Louviers, l’ancien maire décoré par la ministre

Louviers, l’ancien maire décoré par la ministre

Qui l’eut cru? Franck Martin distingué par une ministre de la République qui lui a remis les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite Maritime. Une distinction qui vaut l’Ordre National du Mérite mais pour l’action menée en faveur du patrimoine de la mer. Qui l’eut cru parce que l’ancien maire de Louviers, dans sa prime jeunesse, avait milité dans les rangs d’une extrême gauche très active à l’époque, qui vilipendait les remises de médailles. L’ancien maire s’en est expliqué sur des accents de regrets.

Annick Girardin est Secrétaire d’Etat chargée du développement et de la Francophonie. Elle vient des rangs du Parti Radical de Gauche et connait Franck Martin de longue date. Pour l’accueillir à Louviers, lundi soir, outre le récipiendaire, le préfet de l’Eure René Bidal mais aussi Jean-Louis Destans l’ancien président du conseil général et le maire de Louviers, François-Xavier Priollaud qui a accepté que la cérémonie se tienne dans la salle Pierre Mendes-France où se réunit depuis toujours le conseil municipal. Nombre d’élus des communes de l’Agglo et d’Evreux ont honoré l’invitation. Des membres du parti socialiste, ceux restés fidèles à Franck Martin, étaient également dans la salle de même que d’anciens membres de son équipe municipale.

La ministre, après avoir rappelé les raisons qui l’ont amenée à récompenser l’ancien maire et ami, s’agissant du sauvetage du « Marité » vieux morutier qui navigua en mer durant plusieurs décennies, épingla la médaille sur le veston de Franck Martin. Applaudissements nourris de l’assistance, avant  que l’ancien maire ne se lance dans une longue réponse sur son engagement politique, l’engouement et la fierté qu’il a eu dans la défense et la réhabilitation du « Marité ». Les métaphores nombreuses ont plongé les auditeurs dans des souvenirs récents et plus lointains….Il rappelle son aversion pour les distinctions honorifiques qu’il appelait les « hochets ». « Époque gauchiste, péché de jeunesse« . Son positionnement politique ne dura qu’un temps, « Un système qui n’a jamais fonctionné dans aucun pays du monde », dira-t-il plus tard….

Après 19 ans de mandat municipal, Un mandat départemental, un mandat régional et 12 années à la tête de la Communauté d’Agglomération Seine-Eure, Franck Martin s’est éloigné un peu plus, lundi soir, de la scène politique.

Categories: Louviers

Comments

  1. Franck Martin 29 septembre, 2015, 11:37

    @Cher José
    Comme disait le général Mac Arthur en quittant l’Extrême Orient sous les coups des Japonais en guerre :  » Je reviendrai ! « . Et par la grande porte, un retour gagnant…
    Mes adversaires espèrent que ma retraite politique est prise… Même pas en rêve ! Il suffit de passer une soirée au conseil municipal de Louviers pour s’en convaincre. A bientôt.

  2. Pace27 18 septembre, 2015, 06:57

    Comme tout bon marin Franck Martin a navigué par tous les temps essuyant des tempêtes, des calmes plats traversant la brise puis des coups de vents. Tantôt en haut de la vague le lendemain dans le creux. Il a tiré les bords en fonction des courants en essayant de tenir un cap. Quelques naufrages mais toujours sauvé. Il a su garder la tête hors de l’eau grace aux bouées de sauvetage qu’il avait avec lui. Après avoir atteint son port d’attache il s’est amarré depuis quelques années attendant la bonne marée. En attendant il ne navigue plus dans les mêmes eaux préférant hisser les voiles là où il veut aller selon la météo mais plus jamais traverser les dépressions privilégiant les anticyclones ! Cet ordre national du mérite maritime est bien Marité non .

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.