Politique, le « dindon » n’aime pas la farce

Politique, le « dindon » n’aime pas la farce

Le monde politique bruisse d’échos et le tam-tam retentit jusqu’au fin fond des rédactions locales et nationales. C’est à qui mieux-mieux fera passer les messages dans la stricte règle de la communication, pour la communication. L’avenir se prépare, non pas avec des résultats mais avec des perspectives de carrière. C’est humain…hum! si l’on veut. Dernière livraison dans l’Eure, via le journal du Dimanche relayé par le quotidien régional: Sébastien Lecornu va affronter Hervé Morin aux prochaines élection régionales. Explications:

La chasse à courre va commencer

En politique tout est possible. On l’a vu durant l’année 2017… Ainsi, nous disent les messagers, Emmanuel Macron aurait demandé à Sébastien Lecornu de se préparer pour mener la liste « La République En Marche », en Normandie, aux régionales de 2021. L’actuel président de la Région a réagi par un « S’il faut déjà penser à des élections qui auront lieu dans 4 ans, alors..! Et d’ajouter, en substance, « Moi, je mets des idées en chantier au cours de ce mandat et les fruits seront cueillis au cours du mandat suivant ». Le message est clair, Hervé Morin sera de nouveau candidat, même contre Sébastien Lecornu. L’anecdote prend de la saveur lorsqu’on sait comment Hervé Morin a réussi à gagner les régionales de décembre 2015. L’opération, montée par Par Bruno Le Maire, Sébastien Lecornu et Hervé Morin, a consisté au partage des pouvoirs dans le département de l’Eure et plus amplement, en Normandie. Une alliance scellée avec la plus grande minutie. Du travail d’orfèvre: Lecornu président du conseil départemental et Morin président de la Région. Pour ce faire, il fallait étrangler sur place les prétendants eurois et normands. L’artillerie lourde se mettait en action et le premier qui aurait bougé une oreille, était mort. C’est la politique « rapport de force ». Elle se retourne aujourd’hui.

calcul au cordeau

Et puis, la politique de la « meilleure offre » fait partie, également, du jeu. Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu sont des surdoués, sur ce terrain. Continuer avec Fillon eut été un suicide. La meilleure option, dès lors, s’appelait Macron. C’est de la haute volée.

Stratégie de l’encerclement

Dans cette logique, Sébastien Lecornu a bien mérité sa nomination au gouvernement. Il a agi avec dextérité et intelligence politique. Il fait partie de cette jeune garde en action permanente avec la faculté de toujours jouer un coup d’avance. Hervé Morin est piégé par ses alliés d’hier et adversaires de demain. La victoire de 2015 s’est jouée au finish, ric-rac face à la liste de gauche menée par Nicolas Mayer-Rossignol, lequel pourrait être de nouveau candidat face à LREM, Les Républicains et Hervé Morin. Précisément, le Parti LR présidé par Laurent Wauquiez ne va pas se gêner pour tenter de faire battre Sébastien Lecornu. La rancœur est tenace, pour les raisons que l’on sait. Mais ce n’est que de la projection sur le moyen terme. Entretemps, d’autres aventures attend les divers protagonistes.

L’offre qui aurait été faite par Emmanuel Macron à Sébastien Lecornu, ne s’est pas tout fait déroulée comme les messagers nous l’expliquent. L’information est passée par le Premier ministre, comme il se doit. C’est ainsi que travaille l’exécutif.

Hervé Morin bien seul mais pas définitivement perdu

Hervé Morin pourrait payer son peu d’engouement pour Emmanuel Macron. Le président centriste de la Normandie n’apprécie pas plus que cela l’hôte de l’Élysée. De plus, il est en panne de parti politique. Le sien, « Les Centristes » ne fait pas recette et s’éloigne de plus en plus de l’UDI, présidé, Jean-Christophe Lagarde, qu’il n’apprécie guère. Mais, Hervé Morin a encore du ressort pour affronter ses futurs adversaires de droite et de gauche. N’en doutons pas, l’ancien ministre de la Défense ne se laissera pas dépouiller, sans se battre. Considéré comme un dindon, Hervé Morin a très peu apprécié la farce.

 

Categories: Eure

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*