En plein dans le mille pour Caméra Diagonale

En plein dans le mille pour Caméra Diagonale

Bruno Le Maire s’était prononcé pour un vote Macron avant le premier de la présidentielle et allait plus loin, encore, en se déclarant pouvoir travailler avec lui. Hier soir le député de l’Eure, sur les plateaux de télévision réitérait son souhait. La riposte vint immédiatement de la part de François Baroin, avec la menace d’une exclusion pour tout membre du parti « Les Républicains » qui oserait cette démarche. Ce matin, au micro de RTL, le député de l’Eure allait plus loin en  avouant avoir eu des contacts avec Emmanuel Macron. Caméra Diagonale l’avait écrit le 1er avril dernier.

Naturellement, le 1er avril les organes de presse se laissent aller à une fausse information. C’est une tradition. Le choix de Caméra Diagonale, ce jour-là, était le « ralliement de Bruno Le Maire à Emmanuel Macron« . Ce poisson d’avril fut mis en ligne à 8h. Un peu avant midi, un collaborateur de Bruno Le Maire appelle l’éditeur du site (votre serviteur) pour lui intimer l’ordre de retirer cette information. Évidemment, ce fut « pas question« . La conversation s’arrêta là. Étonnement, car ce n’est pas la façon de faire, habituellement, de Bruno Le Maire. Avec le recul l’on comprend pourquoi le député de l’Eure avait réagi de cette manière. Voir la page de ce 1er avril ici:  http://cameradiagonale.fr/eure-bruno-maire-rallie-emmanuel-macron/

Sur RTL, ce matin, Bruno Le Maire, à la question de la journaliste, avoue avoir eu un contact avec le nouveau Président de la République, sans spécifier la date de cette rencontre, extrait vidéo ci-dessus.

Ainsi, ce qui, aux yeux de nombreux lecteurs, ne pouvaient être qu’une « grosse blague » s’avérait être une vérité. Dans le genre « la réalité dépasse la fiction », Caméra Diagonale a tapé en plein dans le mille.

Ci-dessous, l’intégralité de l’Interview de RTL. Cliquer sur le lien. Durée 13 minutes:

https://www.youtube.com/watch?v=KFDO2q6sZRQ

Categories: Eure

Comments

  1. Thibsib 10 mai, 2017, 13:38

    C’est marrant, je viens de recevoir un tract dans ma boite aux lettres de B Le Maire pour les législatives.
    Il ne parle pas de son temps de présence à l’Assemblée Nationale mais son tract est siglé LR et UDI.
    Cela voudrait dire qu’il utilise les moyens financiers de la droite et la réussite politique d’EM pour essayer d’être à nouveau présent (enfin façon de parler) à la députation ?
    Chapeau l’artiste !
    Et merci pour ce premier avril visionnaire Monsieur Alcala

  2. Cocu Magnifique 10 mai, 2017, 11:56

    RAOULT E.
    Vous défendez Bruno Le Maire, ou vous l’attaquez? Votre texte est nébuleux.
    Par ailleurs, vous prétendez que Fillon a perdu à cause de son affaire. Pas sûr du tout. En décembre 2016 il avait perdu 4 points et en janvier 3. Ce qui 7 points au total. Son affaire, d’après les politologues n’a jamais ébranlé le noyau dur de ses électeurs…
    Ensuite, si son programme était aussi merveilleux que vous le prétendez, pourquoi M. Woerth, chargé de l’amender, a retirer les 2% d’augmentation de la TVA, la suppression des 500 000 fonctionnaires, non plus sur 5 ans mais sur 8 ans et pourquoi rajoute-t-il 10% de baisse de l’impôt sur le revenu?
    Quand est-ce que les Républicains pataugent, avec le programme Fillon, ou celui de Woerth?

