Louviers, branle-bas de combat

Salle PMF LouviersLa salle Pierre Mendes-France, du conseil municipal, était trop petite pour contenir tout le monde. Certaines personnes avaient dû se replier dans la salle des mariages. C'est que l'enjeu est d'importance pour le maire sortant, Franck Martin. Ce qui devait, à ses yeux, être une promenade de santé, a été en réalité un coup de semonce bien ajusté. Le second tour sera plus que serré, c'est pourquoi, hier, devant l'assistance, sont venus tous les hauts responsables de la Région et du département.

  

 Ceux qui croiraient, localement, que les scores de Monsieur Priollaud et de Madame Terlez sont liés à leur talent respectif et à leurs projets pour Louviers, c'est qu'il suivent pas l'actualité nationale depuis un bon bout de temps. Les municipalités de gauche ont été pilonnées électoralement parce que le gouvernement socialiste et notamment le Président de la République et le Premier ministre ont tout fait pour que la grande débandade arrive. Louviers n'est pas un village gaulois qui aurait échappé aux sottises gouvernementales, à répétition. Y compris l'excellent Ladislas Poniatowski, sénateur UMP de l'Eure, que Monsieur Priollaud n'irait pas traiter d'incompétent notoire, a perdu sa mairie de Quillebeuf-sur-Seine dès le premier tour. Il a, lui aussi, fait les frais des affaires qui éclaboussent l'UMP.

Que restait-il donc à faire sinon de venir en aide aux élus sortants mal partis pour le second tour? Eh bien! aller présenter la réalité sur le terrain. Cela se pratique à droite comme à gauche et tenter d'expliquer que la mise en péril de Franck Martin à Louviers, comme d'autres maires toutes tendances confondues, est la conséquence directe de sa "mauvaise gestion" est une ineptie. Monsieur Poniatowski, pour ce que l'on connait de lui, a été un maire efficace et pourtant…

Cette dure réalité, pour les élus en place, trouve son explication dans l'abstention, pour grande partie. A Louviers comme ailleurs, des voix ont manqué. Manqueront-elles tout autant dimanche? Les électeurs en décideront.

Categories: Eure

Comments

  1. N.Poussin 30 mars, 2014, 12:24

    Avec une telle écharpe, F.Martin devait s’attendre à rire jaune…

  2. Beuz 29 mars, 2014, 11:35

    Bounty, les vrais partisans assument le partie dont il font partie! et comme il y a des lovériens qui ne veulent pas de changements surtout pour un retour de 19 ans en arrière, voir pire avec cette liste!

  3. Sylvia Mackert 29 mars, 2014, 09:35

    @ bounty
    il y a aussi ceux qui disent « il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis », un vieux proverbe.
    Rester fidèle à des erreurs n’est pas forcément la solution et parfois il vaut mieux mettre la main à la pâte comme on dit aussi

  4. Jean Aimarre 29 mars, 2014, 06:43

    finalement Monsieur Martin a bien fait de construire son horrible blockhaus pôle emploi, lui et ses amis dépendants des deniers publics de la ville et de la case vont peut-être en trouver l’usage.

  5. bounty 28 mars, 2014, 23:44

    ne pas avoir de mains et rester fidèle a sa parole est parfois mieux que de vendre son vote à un maire qui n’a jamais respecter l opposition depuis des années….et puis être donneur de leçon est tellement facile…..les vrais partisans sont respectueux de leurs engagements….nous ne sommes pas chez nagui pour devenir le champion, il y a des lovériens qui sont sont dans l’attente du changement.

  6. C.Lafenetre 28 mars, 2014, 18:58

    En fait, les partisans (ceux qui dépendent d’un parti) sont ceux qui suivent la tendance nationale, en l’occurrence ceux qui votent contre la gauche parce que Hollande leur a fait des misères. Ceux qui ne veulent pas se salir les mains en fait n’ont pas de mains dans le cas particulier.

  7. Olivier Taconet 28 mars, 2014, 18:37

    A Louviers, toute la gauche, tous ceux qui aiment Louviers sauront se rassembler au 2e tour pour éviter que la gauche soit livrée à une droite sans projet, incompétente, qui souffle sur les braises de la haine, pour suppléer une absence de programme.

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*