Hervé Morin élu Président des Régions de France

Hervé Morin élu Président des Régions de France

Poste équivalent de celui de Président de l’Association des Maires de France. Hervé Morin lorgnait sur cette présidence après la démission de Philippe Richert, Président de la Région Grand-Est et Président sortant des Régions de France, suite à un différend avec l’État. La question se pose sur le choix du Président de la Région Normandie, alors que la droite majoritaire en nombre de Régions avait accepté la proposition de Laurent Wauquiez d’élire Renaud Muselier, nouveau Président de la Région PACA. Explications:

Lorsque Philippe Richert, Président de la Région Grand-Est, démissionne de sa charge et de la présidence des Régions de France, il explique sa décision par un désaccord total avec avec l’Etat « de revenir sur ses engagements financiers à l’égard des Régions »: « Je me retire totalement du conseil régional et de toutes mes fonctions électives« , annonce-t-il le 1er octobre. Un conflit ouvert qui acte la volonté du Président de la République de demander davantage d’efforts aux collectivités territoriales. Décision qui ne va pas bouleverser la face du monde. Péripétie habituelle dans la relation État-Territoires. Nombre d’élus locaux peuvent confondre encore « autonomie » et « délégations administratives ».

Les coulisses de l’exploit…politique

Chez « Les Républicains », majoritaires en nombre de Régions, un accord semblait se dessiner pour installer à la tête des Régions de France Renaud Muselier, le nouveau Président de la Région PACA, depuis le retrait de Christian Estrosi pour raison de cumul. Cette approche était approuvée par le futur patron « Les Républicains », Laurent Wauquiez. Dans l’ombre, Hervé Morin y voit une opportunité. Mais le Président de la Normandie est centriste et s’il fut élu à la tête de la Normandie c’est par la grâce et le soutien de Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu, tous deux patrons LR dans l’Eure, à l’époque. Soutien non gratis puisque les conseillers départementaux centristes, nouvellement élus, devaient, préalablement, (avril 2015) rendre la monnaie de la pièce en votant pour Sébastien Lecornu à la présidence du département.

Du centre à la droite extrême…ce n’est pas un problème

Ainsi, pour obtenir l’aval de Wauquiez, à la présidence des Régions de France, il fallait à Hervé Morin faire un geste. Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu ne pouvant plus rien pour lui, il trouve une autre idée: le soutenir pour prendre la présidence du parti, ce qui entraine de facto un soutien politique pour la suite.

Pour le reste, Hervé Morin est tout à fait capable de faire le job. Mais à quel prix.

Dans la Région, c’est François-Xavier Priollaud, vice-président de la région, qui s’est chargé de la communication de son ami, par ce texte:

« Je me réjouis de l’élection d’Hervé Morin à la présidence de « Régions de France », l’institution qui représente les Régions françaises auprès des pouvoirs publics français et des institutions européennes.

C’est la première fois qu’un  Normand prend les rennes de cette organisation.

L’élection d’Hervé Morin à ce poste stratégique est la reconnaissance de son action à la tête de la Normandie réunifiée et au-delà, de son engagement à porter avec passion la voix des territoires.

Développement économique, transition écologique, aménagement du territoire, éducation et formation professionnelle : les régions ont un rôle majeur à jouer pour relever les grands défis  du pays et Hervé Morin saura mettre son énergie et ses convictions à leur service ».

Categories: Eure, France

Comments

  1. marcel le marcellois 27 novembre, 2017, 10:47

    J’ignorais que les rênes avaient des cornes (les bois). A moins que ce ne soient les rennes qui se transforment en lanières de cuir. Monsieur Priollaud devrait éclairer notre lanterne. Vive la langue française et l’orthographe qui va de pair.

  2. jean-claude MARY 24 novembre, 2017, 20:16

    Transition écologique dit Mr Priolleau . C’est le dernier élément de langage qu’il ne faut pas omettre dans la communication politique. Ce serait à en rire si le problème n’était pas aussi dramatique.
    Pendant qu’ils se gaussent de ces termes, ces notables sautent de joie comme des cabris en apprenant que les projet de LGV est relancé après avoir été gelé comme un certain nombre de grands projets , relancé parce que le 1er ministre est du Havre et le ministre de l’économie d’Evreux ; ils croient servir le développement de leur territoire mais en fait ils enterrent les objectifs de la COP 21.
    Un tunnel sous Rouen, 20 m en dessous de la Seine, 10 ha de terre mangés pour 1km de voie, sans compter l’imbécillité du projet dans lequel s’inscrit cette LGV : Le Havre, port de Paris pour que Paris devienne une mégalopole internationale .
    Approbations aussi par ces adeptes de la transition écologique du contournement est de Rouen : là encore beaucoup d’arbres abattus et de béton coulé .
    La transition écologique ne peut se résoudre à aller chercher sa baguette , même bio, le dimanche en vélo, à conseiller aux petits enfants à ne pas laisser couler l’eau pendant qu’ils se lavent les dents, à poser des ampoules LED dans son salon, ni à pratiquer l’incantation : « transition écologique, transition écologique « Si les solutions pouvaient être de cet ordre, les problèmes du réchauffement climatique, de l’effondrement de la biodiversité, de l’énergie ne seraient pas si graves qu’ils le sont. Or, ce sont de sérieuses inflexions qu’il faudrait engager des politiques dans tous les domaines ( transport, agriculture, énergie, industrie en particulier) quand les pires dangers menacent la prochaine génération , oui la prochaine génération . Alors Mrs Priolleau , Le cornu , Morin, cessez de jouer avec ces mots et agissez comme il se doit . Pauvre Nicolas Hulot !

  3. Gervois 24 novembre, 2017, 06:35

    Bien vu . Et si j en crois ce qui a été dit par H Morin lui-même , Renaud Muselier devrait prendre le relais en cours de mandat . Mais , dans l ‘Eure , nous savons ce que vaut une parole d ‘Hervé Morin ….Le soutien d ‘H Morin à L Wauquiez était donc  » très motivé  » . Comme disait mon père  » tu coupes les oreilles et la queue à un renard , il n ‘en reste pas moins un renard  » .Après je .e mets pas en doute son efficacité ou …celle de François Xavier Priollaud à la tête de la Normandie .

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*