Sarkozy détruit Wauquiez, selon le Canard

Sarkozy détruit Wauquiez, selon le Canard

L’hebdomadaire satirique rapporte, ce matin, le coup de téléphone d’excuses de Laurent Wauquier à Nicolas Sarkozy après les propos tenus du premier sur le second, devant des étudiants de l’EM de Lyon. Si le Canard dit vrai, Nicolas Sarkozy a détruit, pour longtemps, son ancien ministre. Voilà une illustration des dégâts provoqués par le nouveau président de « Les Républicains ». Celui-ci « assume tout« , mais n’avait pas prévu la réaction de l’ancien Président de la République. A partir de là, il est permis de s’interroger sur les capacités réelles de Laurent Wauquiez et, en dehors de sa propension à vouloir jouer à « je n’ai peur de rien ni de personne« , n’est-il que le produit d’un hasard de la vie, depuis l’obtention de ses nombreux et prestigieux diplômes, jusqu’à son entrée en politique?

La chance et la malchance font partie de la vie de tout un chacun. Laurent Wauquiez est un chanceux depuis toujours, mais la roue de la fortune semble s’être arrêtée lundi avec la réaction de Nicolas Sarkozy, si l’information du Canard Enchainé est vraie. A rappeler que le journal satirique n’a pas pour habitude de se tromper lourdement.

Ainsi, ce matin les militants LR sont abasourdis en apprenant la sortie de Nicolas Sarkozy sur Laurent Wauquiez. Des propos durs et sans appel. L’ancien Président  n’y va pas de main morte… »Je l’ai pulvérisé. Il m’a présenté ses excuses. Il était piteux. Ensuite je ne l’ai pas laissé en placer une« . En s’adressant à Laurent Wauquiez, au téléphone… » Beaucoup de monde me disait que tu n’étais qu’une grosse merde. Aujourd’hui, je n’ai d’autre choix que de penser comme eux »…Puis, « il parait qu tu as des ambitions présidentielles. Si j’étais toi, je trouverais un autre métier »…

A propos de Gérard Darmanin, dont Laurent Wauquiez disait qu’il ne lui prêtait « un grand avenir », Nicolas Sarkozy défend l’actuel ministre, « Tu prétends que Darmanin n’a plus d’avenir politique, mais, toi, quand je vois que, sitôt à la tête du parti, tu commences comme ça, je me dis que tu n’iras pas loin. L’électorat des Républicains va t’en vouloir, et, sans lui, tu ne pèses pas grand-chose ». Et Nicolas Sarkozy de préciser à ses amis, in fine « ...il est parti en vrille » (dans cette affaire).

Ainsi, Laurent Wauquiez met à mal LR et ce n’est pas Nicolas Sazkozy qui le tirera d’affaire. L’ancien Président a la rancune tenace et laissera Wauquiez sombrer. Seul le noyau dur des militants LR donne raison à son champion. Cela ne fait pas une majorité d’électeurs. Au second tour de la présidentielle il faudra, au minimum, 20 millions de voix pour gagner. Il reste 4 ans, c’est déjà trop court pour Laurent Wauquiez qui n’est, et n’a jamais été un rassembleur.

 

 

Categories: France

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.