Louviers, Arnaud Levître s’installe dans le débat de fond

Louviers, Arnaud Levître s’installe dans le débat de fond

Au début il avait été investi par le seul parti communiste, puis Les Insoumis, parti de Jean-Luc Mélenchon finit par le soutenir. Arnaud Levître est entré en campagne, dans la 4ème circonscription, avec l’objectif d’imposer un débat de fond face à la droite mais surtout pour contrer La République En Marche, devenu l’adversaire principal de la gauche de la gauche. A Louviers, devant des électeurs interrogatifs, le candidat expose sa vision d’une « société plus juste et humaine« . Le débat s’engage et chacun de témoigner  à travers son expérience personnelle. Enseignants, animateurs de quartier, ouvriers, chômeurs, retraités, tous attendent une autre politique que celle menée par » la droite et le parti socialiste, incapables de mener les combats vrais face au grand patronat et au libéralisme débridé et acharné ». Vidéo, résumé des échanges:

La réunion se déroule dans une salle communale, ancienne cantine scolaire. Vingt huit participants, ce n’est pas excessif, mais ceux-là n’étaient pas des convaincus venus uniquement pour faire la claque. Non, de la gauche classique, ils en ont soupé. La gauche socialiste n’a, selon eux, réglé les difficultés du pays, « le PS a calé son pas sur celui de la droite. Les deux partis ont agi à l’identique », il temps que les français soutiennent une vraie gauche capable de changer la vie, réellement ». Le candidat Les Insoumis a été à la « bonne école », celle du parti communiste. « Malheureusement », le PCF a toujours été un parti d’opposition et sa brève participation dans le gouvernement Maurois, en 1981 et 1985, a été largement insuffisante pour peser réellement.

Le dialogue et l’échange ont permis de bien cerner la problématique pour sept millions de français qui, lors de la présidentielle, ont pu espérer un vrai changement…Les législatives des 11 et 18 juin prochains, leur laissent entrevoir une possibilité…

Autre particularité: pour la première fois, le NPA soutient un candidat communiste, dans la région. Habituellement, le parti d’Olivier Besancenot faisait cavalier seul et n’aidait aucunement des candidats de gauche.

Categories: Louviers

Comments

  1. Thibsib 9 juin, 2017, 07:47

    @ Monsieur Hachet
    S’il est vrai que la personnalité de JL Mélenchon n’arrange rien, il faut avouer aussi que lorsqu’il ne sort aucune « phrase » du genre, personne ne parle du fond de son discours. C’est plutôt cela qui est consternant : sur la base d’un programme humaniste, cohérent, écologiste, chiffré précisément, aucun média ne s’y intéresse. Mais que sur un discours de 3/4 d’heure (sans discours écrit), Mélenchon ait un mot de travers et c’est le populiste qui ressort du bois.

    Pour le matraquage et le gazage, même si les termes peuvent paraître excessifs, je remarque qu’ils sont employés le plus simplement par les manifestants. Et pour avoir assisté aux manifestations de mai (avec un instrument de musique, de manière pacifique, pas avec un cocktail molotof), j’ai fait partie des gens qui ont été « gazés », l’expérience n’est pas des plus agréable. Quant au matraquage, il a bien été réel, à tel point qu’à la manif suivante, j’ai vu des journalistes qui venaient avec des casques de vélo pour se protéger, mais les CRS les empêchaient de passer (sans doute au motif que le casque était un outil dangereusement belliqueux). Donc l’expression « fait beaucoup gazer et matraquer » prend pleinement son sens, lorsqu’on l’a vécu de plus de près et sur ce coup, Mélenchon n’a pas exagéré du tout.

