Rouen Capitale, suite

Rouen Capitale, suite

Rouen préconisée Capitale de la Normandie (voir précédent article) n’est pas du gout de tout le monde. Sur le terrain, en effet, des élus de droite et de gauche ont un avis différent, tandis que dans les deux camps, d’autres acceptent volontiers la décision du gouvernement. Le moins subtil est la dispersion des divers pôles comme s’il avait fallu contenter tout le monde. Rien de précis sur les Hôtels de Région. Quel avenir pour celui de Caen? Que deviendront les fonctionnaires territoriaux de l’actuel Basse-Normandie? Où et comment travailleront-ils?

Si les élus normands entérinent, en 2016,  le choix de Rouen comme Capitale de la Normandie, (ou même s’il choisissaient Caen) la grande question technique, qui se posera aussi à l’ensemble des 13 Régions, est « comment organiser les sessions plénières, ainsi que les travaux en commissions, avec l’ensemble des élus des cinq départements? Pour ceux de l’Eure rien ne changera. Ils continueront de faire le déplacement jusqu’à Rouen, très proche géographiquement. En revanche, pour les élus de la Manche, du Calvados et de l’Orne, la route sera beaucoup plus longue. Les travaux sur plusieurs jours obligeront des élus à loger sur place, ce qui augmentera les coûts de fonctionnement. L’absentéisme, déjà pratiqué par certains élus, pourrait s’amplifier….

Solution technique forte: la Visioconférence

A l’heure de l’Internet incontournable et l’arrivée, imminente, du Très Haut Débit, le futur conseil régional de Normandie pourrait être amené à utiliser la visioconférence (ou vidéoconférence) depuis les hémicycles des Hôtels de Régions de Caen et Rouen. Un système technique bien agencé et performant avec une batterie de caméras couvrant l’ensemble des élus cadrés en plans larges et plus serrés, ainsi qu’un équipement audio adéquat. L’ensemble suivi sur des écrans de grandes dimensions. Des conditions de direct qui n’altéreraient pas la qualité et le suivi des travaux.

Rouen Capitale n’est pas le choix d’Hervé Morin

Le maire d’Epaignes et tête de liste dans l’Eure pour les régionales de décembre, sera aussi candidat à la présidence de la Région de Normandie. Il est soutenu par Bruno Le Maire, patron de « Les Républicains » dans l’Eure. Hervé Morin fait le choix de Caen comme Capitale de la Région. Il y a fait ses études et s’y sent très proche. Chez « Les Républicains » on ne s’emballe pas pour ce choix, mais l’heure est à l’union, seul moyen de battre la gauche. Au printemps 2016, lorsque les nouveaux élus auront à se prononcer, définitivement, sur le choix de la Capitale, « Les Républicains » demanderont le maintien de Rouen et Hervé Morin n’aura pas les moyens de contester ceux qui l’auront aidé, stratégiquement, à devenir le patron de la nouvelle grande Région…A suivre…

Categories: Région

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.