Résultats, le FN grand vainqueur et la Normandie en demi-teinte

Résultats, le FN grand vainqueur et la Normandie en demi-teinte

Le patron des socialistes, Jean-Christophe Cambadélis, a bonne mine ce matin. Il y a 3 jours il déclarait, pompeux, « les chiffres des sondages sont toujours surestimés, concernant le Front National« . Le grand stratège devrait faire une cure de silence…Le FN a largement gagné le premier tour des régionales. Qu’en sera-t-il au second? Probablement identique avec la différence que les manœuvres de retraits du PS pourraient, en terme de Régions gagnées, contenir le FN. Mais rien n’est gravé dans le marbre… En Normandie, la droite républicaine n’est pas en position confortable. Carte couleur des positions politiques.

Résultats Normandie

Qui l’eût cru? Le FN en tête dans 6 Régions et rate la Normandie de 0,20%.  La liste régionale menée par Hervé Morin, UDI-Les Républicains-MoDem, obtient 27,91% soit 319 936 voix sur l’ensemble des 5 départements. La liste du FN menée par Nicolas Bay obtient 27,71% et 317 117 voix. La liste PS-PRG de Nicolas Mayer-Rossignol obtient 23,52% avec 269 122 voix. Le Front de Gauche de Sébastien Jumel 7,94% avec 80 586 voix. La liste EELV de Yanic Soubien 6,14% avec 70 203 voix.Liste Debout la France de Nicolas Calbrix 4,14% et 47 391 voix. Liste conduite par Pascal le Manach 1,83 % et 20 975 voix. Liste Jean-Christophe Loutre 0,93%  et 10 637 voix.Liste de Alexandra Lecoeur 0,79% et  8 989 voix. En Normandie, le score du FN a triplé depuis 2010.

Eure, le Front National en tête

Si sur l’ensemble de la Normandie Hervé Morin est en tête d’environ 2 000 voix, dans l’Eure, son département, Nicolas Bay est largement devant lui avec 35,64% contre 28,1%. Localement (Eure), c’est une défaite pour le maire d’Epaignes. Dans l’Orne Morin est également battu par le FN.

Réserves de voix et alliances

C’est une triangulaire qui s’annonce en Normandie entre Hervé Morin, Nicolas Bay et Nicolas Mayer-Rossignol. Depuis 9 heures, ce matin, les pourparlers  sont engagés entre tous les responsables des listes de gauche (PS-PRG, écologistes de EELV et Front de Gauche. Si l’entente abouti avec la composition d’une liste homogène rassemblant l’ensemble des trois partis, la victoire finale, si elle n’est pas automatique, a de bonne chances d’être réalité.

La droite républicaine pourrait récupérer une partie des électeurs de « Debout la France », mais certains préféreront aider le FN dont ils sont assez proches. La réserve de voix est, par conséquent, assez limitée pour Hervé Morin. A contrario, Nicolas Mayer-Rossignol peut espérer une réserve de près de 14% qui s’ajouteraient aux 23,52%. Cependant, la réalité dans les urnes peut révéler des surprises, bonnes ou mauvaises pour les forces politiques, selon…..

Demain mardi, les listes définitives seront déposées et nous connaîtrons  les contours de la bataille du second tour, en Normandie et ailleurs.

 

Categories: Région

Comments

  1. Ma pomme 8 décembre, 2015, 12:49

    J’ai lu les discours évoquant une impasse du vote FN pour la Normandie. En effet, le vote FN est une impasse parce qu’il ne sera pas plus en mesure de faire face au monde que les partis qu’il dénonce.Nous sommes tous dans une impasse sans l’extrème droite aujourd’hui ou avec demain.
    En 10 ans les électeurs ont testé droite puis gauche qui ont géré la crise.
    En 15 ans, dans cinq ans, les électeurs auront testé droite, gauche et FN avec le même insuccès.
    Hélas mon pauvre monsieur, le monde est devenu tout petit et c’est lui et non plus les gouvernements qui impose son rythme, son actualité.
    Il faut renouveler la classe politique ? Depuis les années 1990 défilent les quadras et quinquas (Noir, Léotard, Fabius hier, Le Maire, Macron, Belkacem aujourd’hui, Lecornu demain) mais je n’entends que l’incantation « faisons de la politique autrement » (mais encore ?).
    Mesdames et messieurs les politique offrez un projet qui tienne compte de la réalité d’un monde qui impose sa marche, d’électeurs qui se serrent la ceinture depuis le début de leur vie professionnelle (au bout de quarante ans de crise, il y a de quoi en avoir marre, non ?) …
    En attendant, je ne voterai pas plus dimanche qu’au cours des trois derniers scrutin

  2. Patrick 7 décembre, 2015, 16:24

    A Ericp27

    La seconde phrase vous était destinée, car vous passiez sous silence cette évidence, puisque vous faites référence au pourcentage des inscrits ( et non des votants qui fait le résultat final). Les calculs d’évolution se font toujours par rapport aux votes exprimés, le nombre de voix dans l’absolu étant toujours relégué au dernier plan.

  3. ericp27 7 décembre, 2015, 13:42

    @ mr alcala
    c’est en effet là où je voulais en venir, et le résultat me convient parfaitement, rassurez vous, sauf peut être les 50% d’abstentions systématiques à chaque scrutin.
    mon commentaire était juste fait pour calmer quelques ardeurs, mais je suis dans l’ensemble plutôt satisfait

    @pa
    bravo pour votre dernière phrase

  4. pa 7 décembre, 2015, 13:08

    Cette analyse n’a rein de nouveau, mais si vous appliquez cette méthode aux autres candidats, cela donne aussi des chiffres très faibles.

    Libre à chacun de voter ou ne pas voter, mais dans notre système, ce sont les citoyens qui votent qui font le résultat des élections

  5. José Alcala Author 7 décembre, 2015, 13:07

    @ ericp27
    Et voilà, nous y sommes. C’est ce que j’ai essayé de vous expliquer à plusieurs reprises et vous rétorquiez que M Le Pen à l’Elysée c’est tout à fait possible..Toutefois le système électoral, avec les taux et les chiffres réels, touche tous les candidats. C’est vrai, un taux est une proportion et non un nombre de voix. Ainsi, Jacques Chirac gagne la présidentielle de 1995 avec un taux inférieur enregistré par François Mitterrand en 1988, mais avec plus de voix…

  6. ericp27 7 décembre, 2015, 12:40

    la confusion des soirées dominicales de résultats électoraux n’est pas prête de disparaitre, il est toujours délicat d’exprimer des résultats en pourcentages, moi perso j’aime bien en valeurs absolues, on suit mieux les évolutions et l’ on peut constater la chose suivante, par ex :
    en avril 2012 M Le Pen a fait un score de 6.421.426, et hier soir 6.110.326
    est ce une avancée?
    le tout rapporté à un total inscrits de 44.000.000, cela fait 14,5%
    est ce suffisant pour arriver à l’élysée?

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.