SNCF, le vieux monde s’accroche

SNCF, le vieux monde s’accroche

Il a déclaré ce matin, sur une télé et radio, que son contrat à la présidence de la SNCF court jusqu’en 2020. Traduction: « je reste« . Et, Guillaume Pépy d’expliquer que les incidents à répétition: retards récurrents, foules de voyageurs parquées dans les gares attendant des trains qui n’entreront jamais en gare, sont de « la faute à pas de chance », et d’investissements nécessaires qui n’ont jamais vus le jour depuis 30 ans, oubliant, au passage, qu’il est à la tête de la SNCF depuis 9 ans. Photo: capture d’image écran TV

Ainsi, le vieux monde que dénonçait Emmanuel Macron a encore de beaux restes. Le patron de la SNCF en est une réelle démonstration. Pendant une heure, à la télé et à la radio, il s’est déchargé de toute responsabilité. Guillaume Pépy pourrait recevoir le « grand prix du culot ». Bref, il a encore trois ans à faire et entend aller jusqu’au bout. Au cours de son exposé langue de bois, l’homme évoque les 5,2 milliards d’investissements à venir, avec divers nouveautés et des usagers enfin heureux. Selon lui, la SNCF devra être gérée comme une entreprise privée. Double méprise. En avançant cet argument Guillaume Pépy admet, implicitement, que la SNCF est mal présidée. Oubliant ensuite qu’une entreprise publique n’a pas les mêmes objectifs qu’une société privée et ne peut, par conséquent, recourir au même type de gestion. Ce qui  n’empêche pas une bonne gouvernance de part et d’autre…

L’intervention de Monsieur Pépy s’achève par un dernier non-sens: un auditeur appelle pour poser sa question, « Pourquoi, Monsieur, Pépy, les salariés de la SNCF et certains membres de leur famille ne paient que 10% leur billet pour voyager? La réponse laisse songeur, « Vous savez beaucoup d’entreprises accordent des avantages à leurs salariés…ceux qui travaillent dans l’automobile peuvent acheter chaque année une voiture à un prix préférentiel…dans les banques, les salariés obtiennent des prêts à taux zéro ».  C’est vrai, mais Monsieur Pépy oublie (volontairement ?!) un élément d’importance: chez les constructeurs auto et les banques, c’est de l’argent privé.

Categories: France

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.