L’Agglo Seine-Eure investit dans l’Agriculture Bio

L’Agglo Seine-Eure investit dans l’Agriculture Bio

C’est un investissement financier, mais surtout sanitaire. Manger Bio n’est plus un slogan mais un besoin impératif dans l’alimentation. Le sujet a retenu l’attention des élus de l’Agglo Seine-Eure et aujourd’hui c’est une réalité. Le lieu-dit « Les Hauts-Prés » devient, dans l’Eure, le premier Pôle Régional d’Agriculture Biologique. 110 hectares ont été achetés par l’Agglo, aidée financièrement par la Région, l’Agence de l’Eau et le département, pour permettre à des agriculteurs de produire mieux, sans pesticides et autres produits barbares, si prisés par l’agriculture productiviste. Vidéo, en bas de la page: inauguration, visite, intervention du préfet de l’Eure et interviews de la directrice de Saveurs et Savoirs et de Bernard Leroy le président de l’Agglo.

D’abord, ces terres permettent la préservation des ressources et l’environnement, le maintien des terres agricoles, qui ne tomberont pas dans l’escarcelle de promoteurs immobiliers. Elles contribuent au développement d’une production agricole durable, relocalisent l’économie et créent du lien social et de l’insertion professionnelle. Autre particularité: des actions préventives qui seront menées autour du champ captant pour lutter contre les risques de pollution diverses.

Actions prioritaires

Produire une agriculture biologique; rétablissement de la continuité écologique de la zone humide « Les Pâtures »; mise en place d’un partenariat avec le golfe du Vaudreuil (situé à proximité) pour développer des techniques alternatives d’entretien; aménagement d’un sentier pédagogique.

Les productions biologiques

Le volet agricole pure comprend 80 hectares de grandes cultures convertis à l’agriculture biologique et 30 hectares de maraîchage bio.

Premier bienfait général

La santé, naturellement.

Bénéfices pour l’environnement

La qualité de l’eau, pérennisée et la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre.

Bénéfices sociaux-économiques

Pour produire Bio, les besoins en main-d’œuvre sont supérieurs de 20 à 30% à l’hectare par rapport à la production conventionnelle. Donc, source de créations d’emplois. Aussi, source d’innovation au plan technique et pour les modes d’organisation.

Les partenaires

Le Grab HN est l’interlocuteur en matière d’agriculture biologique. Il assure la promotion, le soutien, le développement et accompagne l’Agglo Seine-Eure dans son projet.

Inter Bio Normandie fédère les opérateurs normands de l’agriculture biologique, structure les filières et accompagne l’Agglo sur les actions visées, notamment dans le diagnostic des modes de gestion des cantines scolaires, mise en place d’une approche globale permettant de limiter les coûts et l’assistance à l’élaboration des Marchés Publics. Saveurs et Savoirs est également un partenaire producteur. L’enseigne est le premier traiteur certifié 100% Bio des la Région. Il va s’installer sur 300 m2, dans la nouvelle structure.

Plus d’intermédiaire entre les producteurs installés sur « Les Hauts-Prés » et les consommateurs. Dans un premier temps le magasin, sur le site, ouvre ses portes deux fois par semaine: le mercredi de 9h à 12h30 et de 16h à 19h. Le samedi de 9h à 13h et de 15h à 17h30. Adresse: Voie de l’Ormet RD 110 Val-de-Reuil (situation géographique: entre Val-de-Reuil et Saint-Pierre -du-Vauvray.

Les Financements

Montant total de la réhabilitation du bâtiment: 2,5 M€ dont 46,3% à la charge de l’Agglo. Agence de l’Eau 27,2%. Région Normandie 21,7%. Département de l’Eure 4,8%. les trois au titre du contrat d’Agglo.

 

 

 

 

Categories: Eure

Comments

  1. Jean-Claude Mary 25 septembre, 2016, 04:56

    Et Mr Maurey vient parader là,se montrer pour donner une image de lui comme politique soucieux de l’environnement alors qu’il vient récemment de voter au Sénat contre l’introduction de 20% de bio dans les restaurations scolaires et même contre l’interdiction des néonicotinoïdes , l’insecticide tueur d’abeilles. Ici il cautionne le bio parce que c’est tendance et au Sénat, il s’y oppose pour ne pas déplaire á ses amis de la FNSEA .Beaumarchais avait bien raison quand il disait que « l’hypocrisie est un hommage que le vice rend á la vertu »

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.