Idées reçues, les jours fériés en France et en Europe

Idées reçues, les jours fériés en France et en Europe

Sujet récurrent. Episodiquement, lorsque le calendrier du mois de mai donne lieu à une série de jours fériés en cascade, appelée « ponts », des commentateurs se déchainent pour dénoncer ces « vacances supplémentaires qui coûtent une fortune à l’économie ». Or, il s’avère que la réalité tord le coup à ces idées reçues. D’abord, la France n’est pas la championne du nombre de jours fériés. Ensuite, le coût engendré est largement compensé par l’apport substantiel de l’économie touristique. Explications:

En France, salariés et cadres bénéficient de 9 jours fériés annuels. Certaines années, en mai, la proximité des jours fériés avec les week-ends autorise des jours de congés supplémentaires, les fameux « ponts ». Ces journées consenties sont décomptées des RTT ou des congés annuels. Situation très critiquée par des commentateurs, qu’ils soient éditorialistes ou observateurs. Ils affichent le coût de ce manque à gagner qui serait de 5,5 milliards d’euros, en moyenne, mais oublient que l’industrie touristique génère, sur ces 9 journées et divers « ponts », 10 milliards de chiffre d’affaire selon les ministères des Finances et du Tourisme, soit un solde positif de 4,5 milliards d’euros (exercice 2009). Implicitement, ils soulignent la nécessité de supprimer ses fêtes, pour certaines religieuses et renvoient aux situations de nos partenaires européens.

Les jours fériés dans l’Union Européenne

Autriche: 15 jours fériés.

Suède: 12 jours fériés.

Grèce, Finlande, Luxembourg: 11 jours fériés.

Italie, Slovaquie: 10 jours fériés.

France, Allemagne, Espagne, Portugal, Belgique, Pologne, Roumanie, Slovénie: 9 jours fériés.

Dannemark, Hongrie, Lettonie: 8 jours fériés.

Royaume-Uni, Bulgarie, Estonie, Lituanie, Malte, Tchéquie: 7 jours fériés.

Pays-Bas: 6 jours fériés.

Irlande: 5 jours fériés.

Chypre: 3 jours fériés.

Certains pays disposent de situations liées aux particularismes régionaux. Ainsi, en Espagne certaines Régions autonomes bénéficient de 3 jours fériés spécifiques. A Chypre, la communauté chrétienne observe 4 jours fériés et 1 journée pour la communauté orthodoxe, uniquement, ainsi qu’une journée pour les catholiques, les orthodoxes et arméniens. En Finlande, la veille de Noël, le 24 décembre, est jour férié pour qui veut l’appliquer, sans caractère national. En Allemagne, s’ajoute 4 jours fériés selon les länder.

 

Categories: Europe

Comments

  1. FT 22 mai, 2014, 19:06

    Bonjour,
    des éléments très intéressants, mais je voudrais ajouter quelques précisions :
    – le nombre officiel de jours fériés en France est de 11 (1/1, Pâques, 1/5, 8/5, Ascension, Pentecôte, 14/7, 15/8, 1/11, 11/11,25/12)
    – Mais il faut aussi voir les particularités de certains pays qui décalent le jour férié s’il tombe un week-end (Royaume Uni, USA..)ce qui n’est pas notre cas, donc en moyenne 8.6 jours réellement fériés chez nous (sur 10 ans) contre systématiquement 10 aux US (par exemple).
    Cordialement

  2. zébulon 4 mai, 2014, 17:34

    Il ne faut pas oublier de souligner comme ne le fond pas certains commentateurs que des salariés travaillent le dimanche et les jours fériés car certains professions l’exigent comme la santé avec les hôpitaux, les cliniques, les services de sécurité (police, gendarmerie, pompiers, militaires, contrôleurs aériens), les compagnies aériennes, les transports publics, la presse, les métiers de bouche (restaurant, boulangerie pâtisserie), les métiers du tourismes (hôtels, gites ruraux, camping, etc.)la navigation fluviale et maritime, les agriculteurs et la liste n’est pas exhaustive ! Alors oui il y a des jours fériés mais l’économie est certainement plus paralysée en juillet et aout lorsque certaines entreprises ferment un mois. Pourquoi ne pas institué, comme certaines société, entreprises le font, de travailler en demandant la présence de 50% de salariés présents afin d’avoir une continuité dans l’entreprise en organisant les congés en fonction des situations familiales, des vacances scolaires en accord avec les salariés en début d’année ? Mon épouse et moi devions le faire dans nos entreprises différentes et cela n’a jamais posé de problème majeur.

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*