Hollande, pour un mou il est plutôt dur à cuire


Hollande dans l'Eure"Incapable de prendre des décisions", "champion du compromis", "le cul-entre-deux-chaises", "fraise des bois" et tout le reste. Evidemment, il ne s'agissait que d'images véhiculées par adversaires de gauche et de droite. Le chef de l'Etat, en réalité, n'a rien d'un mou et vient de le prouver. La loi sur le mariage pour tous a été maintenue. Mitterrand, Balladur, Juppé, n'avaient eu ce cran. Ils avaient reculé et annulé leurs divers projets, face à la foule.

En démocratie la loi prime sur le pouvoir de la rue

La rue ne dirige pas le pays. En République Française c'est ainsi quelles que soient les opinions de chacun. Beaucoup de monde dans la rue, hier, mais des opposants aux mariage pour tous qui ont accepté la loi de la République étaient restés chez eux, plus nombreux.

L'homosexualité et le mariage gay ne sont pas tabous à l'UMP

L'UMP, divisée sur l'abrogation de la loi, sait qu'elle ne sera jamais abrogée avec son retour aux affaires. En premier lieu parcequ'il faudra trouver un moyen de "démarier" les couples mariés. Il n'y a pas d'antécédants. Si un futur gouvernement de droite commettait cette ineptie, le Conseil Constitutionnel retoquerait le texte, sans compter l'autre filtre de la Cour Européenne de Justice. Bref, la France est le 15 ème pays à promulguer cette loi sur le mariage de personnes du même sexe et dans cette réalité, même des militants et des élus UMP sont concernés. Des voix, telle Bruno Le Maire, se sont entendre pour dire que l'UMP ne reviendra jamais sur ce texte…

L'actualité cinématographique rejoint la réalité sociétale

Inutile d'insulter les manifestants opposés au mariage pour tous. C'est aussi leur droit. Sur les réseaux sociaux les noms d'oiseaux fusent de part et d'autre. Les sectaires des deux camps rivalisent de stupidité. A Cannes, la fiction rejoint la réalité avec la Palme d'Or attribuée au film "La vie d'Adèle" du cinéaste Abdellatif Kerchiche, où l'on voit deux femmes vivre leur passion mutuelle. Cela se passait pendant les heurts entre manifestants violents et policiers.

Categories: Eure

Comments

  1. Henri Clément 29 mai, 2013, 15:02

    @Bidule
    « Prenez les paris mais je ne tope pas pour moins de 15 000 euros. »
    Et vous qualifiez autrui de rigolo ?
    Caméra Diagonale n’est pas la suspecte Française des jeux, mais vous pouvez toujours envoyer un chèque de banque à José Alcala pour cautionner vos certitudes. Il le mérite.
    Après, pour s’approvisionner en épicerie électorale, s’adresser à la permanence UMPS la plus proche de votre domicile : elles fleurissent ces temps-ci dans nos centre-villes, remplaçant les commerçants en faillite… qui viennent chez nous !

  2. ericp27 29 mai, 2013, 09:44

    @bidule
    réaction très intelligente , en effet, voila un intervenant très réfléchi qui élève, sans nul doute, le débat

  3. Bidule 29 mai, 2013, 08:52

    @ Henri Clément
    Désolé de vous démentir, tous les sondages placent le FN plus haut que les résultats ensuite. De plus, le FN n’a aucune réserve de voix pour le second tour, parce que aucun parti allié. Le pouvoir ne se décrète pas, il est confié par les électeurs. Encore une fois, vous n’accéderez jamais au pouvoir national. Localement vous n’obtiendrez pas d’exécutifs locaux. Au mieux vous placerez des élus dans les conseils municipaux qui se contenteront du rôle d’opposants. Prenez les paris mais je ne tope pas pour moins de 15 000 euros.
    @ ericp27
    Dites-moi où vous cueillez vos cerises? Pour le reste vous êtes un vrai rigolo.

  4. ericp27 28 mai, 2013, 22:40

    @bidule
    vous semblez bien sûr de vous, à votre place je ferais preuve de beaucoup moins d’arrogance, le vote « rassemblement bleu marine  » est de moins en moins un vote de contestation, et bien au contraire, un vote d’adhésion!

  5. Henri Clément 28 mai, 2013, 17:45

    @Cher Bidule
    Non, c’est exactement le contraire : dans les sondages divers le rubicon est psychologiquement plus dur à franchir que dans l’isoloir. On le voit tout les jours.
    Le FN n’arrivera jamais au pouvoir ?
    Vrai et faux en même temps. Car c’est une illusion d’optique : pensez-vous encore sérieusement que ce sont les électeurs qui décident ? Relisez l’histoire de France.
    Le pouvoir, c’est comme la crise (ou la guerre). Flamby la voit derrière lui, il a besoin de maintenir cette illusion, mais tout le monde sait qu’elle est devant nous, grosse comme une montagne, noire comme un long tunnel.
    Au FN nous voyons le pouvoir derrière et notre projet devant.
    C’est le pouvoir qui arrivera inexorablement au FN, ou a quelque chose qui y ressemblera. C’est pour l’instant comme ça qu’il faut raisonner, et que raisonnent ceux qui décident vraiment.
    Et ce jour là, croyez-moi, les choses, les candidats et les électeurs (si élections il y a encore) seront dans un tel état que peu se bousculeront pour le lui disputer.
    Les rats auront quitté le navire !
    A bon entendeur, salut.

  6. bidule 28 mai, 2013, 14:45

    @ Henri Clément
    Sans vouloir vous offenser je voudrais répondre à votre manière de voir les choses.Le FN a le vent en poupe d’abord pour une raison que personne ne peut contester, c’est le rejet des politiques menées alternativement par la droite et la gauche. Sur ce point vous avez raison. Les deux partis de gouvernement ont fait la même chose et leurs différences ne sont réelles que dans le détail. Cependant, le FN n’arrivera jamais au pouvoir parce que les électeurs dans le secret de l’isoloir ne lui donneront pas de majorité. Ces électeurs dans les sondages se défoulent, veulent faire peur, mais ne franchiront jamais le rubicon, majoritairement. Sans doute auront-ils des élus dans les conseils municipaux car il s’agit d’élections sans conséquences nationales.

  7. Henri Clément 28 mai, 2013, 10:56

    En fait de tabous, s’il est un lieu où on chatouille les mouches sans oser décider dans quel sens on s’y prend, c’est bien à l’UMP justement.
    Cette fausse droite cul-serré, complexée entre ses reniements et son opportunisme s’est fait mettre une loi au plus profond de ses valeurs, en minaudant avec des drapounet roses et bleu pâle, et se précipite pour faire son coming out : soulagée qu’elle est de ne pouvoir faire marche arrière sur l’objet de ses secrets désirs !
    Castré par la domination culturelle de la gauche, ce parti, décidément, fait vraiment mauvais genre !
    De là à y voir un improbable durcissement des attributs présidentiels, j’ai des doute. Face à une telle béance droitière, Flamby a tout juste joué les metteurs… en scène ! Car face à Super Gretchen, c’est la dé-bandade.
    Le moment venu, un fille de France viendra mettre de la virilité dans tout cela : abrogation nette du faux mariage, et pas question de démarier qui que ce soit. Vu le turnover qui anime les couples homos, ils s’en chargeront comme des grands.
    Enfin, oui à Cannes la fiction démocratique et légale a bien rejoint la réalité virtuelle : mais c’est au législateur que revient la palme !

Write a Comment