UMP Eure, Sébastien Lecornu chargé des candidatures aux cantonales

UMP Eure, Sébastien Lecornu chargé des candidatures aux cantonales

Il vient d’être nommé, par Bruno Le Maire, coordinateur et responsable des investitures UMP pour l’ensemble des 22 nouveaux cantons du département. Une charge délicate tant au niveau du choix des candidats et de la parité que du dosage à respecter avec le partenaire UDI. Il va sans dire que les tractations vont faire l’objet d’arbitrages très serrés. A cela s’ajoute la nouvelle donne électorale avec la loi votée au début de cette année. Le découpage arrêté supprime 21 des 43 cantons, mais le nombre de conseillers généraux, qui deviendront conseillers départementaux, est maintenu par un tour de passe-passe qui consiste à élire deux conseillers de plein droit, le binôme, dans le même canton.

La tâche de Sébastien Lecornu est très délicate. Va-t-il reconduire, ou non, les 12 conseillers généraux UMP sortants? Il lui sera plus facile d’investir de nouveaux candidats pour partir à l’assaut des sièges détenus par l’actuelle majorité de gauche. Une majorité qui détient 24 sièges avec le PS, le PRG et le PC. L’opposition en détient 19, dont 12 pour l’UMP, 4 pour l’UDI et 3 pour les divers droite. A ce stade et dans les circonstances politiques nationales, les chances pour la droite de prendre le futur conseil départemental de l’Eure, sont fortes. En confiant cette mission à Sébastien Lecornu, Bruno Le Maire peut dormir tranquille….

Côté candidats, les sortants UMP vont, à part Françoise Charpentier à Damville, vouloir repartir en mars 2015. Situation complexe compte tenu du nouveau découpage avec la suppression de 21 cantons. Même si le principe du binôme ne réduit pas le nombre de conseillers généraux, il réduira le nombre de conseillers hommes sortants.

C’est une nouvelle étape, dans son parcours politique,  que franchit le jeune maire de Vernon. Lui-même pourrait mener la bataille dans le canton, redécoupé, de Vernon et gagner. Ensuite…la présidence du département? Qui pourrait parier négativement?

Les sortants UMP

Frédéric Duché Les Andelys, Michel Jouyet Ecos, Pierre Beaufils Etrépagny, Thierry Plouvier Lyons-la-Forêt, Ladislas Poniatowski Quillebeuf-sur-Seine, Gérard Chéron Breteuil, Françoise Charpentier Damville, Jean-Paul Legendre Le Neubourg, Pascal Lehongre Pacy-sur-Eure, Joël Hervieu Nonancourt Louis Petiet Verneuil-sur-Avre, Claude Lacout Vernon-Sud, Gérard Volpatti Vernon-Nord. Petite subtilité pour Gérard Volpatti qui était inscrit UMP jusqu’en 2013 et qui a préféré s’inscrire chez les Divers Droite. Il n’en reste pas moins membre de l’opposition départementale.

 

 

Categories: Eure

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.