François Loncle adoube Sébastien Lecornu

François Loncle adoube Sébastien Lecornu

Une fois n’est pas coutume et lorsque ce type de situation est vécue en direct, il serait dommage de ne pas le souligner. Rarement, en public, deux responsables politiques de bords différents se seront amusés de la sorte. Une preuve que ces deux-là s’entendent et se respectent au-delà de leurs convictions propres, qui restent intactes. Le premier est socialiste et est entré en politique en 1981, le second appartient au parti « Les Républicains » et est élu depuis mars 2014. Deux générations, deux générosités propres. Parfois, la politique a du bon. Cela s’appelle « le cœur des hommes ».

Au départ, une rentrée des classes presque ordinaire, (voir sujet précédent) avec des annonces, des propositions et des chiffres. Le président du département était entouré d’élus du canton, les conseillers départementaux Catherine Meulien et son binôme Jean-Rémi Ermont, ainsi que de son vice-président, Frédéric Duché. Aussi, le responsable de l’établissement, Bernard Malgorn le nouveau Principal et des enseignants. Ils parcourent le collège, dont Sébastien Lecornu fut l’élève. Quelques instants après le début de la visite arrive le député de la circonscription, François Loncle, invité par le président. La caméra filme des moments ordinaires, mais aussi des séquences inattendues et apartés assez succulents.

Première scène, Sébastien Lecornu accueille chaleureusement François Loncle. Ce dernier est à l’aise et remercie son hôte, puis lui transmet le bon souvenir de l’ancien maire de Val-De-Reuil, Bernard Amsalem, aujourd’hui président de la Fédération Française d’Athlétisme. Sébastien Lecornu est touché et avoue avoir des idées pour promouvoir l’athlétisme dans l’Eure. Non sans malice, le président Lecornu envoie son bon souvenir à Marc-Antoine Jamet l’actuel maire de Val-De-Reuil, par un signe à la caméra.

2ème scène, Sébastien Lecornu évoque sa scolarité à Aubevoye et à Vernon au lycée Saint-Adjutor. François Loncle est tout ouïe, charmé.

3ème scène, dans la classe de technologie le professeur montre ce que seront les cours de robotique. François Loncle dit s’intéresser à ces technologies et le professeur de lui répondre que c’est une excellente occupation pour la retraite. Eclats de rire lorsque le député rétorque que c’est le mot qu’il ne fallait pas prononcer. Une phrase qu’il va falloir interpréter lorsqu’au Parti Socialiste plus d’un espère que François Loncle laissera sa place en 2017. Rien n’est moins sûr……?!

4ème séquence, après le discours du président Lecornu, François Loncle prend la parole et en profite pour regretter l’attaque de la ministre de l’Education Nationale à propos de la suppressions des bourses aux lycéens de l’Eure (voir vidéo sujet précédent), ce qui constitue une information inexacte.

5ème séquence, interview de François Loncle qui exprime sa pensée à propos de Sébastien Lecornu. Il faut le voir et l’entendre…pour le croire.

Voir vidéo qui va fâcher le PS:

Categories: Eure

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.