  3. RAOULT E. 10 mai, 2017, 08:30

    La victoire de la droite et du centre était imperdable. L’honnêteté de Fillon ayant été rudement mise en cause (ce qui est un fait personnel ; son parti n’y est pour rien), il n’a pas tenu sa promesse de démissionner en cas de mise en examen. Bruno Le Maire a démissionné de son équipe de campagne et c’est lui que VALEURS ACTUELLES a traité de « lâche » ! Stéfanini et cinquante autres, dégoutés par le parjure, ont également démissionné mais Fillon s’est accroché comme une bernique à son caillou.
    Traiter Le Maire de lâche, c’était méprisable. On conseille aux abonnés de VALEURS ACTUELLES d’interrompre leurs règlements.
    Mais Le Maire a lui-même, de dégoût, lâché son parti qui se battra sans lui aux législatives. Fillon, Le Maire, manque de maturité politique, caractères têtus ? Qu’on ne vienne plus nous coller leurs affiches sous le nez !
    Finalement on a envie de dire de la dame Pénélope (qui aurait pu devenir la Première dame) : Que la muette rende l’argent !
    Encore une fois, c’est dommage pour la Droite et le Centre, qui n’y sont pour rien.
    Pour le nouveau président c’est autre chose : « L’art français, ça n’existe pas ». (Le mont Saint-Michel, par exemple, ou les Impressionnistes..) Un président financièrement cosmopolite, qui hait son pays, qui l’accuse de crime contre l’humanité.
    On est mal barrés !!!

  4. Zébulon 10 mai, 2017, 06:58

    L’Express,Marianne révèlent ce matin qu’une partie de l’équipe de campagne,ayant abandonné le navire FILLON suite au  » Pénélopegate », a été payée jusqu’au 7 mai. Pour la petite histoire, ces permanents juppéistes et lemairistes avaient démissionné en raison des soupçons d’emploi. Alors une clause de confidentialité aurait été trouvé pour éviter tout problème : une dispense d’activité jusqu’à la fin de leur contrat,Cet arrangement ne concernerait qu’une partie des déserteurs, dont un qui aurait perçu un salaire de plus de 5 000 euros mensuel selon la presse. Ces salaires avancés par le parti « Les Républicains » aurait bel et bien été versé aux frais de la campagne. Ils seront remboursés par les finances publiques donc par nos impôts ! Espérons que ceux qui veulent rallier le nouveau président seront refoulés celui-ci ayant demandé la plus grande honnêteté de la part des politiques. Il serait intéressant d’avoir l’avis de Bruno LE MAIRE qui ne manquera pas de trouver une justification légale !

  5. laulau274 9 mai, 2017, 15:42

    ce qui est d’autant plus surprenant, c’est que le taux de satisfaction de 14% du quinquennat Hollande, de ses conseillers et ministres inclus bien sûr, les concerne tous.(sans exception) il s’agit pour moi d’une note globale à leur attribuer.
    ils sont plus ou moins responsables.
    et bizarrement, tout à coup, il est bon de rejoindre ce monsieur, jeune, brillant, intelligent, alors qu on vient de les descendre pendant 4ans.
    il a tout de même été conseiller 2012 2013 puis ministre 2014 2015 , avec la matraquage fiscal entre autre.
    mais depuis hier matin, plus rien à redire, soyons positif, il faut le rejoindre à tout prix, il va nous faire gagner ! c’est lui qui a raison.
    je lui souhaite mais reconnaissez que ces attitudes sont pour le moins très surprenantes!

  6. Edmond L 9 mai, 2017, 14:00

    Le gros problème qu’on ces politiques, momentanément sur le bord de la route politique, c’est de savoir quand il pourront remonter à l’arrière d’une Citroën C6, avec sièges chauffants, peu importe qui est à la tête de l’Etat.

  7. François Charmot 9 mai, 2017, 13:22

    A Louviers, Priollaud annule sa conférence de presse, ferme sa page Facebook de soutien à sa candidature, reporte l’inauguration de sa campagne. Lui aussi aurait des envies de  » Marche pour la République ». Quelles convictions tous ces hommes politiques ! Prêts à tout pour arriver. Drôle de refondation! Il s’agit plutôt de basses magouilles, et l’on s’étonne que le F Haine récolte de plus en plus de voix…

  8. Zébulon 9 mai, 2017, 11:55

    Malheureusement en politique, comme dans d’autres domaines, les opportunistes, carriéristes, individualistes qui ont un égo surdimensionné sont prêts à tout même au dépens de leur famille, leurs amis. Alors ceux qui avaient quitté leur navire qui coulait sont prêt à monnayer leur monter à bord de celui qui a résisté à toutes les attaques. Espérons que beaucoup seront interdits de bord.S’ils montent ils seront capables, une fois à l’intérieur, de mener une mutinerie, de poser des mines pour prendre le commandement !

  9. ericp27 9 mai, 2017, 08:06

    on dirait que les loosers : Valls et Le Maire, sont prêts à tout pour se raccrocher aux branches!
    pathétique!!!
    et il risque d’y en avoir d’autres…….

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*