François Fillon, entre lumière et ombre

François Fillon, entre lumière et ombre

Éditorial

Trois millions d’électeurs se portent sur son nom, le 27 novembre 2016. Un triomphe. Le parti sacre son nouveau champion. François Fillon devient l’homme fort de la droite. Désormais, il dirige tout au sein de « Les Républicains », nomme qui il veut, décide, tranche et personne ne conteste. La mauvaise humeur des sarkozystes, au sujet de l’organigramme, n’y fera rien. François Fillon est installé pour devenir le prochain Président de la République. Ça, c’était jusqu’à avant-hier. En 48 heures, une tornade est passée et fissuré l’édifice Fillon. Toute la France connait la nature du désastre: un emploi supposé fictif, un employeur-époux  et une employée-épouse, des salaires mirobolants, une autre collaboration supposée fictive, dans une revue littéraire, propriété d’un homme très riche ami du couple, avec un salaire non moins mirobolant. Des français, nombreux, dans un premier temps éberlués puis en colère, très en colère, ensuite….

La justice devra déterminer le bien-fondé de l’emploi d’attachée parlementaire (fictif ou non?). Mais au-delà de cette considération, ce qui a choqué les français est la nature même de ce qu’ils ont appris. Comment, celui qui avait fait figure de chevalier blanc pendant la campagne de la primaire de novembre, a pu rémunérer, avec de l’argent public, son épouse à un niveau de salaire dépassant le plafond autorisé? S’ajoute le choix d’un conjoint dans le recrutement, même si la loi l’autorise actuellement. L’interrogation est doublée d’un trouble: le couple Fillon, déjà riche, avait-il besoin de ce salaire substantiel complémentaire? Des jeunes gens et jeunes filles, diplômés, en recherche d’emploi, n’auraient pas fait l’affaire? Comment l’homme « intègre » s’est-il laissé glisser dans un marécage dont lui-même en dénonçait la perversité, s’agissant des autres?

Réelle sincérité

Très probablement, François Fillon est sincère. Il ne voit aucun mal dans ses choix et décisions. Il tombe des nues, se demande les raisons de cet « acharnement » de la part du journal satirique, relayé par l’ensemble de la presse, des réseaux sociaux et des forums des grands titres de journaux nationaux dans leur version numérique. A la télévision, très ému, il y a dénoncé des manœuvres de malfaisants. L’homme est à la fois déboussolé et en colère. Il ne comprend pas. A cela une raison: François Fillon a toujours évolué dans les ors de la République, a vécu (légalement) d’argent public avec ses nombreux et divers mandats électoraux et fonctions ministérielles. Il n’a jamais connu le monde de l’entreprise, les fins de mois difficiles, les factures mensuelles à payer. Pas plus que Les galères de logement, d’emploi, de scolarité pour les enfants il en ignore les contours et les souffrances. Il plane au-dessus de cette réalité. C’est pourtant le quotidien d’une grande partie des français. Alors, lorsque ceux-ci sont, à leur tour, en colère, il peut lui arriver d’avoir un sentiment de grande injustice. Et il est sincère, vraiment!

 

 

 

Categories: Eure

Comments

  1. PIMALULU 7 février, 2017, 13:00

    Et voilà, le 6 février est passé et le très sincère François Fillon a remis nos pendules à l’heure…

    Hé oui, tout est donc légal !

    Non pas normal, ni banal ou moral ou étique ou même tout simplement juste.
    Non, non, Mesdames et Messieurs les Zorro de l’info, c’est légal. Ou plutôt, c’était légal. Car François n’en veut plus de tout cela. Désormais c’est fini !
    D’ailleurs François Fillon nous présente ses excuses.

    Il ne le fera plus :

    1 – Faire payer par le contribuable à son épouse un salaire indécent au regard des prestations fournies.
    2 – Rémunérer (toujours sur fonds publics) ses enfants encore étudiants pour des tâches ponctuelles au tarif d’un cadre moyen.
    3 – Imposer à son suppléant de perpétrer ce système en continuant de rémunérer Madame pour les mêmes services inexistants.
    4 – Arrondir encore un peu les fins de mois en faisant bombarder celle-ci du titre de conseillère littéraire, payée une fortune pour on ne sait pas encore quoi.

    Alors, tout ceci est-il vraiment gravissime ?

    On va dire comme Fillon, légalement non.

    Mais politiquement, j’allais dire populairement, ça va faire mal, très mal !

