Louviers, le maire candidat aux législatives

Louviers, le maire candidat aux législatives

C’était connu de longue date, mais cette fois c’est officiel. François-Xavier Priollaud, le maire de Louviers, est candidat pour ravir le siège de député de la 4ème circonscription détenu par le socialiste François Loncle. Monsieur Priollaud aura comme suppléant Antoine de Cosmi, conseiller municipal d’opposition, dans le groupe Les Républicains, de Gaillon. Ce n’est pas une décision des responsables LR et centristes, seulement un forcing des intéressés tant la décision tardait. (Photo fournie par le candidat.)

Décision qui sera entérinée par les responsables des deux partis. Antoine de Cosmi s’était porté candidat en janvier dernier poussé par son parti, lequel était en discussion avec les centristes. Une divergence était apparue entre LR et Centristes sur le nombre d’investitures porté par chaque parti, dans la circonscription. Devant l’indécision des responsables, François-Xavier Priollaud et Antoine de Cosmi décident « d’y aller ensemble ». Évidemment, cette position fait l’impasse sur la parité homme femme, (candidat-suppléante, ou candidate-suppléant)

« Ma candidature »

Monsieur Priollaud, dans un communiqué de presse dévoile ses intentions:  » Ma candidature est celle d’un large rassemblement de la droite et du centre et d’une attention égale portée à tous les territoires et à tous les habitants, sans a-priori, sans préjugés, sans dogmatisme……Ensemble, nous allons mener cette campagne guidés par les valeurs d’éthique et de respect qui sont depuis toujours au cœur de notre engagement politique.

S’il est élu, François-Xavier Priollaud dit vouloir rester au sein de l’équipe municipale pour continuer l’action débutée en 2014. Cependant, le maire de Louviers ne dit pas à quel poste il poursuivra sa tâche. La loi ne lui permettant pas de cumuler un mandat exécutif (maire) et un mandat de député, il sera obligé de céder son poste de maire. Mais à qui? Monsieur Priollaud s’est déjà exprimé sur le sujet. Il pense que sa première adjointe, Anne Terlez, assurerait parfaitement bien le job et que la majorité municipale serait prête à voter pour elle. Seulement voilà, les responsables « Les Républicains » de l’Eure rechignent fortement à cette hypothèse. Un élu important du parti expliquait à Caméra Diagonale, il y a quelques mois, qu’il ne peut être question de « laisser la 3ème ville du département à une élue MoDem ». Cette remarque prend son sens, plus fortement, aujourd’hui avec la position de François Bayrou de retirer son soutien à François Fillon. En même temps, la position inconfortable du candidat Fillon au niveau de la campagne présidentielle va peut-être obliger les responsables LR de l’Eure à revoir leur rigidité vis-à-vis des centristes…

Quelle solution in fine

Les Partis « Les Républicains » et les Centristes n’ont pas l’intention d’aller au clash sur ce sujet. Aussi, il se dit en coulisse que Madame Terlez pourrait quitter le MoDem et rejoindre les Centristes. Cela ne ressemble pas à l’étique d’Anne Terlez, mais c’est la seule issue possible qui permettrait à l’équipe municipale de préserver sa cohésion. C’est de la politique mais attendons, toutefois, la décision finale.

Le candidat a nommé Madame Isabelle Stievenard, qui est 1ère adjointe au maire de la Saussaye et conseillère communautaire de Roumois-Seine, directrice et porte-parole de campagne.

La colère du député sortant

La décision de François Loncle de se retirer est réelle. Mais le député PS est très remonté contre le premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste, Marc-Antoine Jamet. Ce dernier a déclaré ne pas vouloir donner l’investiture à François Loncle s’il lui prenait l’envie de se représenter. Monsieur Jamet avait cité plusieurs noms d’élus socialistes qui pourraient prendre le relais. François Loncle n’a pas apprécié et déclare réserver sa réponse, définitive, pour lundi prochain.

Categories: Louviers

Comments

  1. Zébulon 11 février, 2017, 09:04

    Sur la route de Louviers il y aura dans cette circonscription bien des surprises tant les rivalités sont grandes aussi bien à droite qu’à gauche. Louviers encore ville test pour ces législatives avec aussi peut être un invité de dernière minute avec le FN ? Quant à François Loncle il a déclaré “ Je ne peux pas approuver le programme de Benoît Hamon, son programme est inacceptable, en termes électoraux invendable. » extrait d’une interview dimanche 29 janvier sur la chaine parlementaire, François Loncle prend ses distances le vainqueur de la primaire du Parti socialiste : il signe une tribune revendiquant un “droit de retrait” quelques jours plus tard, avec d’autres députés PS qui actent une “césure réelle entre deux sensibilités idéologiquement distantes” au sein du Parti socialiste. Alors Marc Antoine Jamet, soutien de Manuel Valls, qui a du avaler sa salive, lors de la défaite de l’ancien premier ministre, doit avoir une petite revanche en désignant un autre candidat se son tiroir que son adversaire de toujours en la personne de François Loncle mais aurait il du mal à en trouver un ? On peut se poser la question pourquoi avoir déclaré prendre sa retraite politique cette année (retraite bien méritée) à 75 ans et maintenant vouloir repartir en campagne ? Attention aux combat et mandat de trop, les électeurs ne sont plus tout à fait d’accord avec ceux qui veulent s’accrocher à leur mandat non !

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*