Politique, l’été meurtrier

Politique, l’été meurtrier

Henri GuainoTout s’accélère. L’UMP est dans une spirale infernale. Paradoxe de la situation où elle a, aussi, été capable de gagner les élections municipales. C’est une autre séquence qui est projetée à l’approche de la désignation du nouveau patron du mouvement à l’automme et surtout, surtout 2017…Une longue nuit des longs couteaux qui va durer trois années. Hier matin, à la radio, Henri Guaino a commencé…. 

L’ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy devient de plus en plus nerveux. Incontrôlable, capable de tout, il a listé ses futures cibles et ne va pas les rater. Quelles cibles? Celles qui auront l’outrecuidance d’oser se porter candidate à la présidentielle de 2017. A ses yeux, Nicolas Sarkozy devra être le seul à candidater et sans primaires, s’il vous plait. Monsieur Guaino a une passion sans limite pour l’ancien Président. C’est son droit et ce choix en vaut un autre, mais de là à contester d’autres candidatures autorise à se poser la question du républicanisme dont se targue Henri Guaino. Pour lui, le « danger » premier vient du côté d’Alain Juppé. Le maire de Bordeaux a critiqué la façon dont Nicolas Sarkozy a tancé la justice et surtout les juges à propos de sa garde à vue. Il n’est pas le seul. Jean-Louis Debré, le président du Conseil Constitutionnel a, également, porté une critique très forte contre ceux qui « malmènent le justice de la République ». Ainsi, Henri Guaino exécute en direct par des propos assassins envers l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac. Une attaque qui ne va en rester là. Alain Juppé peaufine sa réponse qui arrivera au moment de son choix…

A l’UMP, les candidats potentiels pour 2017 vont devoir marcher sur des oeufs. Henri Guaino ne va pas les épargner. Ses attaques, futures, seront aussi violentes, voire plus encore. Il serait intéressant de connaitre l’avis de Bruno Le Maire, François Fillon, Laurent Wauquier et d’autres, sur la méthode Guaino de régler ses comptes contre les adversaires, intérieurs de l’UMP, de Nicolas Sarkozy.

Les propos d’Henri Guaino contre Alain Juppé extrait vidéo du rendez-vous « Le Monde-Europe1-itélé »:

« Je croyais que les épreuves de la vie avaient enfin débarrassé Alain Juppé de cette épouvantable arrogance, cet insupportable mépris dont il accable depuis toujours ceux qui sont en désaccord avec lui. Force est de constater que non. Monsieur Juppé donne des leçons de morale. Mais qui ne se souvient de son histoire ? Pour donner des leçons de morale il faut être exemplaire », a-t-il poursuivi. Ne pas critiquer la justice sous prétexte qu’elle serait sacrée, est parfaitement irresponsable. S’il veut que le débat continue sur un ton désagréable, il n’a qu’à continuer comme ça ».

Categories: France

Write a Comment