  2. Forki 8 juin, 2017, 11:36

    Monsieur Hachet,
    Ne confondons pas tout. Dans la quatrième circonscription de l’Eure, Arnaud Levitre a réussi à faire une belle union autour de sa candidature: NPA, PCF, France Insoumise et Ensemble. Cette union est une preuve de courage et de responsabilité car elle a su transcender les démarches partisanes et accepter de se heurter parfois à la ligne voulue par les appareils politiques au niveau national. Cette union aurait d’ailleurs pu être plus large encore, car j’ai entendu lors d’une réunion publique à Louviers, les représentants locaux d’EELV dirent que la candidature d’Arnaud Levitre était la plus pertinente à leurs yeux, la plus légitime, et qu’ils comptaient la soutenir. Ils se sont rétractés ensuite, pour des raisons qui leur appartiennent mais qui n’ont rien à voir avec les qualités d’Arnaud.
    Alors, comme vous le dîtes, dommage…Dommage que chacune et chacun n’ait pas su prendre ses responsabilités pour regarder que l’intérêt était de présenter une candidature unitaire à Gauche (demande plusieurs fois formulée par Arnaud Levitre) sur un programme et une démarche démocratique, pour proposer une véritable alternative humaine, citoyenne, démocratique et écologique.
    J’entends vos questionnements sur les positions divergentes au niveau national des uns et des autres parmi les « alliés naturels » de la France Insoumise sur la question écologique, et je les partage. Mais cela n’est pas vrai dans la quatrième circonscription. Je vous invite à lire le programme d’Arnaud ou à visionner sa chaine Youtube: sur la question du nucléaire par exemple il est très clair (plus que le PS…) et demande sa sortie rapide. En tant que maire il a placé cette question écologique au cœur de ses préoccupations en instaurant une cantine bio, des jardins partagés et en lançant un projet de maraichage bio sous régie municipale pour rendre accessible à toutes les bourses des produits sains en filière courte. L’écologie, il ne fait pas qu’en parler, il la met en œuvre.
    Prenez contact avec lui via facebook, venez discuter, je suis sûr que nous partageons beaucoup et que nous aussi, ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous sépare. Vous êtes un homme de conviction, un homme engagé qui est infiniment respectable. Ne nous trompons pas d’adversaire, nous partageons la même volonté de faire du souci écologique une priorité, une base indispensable du changement de société auquel nous aspirons. Il est dommage de le faire chacun de notre côté.
    Bien à vous

  3. HACHET 6 juin, 2017, 16:35

    Dommage. Oui, dommage que chez les « mélenchonniens », nous assistions depuis des semaines à des chamailleries entre les différentes composantes de ce groupe.
    Nous avons appris officiellement, au niveau national, la fracture ( la guerre selon certains médias) entre « France insoumise » et le PC; cependant, au niveau local, des accords existent…Qui faut il croire?
    Pour nous cela représente la salade habituelle des politicards que nous refusons.
    Nous apprenons aussi que des dissidents de « la France insoumise » se présentent « sans étiquette ».
    Il est bien évident que nous ne pouvons confier la gestion de la France à un groupe qui brille par sa désunion, sa division et son hypocrisie : il nous mènerait assurément vers le chaos.
    Quant à l’écologie dont ils se prévalent, Claude Taleb nous rappelle (Paris Normandie du 03 juin) que le PC est contre le parc éolien de Dieppe et contre le nucléaire à Penly et Paluel.
    La personnalité de Jean Luc Mélenchon n’arrange rien. L’esprit de ses discours populistes nous fait penser à ceux que les Allemands ont entendus à la fin des années 1920 début des années 1930.
    Nous lisons dans la presse, à propos de Bernard Cazeneuve : « il s’est occupé de l’assassinat », « beaucoup fait matraquer et gazer » soit un discours qui fait plus appel au « visceral » qu’à l’intelligence et au bon sens. Que dire aussi de son attitude entre les 2 tours des présidentielles? Lamentable.
    Dommage donc, il y a quelques années, Jean Luc Mélenchon représentait, avec le Front de gauche » une formidable espérance. Aujourd’hui, il a tout détruit et incarne, comme certains le disent, la dictature de gauche.
    L’avenir de la France réside dans un parti démocratique fondé sur l’écologie.
    P.H

  4. ZANKER Ludovic 30 mai, 2017, 12:20

    Très bon article, M.Arnaud Levitre a une très grande carte à jouer dans la 4ème circonscription de l’Eure, rien n’est joué pour le moment, en général l’union des gauches gagnent toujours au second tour, selon le candidat arrivé au premier tour.
    Je pense que si mon ami Richard Jacquet n’arrive pas au premier tour, il se rangera derrière le maire d’Alizay, pour battre le FN et la droite, mais aussi En Marche en toute évidence.

    A suivre…
    Ludovic Zanker

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*