Les nouveaux Ducs de Normandie

Les nouveaux Ducs de Normandie

Ils ont formé un groupe baptisé pompeusement le G5, à l’image du G8 au plan mondial qui réunit chaque année les 8 pays les plus puissants économiquement du monde. Ici, ce sont les 5 départements normands mais rien ne dit qu’ils sont les plus puissants de France. Jean-Léonce Dupont président du Calvados, Alain Lambert président de l’Orne, Pascal Martin président de Seine-Maritime, Philippe Bas président de la Manche et Sébastien Lecornu président de l’Eure. Ils se sont réunis au Mont-Saint-Michel ce 9 octobre pour « Un pacte normand pour affirmer l’unité territoriale de la Normandie ».

Les cinq, du G5, semblent vouloir prendre le pas sur la future région normande. C’était bien la peine de soutenir Nicolas Sarkozy lorsque ce dernier voulait instaurer le « conseiller territorial » et réunir les deux collectivités département-région. Aujourd’hui dans l’opposition nationale les présidents de départements veulent consolider leur collectivité et même dépasser la future région. Hervé Morin doit apprécier. Car, si l’État n’a pas encore défini le rôle de chacune, l’on voit bien comment elles s’apprêtent à se redéfinir elles-mêmes. Plus de pouvoirs, davantage de compétences….

Lorsque les cinq présidents de département disent « avoir une vision partagée des cinq présidents en faveur de nouveaux principes d’organisation des relations entre la nouvelle Région et les Départements », c’est qu’ils entendent bien supplanter la région avec « la mise en place d’un système de gouvernance souple associant la Région et les Départements de Normandie…l’ambition est de réaliser les grands projets de développement de chacun des départements normands en les inscrivant dans une vision régionale… » Pour qui arrive à lire entre les lignes, la Région ne pourra réaliser ses propres projets si les 5 départements ne sont pas d’accords. D’ailleurs, le texte du « G5 » est très clair, «  Les Départements normands ont à eux cinq une capacité d’investissement supérieure à celle des deux Régions normandes….Nous prenons l’engagement de nous apporter une aide mutuelle pour jouer nos atouts respectifs….Et pour rassurer le futur exécutif normand (Région) le G5 édicte sa bienveillance « L’avenir de la Normandie repose pour une grande part sur les complémentarités de nos territoires...Nous proposons que notre G5 des Départements normands devienne dès 2016 un grand G6 normand avec l’engagement à nos côtés d’une Région forte et dynamique ».

Le grand partage

Les 5 nouveaux Ducs de Normandie ont souligné ce que seront leurs compétences respectives, localement.

La Manche
Agro-alimentaire : Actalia, Centre technique d’expertise agro-alimentaire (Saint-Lô)
Énergies : Agence de développement des énergies marines renouvelables
(Cherbourg)
Numérique : Innovance, Centre d’expertise du très haut débit (Mortain)
Le Calvados
Amélioration des infrastructures et des systèmes de transport (ligne Paris-Caen-
Cherbourg, développement aéroportuaire, tram de Caen…)
Le renforcement de la recherche (dont filière équine) et de l’enseignement supérieur
Le développement touristique et patrimonial, notamment autour de la thématique
médiévale
L’Eure
Le tourisme (Giverny) et la sauvegarde du patrimoine architectural et culturel
Les politiques publiques spécifiques à l’aménagement de l’axe Seine, la préservation
du foncier agricole, la reconversion des friches militaires (Vernon), le tourisme
fluvial (Poses- Les Andelys), le port d’Alizay
La gestion des mobilités : la résorption des zones blanches, l’accélération de la
dynamique numérique, le projet LNPN et l’arrivée d’Eole.
L’Orne
Économie Numérique : le design numérique (Alençon)
Silver Economie : les applications domotiques (Territoire de l’Orne)
Filière équine – tourisme : la réhabilitation du Haras national du Pin
La Seine Maritime
Économie : renforcement de l’axe-Seine (face au futur canal Seine-Nord-Europe),
Liaisons Transmanches (Dieppe-Newhaven)
Tourisme et culture : Opération Grand Site (labellisation des falaises d’Étretat),
Itinéraire Culturel Européen autour de l’impressionnisme
Infrastructures : contournement Est de Rouen, développement du numérique en
zone rurale

Par ailleurs, les cinq présidents ont réitéré leur souhait de voir « une réforme territoire efficace  et non sans objectif clair et coûteuse comme celle proposée par le gouvernement… Ils évoquent « les coopérations interdépartementales sur des chantiers bien engagés et des achats publics innovants et soucieux de proximité« 

 

Categories: Région

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.