposition….Ce même dimanche, François Fillon rassemblait ses troupes à la Villette, pour tenter de renouer les fils rompus cette même semaine. Dimanche gris pour les deux candidats….

Benoît Hamon remporte la primaire avec 59% des voix, contre 41% à Manuel Valls.  C’était attendu, comme est attendue la défaite du parti socialiste en avril prochain. Le candidat vainqueur, ce dimanche, sait qu’il ne le sera pas au printemps. Benoît Hamon a été élu d’abord, pour perdre ensuite. Dans cette logique, Manuel Valls a échappé à la défaite de la présidentielle. Du quiproquo alimenté par la surprise de la primaire socialiste, non voulue par Hollande et Valls. Si un scénariste avait écrit cette histoire, c’eut été un très mauvais récit, un film ou une pièce raté.

François Fillon à la Villette

Ce même dimanche gris n’a pas été mieux pour François Fillon. Devant 10 000 militants (ou 15 000 selon les organisateurs) il a été très offensif contre les « officines » qui lui veulent du mal, mais ne dit pas lesquelles. Dans l’élan, il découpe en morceaux « les quatre gauches » et ses représentants: Mélenchon, Hamon, Macron et Le Pen. Mais qui sont les conseillers en communications de François Fillon? Dans son exposé, des petites ficelles et puis de plus grosses. François Fillon s’est lancé de toutes ses forces dans la bataille en mitraillant au jugé. C’était son unique chance de faire oublier sa semaine noire….

Les commentaires qui ont suivi cette grand-messe politique, ont partagé l’ensemble en deux volets: François Fillon a été bon sur la forme, mais n’a rien apporté sur le fond. Sur son affaire de la semaine, il a balayé d’un revers de main sans apporter d’explications qui auraient plaidé en sa faveur. Côté programme, ce qui a été retenu est la promesse d’augmenter de 300 euros par an les très petites retraites. Encore un déficit de communication. Pourquoi cette proposition au moment où 62% des français pensent que la rémunération de Madame Fillon est indécente comparée aux petites retraites?

Une fausse vraie télévision

Salle comble, musique, drapeaux et entrée à la Gladiator. Le réalisateur de la retransmission TV n’en perd pas une: plans larges de la foule en délire, plan de coupes plus serrés pour le détail. Durant les diverses interventions: François Baroin, Valérie Pécresse, Jean-Christophe Lagarde et d’autres, la caméra chargée des gros plans zoome sur la main de François Fillon qui se pose sur celle de son épouse. Jamais ce type de détail n’est filmé dans une émission d’actualité produite par une chaine de télévision. Ici, nous sommes dans une démarche différente: les images de la retransmission sont fournies par le candidat. Dès cet instant, c’est le parti qui diligente la réalisation et donc les images à montrer. C’est une pratique courante et légale, tous les partis y ont recours pour de grandes manifestations. La séquence de la main était dûment prévue. Il fallait faire dans l’émotion et ce n’est pas forcément très adroit. Simplement, parce que c’était trop flagrant.

Categories: France

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.