Régionales 2015, Morin président

Régionales 2015, Morin président

A la grande époque du RPR, ce type de rassemblement était surnommé la Grand-Messe gaulliste et les centristes n’étaient pas les derniers à critiquer « les godillots » et les « moines soldats » aux ordres du général Charles Pasqua commandant en chef des troupes chiraquiennes…Trente ans plus tard l’histoire bégaye avec de nouveaux venus. Cette fois, le centriste Hervé Morin s’est rapproché du grand frère de droite et obtenu son soutien. Samedi, dans le hall d’une usine de Boulleville, petit village proche de Pont-Audemer, 400 personnes , dont une majorité d’élus, ont répondu à l’appel du député de l’Eure qui a lancé sa campagne pour les élections régionales de décembre prochain. (Morceaux choisis en vidéo, pour 5 minutes)

A la tribune et sur les deux premiers rangs, tous les ténors de la droite et du centre que comptent les cinq départements normands. Douze orateurs se sont succédé devant le micro, pour 5 minutes chacun et ont loué celui qui sera appelé à devenir le premier président d’une Normandie réunifiée. Hervé Morin travaille sur ce thème depuis de longues années. En 2004, il menait la liste UDF pour la Haute-Normandie. Le discours de l’époque était beaucoup plus centriste, social (des vidéos tournées cette année-là le prouvent sans ambigüité) . Il appelait de ses vœux à un  rassemblement plus large au-delà des étiquettes politiques. Ce positionnement ne fut pas entendu. Hervé Morin, en homme intelligent qu’il est, a appris vite. Trois années plus tard, il s’écarte de François Bayrou, s’engage chez Nicolas Sarkozy et gagne…un ministère. Le voilà aujourd’hui soutenu par l’ancien chef de l’Etat qui lui demande en échange la participation de l’UDI à la primaire ouverte.

Moins de fonctionnaires et plus de salariés dans les entreprises

A Boulleville, Hervé Morin a précisé les contours de la Normandie qu’il souhaitait. Un contenu riche, dense, précis et surtout très libéral. Il veut en découdre avec le socialisme et sa gestion « catastrophique ». Préfère des entreprises privées avec beaucoup de salariés et moins de fonctionnaires dans les collectivités territoriales. « La Grande Normandie est un chance », martèle-t-il, « des investissements et encore des investissements, rationaliser les moyens..Au passage, il flingue la SNCF et son président, responsables de la galères des usagers, vilipende les « bébés Fabius » placés partout dans la région, demande le désenclavement du port du Havre par le retrait du projet du canal Seine-Nord. Bref, 63 minutes de discours fleuve dont aura retenu quelques phrases et bons mots, un peu dans le genre Nicolas Sarkozy de ces derniers jours et semaines, pour dire que son « projet ne sera pas socialiste ».

Morin Président, forte probabilité

Il est vraisemblable  que l’ancien ministre de la Défense devienne le prochain président de la grande Région. Les indicateurs sont au vert: Cinq départements sur cinq détenus par la droite et le centre, une majorité de grandes villes gagnées par Les Républicains et l’UDI, l’état de grâce qui continue pour les mêmes et une situation catastrophique pour les partis de gauche et les écologistes. C’est un boulevard qui se présente devant le maire d’Epaignes. Droit et large. Sauf accident de parcours grave, il fera la course en tête et franchira la ligne d’arrivée.

Categories: Eure

Comments

  1. Philippe 30 juin, 2015, 10:46

    En tant qu’électeur « de base », je mettrait quand même une piécette sur NMR, sans partisanerie aucune : bonne gestion, lourds investissements, pas de casseroles collantes … Le renouvellement des générations est cette fois à gauche, même si M. Morin n’est pas un « ancêtre ».
    La campagne risque d’être virile, pour une seule raison : mettre la main sur le magot des fonds européens, dans une période de vache maigre, constitue une priorité vitale.
    J’aime assez l’idée que tous les pouvoirs ne soient pas concentrés entre les mêmes mains. Et la droite les possèdent désormais presque tous !

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.