Louviers, Franck Martin dans Libé

Libé Martin

Très peu d'élus de l'Eure, pour ainsi dire aucun depuis vingt ans en arrière, n'ont obtenu une quatrième de couverture dans le quotidien Libération, en rubrique "Portrait". Franck Martin a cet honneur aujourd'hui. Ce n'est ni un hasard ni un avantage consenti, mais un intérêt médiatique, d'un grand journal, pour un homme qui laissera une trace dans sa ville.

 

N'en déplaise à ses détracteurs patentés, groupuscule bruyant au rythme chaotique de tambourins percés, le maire de Louviers a travaillé, beaucoup travaillé. A l'évidence, le passage de la gauche extrême à une gauche plus moderniste ne lui est pas pardonné. Le journal lui brosse un portrait plus réaliste. C'est Franck Martin au plus proche de la vie. C'est vrai, si Libé a fait le déplacement de Louviers pour rencontrer ce "Moyen maire" (maire d'une ville moyenne et non un maire moyen dans ses compétences) c'est que la chaine TF1 avait préalablement choisi Louviers pour y établir son quartier général, élection présidentielle. La chaine a choisi Louviers comme ville test. Elle y réalisera des reportages et des interviews en direct, en mars et finalisera la production avec un grand direct le soir du premier tour de l'élection. C'est vrai, Franck Martin s'est vu reprocher l'intervention de la première chaine privée. Caméra Diagonale aussi, pour son caractère tape à l'oeil. Néanmoins, Franck Martin a raison. Si Louviers se fait connaitre partout en France grâce à cette série de reportages, c'est bénéfique pour la ville. Il convient aussi de rappeler au maire de Louviers, que France 3 haute-Normandie a été précurseur en la matière. En 1989, lors des municipales, la chaine régionale avait installé son dispositif à Louviers durant la semaine qui précéda le second tour. Reportages, interventions en direct au cours des journaux télévisés, puis retransmission depuis la salle des fêtes de tous les résultats. Oui, bien sûr, TF1 c'est national, c'est donc plus voyant et il ne faut pas bouder ce plaisir, même avec la chaine, qui depuis sa privatisation, ne réserve qu'une infime partie de son temps d'antenne aux reportages d'investigation, d'enquêtes et sujets de société, pour ne laisser l'essentiel qu'au divertissement, télé-réalité et guignolades en tout genre. L'on peut aussi avoir le droit de le dire.

Le choix de Libération de venir sur place pour comprendre les raisons de TF1, est excellent. Les deux envoyés spéciaux ont pu vérifier les qualités d'un "moyen maire" dans l'excercice de ses fonctions, avec des résultats probants. Dans deux ans Franck Martin aura bouclé trois mandats consécutifs, soit dix-neuf ans de mandats. Un an de plus, puisque les dernières municipales devaient avoir lieu en 2007 et ont été reculées d'un an pour raison de présidentielle, la même année. Le maire de Louviers a aussi mis en place la Communauté de Communes puis la Communauté d'Agglomération. Il a été conseiller général et conseiller régional depuis 2010. En froid avec François Loncle depuis l'épisode des législatives de 2007, les deux hommes se sont réconciliés. C'est l'intelligence qui a repris le dessus. D'autres, continuent le harcèlement sans ménagement. Des oies blanches, dénonciateurs en tout genre, pointant sans cesse les défauts du maire de Louviers. Mais Oui, Franck Martin a des défauts, comme tout le monde. Qui peut croire le contraire? Les parangons de vertu pourraient aussi pointer ses qualités. Des journalistes venus d'ailleurs constatent, eux, des faits plus proches de la réalité.

Article de Libération cliquer Ici

Categories: Eure

Comments

  1. Suzanne Lopez 1 mars, 2012, 11:33

    Franck Martin est maire de Louviers depuis 17 ans. Dans ce portrait somme toute sympathique, ce qu’on peut regretter, c’est qu’il ne rend pas compte de l’ampleur de son action en tant que maire, avec son équipe bien sûr, qui a transformé, en profondeur, la ville de Louviers. Et surtout Franck Martin a été visionnaire quant à l’importance fondamentale de la notion de territoire, de territorialité et on aurait aimé que Libé s’intéresse un peu à cette question, en signalant son travail en tant que créateur de la Communauté de Commune puis Président de la Communauté d’Agglomération Seine Eure, et montre la cohérence de ses fonctions qui nécessitent évidemment d’assumer plusieurs mandats, locaux et régionaux. Enfin, il est indéniable que le sens de son engagement politique, de la gauche de la gauche à la gauche efficace et réaliste a toujours été au service des citoyens dans la défense des valeurs républicaines.

  2. zébulon 1 mars, 2012, 07:53

    la photo prise a un style « NAPOLEONNIEN » ou ai-je un problème de vue ?

  3. José Alcala 29 février, 2012, 17:08

    @ Claire Besnier
    Vous avez déjà vu Libération faire un reportage sur « un homme quelconque »? Vous ne devez pas le lire souvent. Alors certes, le journal n’a pas, non plus, pour habitude d’encenser béatement. Le portrait de Martin n’est pas hasardeux. Cherchez bien…..

  4. Claire Besnier 29 février, 2012, 16:02

    Bah moi je ne l’ai pas trouvé très flatteur pour le « moyen » maire de Louviers cet article ! Il apparaît comme un homme très quelconque… ce qu’il est !

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.