  2. Zébulon 6 février, 2017, 09:22

    D’après les infos de ces dernières 24h François Fillon préparerait une offensive médiatique afin de reprendre la main sur sa campagne. Alain Juppé avait exclu « clairement et définitivement » être un recours au cas où le candidat de la primaire de la droite et du centre serait empêché de concourir pour l’élection présidentielle. « Une opération repêchage » : très peu pour lui surtout lorsque des différents les opposent. Certes on peut imaginer que si le premier d’une élection se désiste, démissionne le second monte, le remplace. Déclarer haut et fort ne jamais vouloir servir de roue de secours est une chose mais en coulisse Alain Juppé, maire de Bordeaux aurait déclaré qu’il serait en cas de défection « le seul capable de sauver sa famille politique ». Eh oui nous voilà dans un « plan B ». Celui-ci se serait entretenu samedi au téléphone avec François Fillon. Tiens donc il y aurait une négociation afin d’éviter un conflit avec les Fillonistes. Si cela s’avérait vrai j’en connais qui vont bien rire car le résultat des urnes reviendrait à un arrangement politique de l’état major. Arrangement qui, s’il se réalise, risque fort d’envoyer une torpille de plus contre son camp. Il ne reste plus qu’à trouver le contre torpilleur pour éviter le pire mais lequel : Barouin ? Attendons d’avoir le plan stratégique car il risque bien d’y avoir encore quelques mines, tirs de barrage qui vont venir ! la bataille n’est loin d’être terminée ce qui ne va pas améliorer l’opinion des citoyens !

  3. Thibsib 3 février, 2017, 23:23

    D’accord avec vous Jean-Claude, c’est triste de voir des gens se réjouir de laisser stagner les classes sociales en difficulté. On peut se désoler d’une forme de fatalité, mais certainement pas s’en réjouir, faut il manquer d’intelligence et d’humanité à ce point ?
    Si en plus c’est pour jouer les pseudo victimes d’une machination, avec une démonstration accablante d’une prédation de l’argent public, on est dans une vacuité politique indicible, et misérable.

  4. laulau274 3 février, 2017, 21:09

    et mr Fillon devrait garder à l’esprit, qu il y aura peut être H Guaino et (ou) M Alliot Marie pour le 1er tour, représentants la droite également.
    sa candidature devient problématique

  5. RAOULT E. 3 février, 2017, 09:59

    Entre son élection bafouée par M. Fillon ( qui menaçait en 2012 de faire exploser l’UMP malgré l’intervention de la CONARE) et le petit pain au chocolat qu’on nous rabâche bêtement depuis quelques années , on sait décidément peu de choses de ce pauvre Copé. L’écolo local de Vernon devrait y réfléchir, lui qui balance entre divers-gauches et diverses-extrêmes-droites depuis des décennies. On va lui conseiller une seule recherche : en quelle année le collège Georges Pompidou de Pacy a-t-il été terminé et a-t-il reçu ses premiers élèves ? Quand il aura trouvé, il pourra avaler un petit pain au chocolat. Bon appétit.

  6. jean-claude Mary 2 février, 2017, 22:18

    Thibsib vous dîtes que Fillon connaît la valeur d’un SMIC . Certainement mieux que Copé celle d’un pain au chocolat mais il ne sait certainement ce que cela signifie de vivre avec un SMIC. La preuve : dimanche à la Villette , il a fait applaudir la non-augmentation du SMIC comme élément-clé de son programme . Et son public a applaudi .effectivement . Ils auraient pu se désoler de cette non-augmentation, invoquer la compétitivité, nous expliquer qu’ils ne demanderaient pas mieux mais que vu les charges qui pèsent sur les entreprises etc., etc …., mais non, ils exultaient, orateur et public . Les charges oratoires contre les mesures sociales les transportent de bonheur.

  7. Thibsib 2 février, 2017, 09:11

    @Bernard,
    Vous n’avez pas à rougir, il n’y a pas de honte à avoir, vous avez eu des convictions, c’est bien. Vous avez seulement été trahi, une fois de plus sans doute.
    Je ne suis pas d’accord avec José Alcala quand il écrit que François Fillon est sincère : soit il se prétend à même de gouverner, il sait de quoi il parle, il connait la loi et la morale (en bon chrétien …), il sait ce que valent les choses, il connait la valeur d’un smic et comprend parfaitement l’écart entre sa classe sociale et la notre, et il a tout intérêt à avancer masqué (vu son programme et son comportement à titre personnel)
    Soit il est sincère et tellement coupé du monde, qu’il ne peut prétendre à nous gouverner, ainsi que tous ceux qui le défendent, et vit dans la nostalgie d’un ancien régime (c’est aussi une forme d’utopie non ?).
    Ma fille en 5ème n’a pas de prof de sciences physique depuis septembre. Ce qu’a couté Fillon en emploi fictifs aurait permis d’embaucher une trentaine de profs supplémentaires sans doute plus utiles à la société que son épouse.
    Je note que bon nombre de nos élus locaux soutiennent le candidat LR, que doit on en penser ?

  8. Bernard 1 février, 2017, 10:44

    Surprise surprise, bien mauvaise surprise pour moi. J’ai voté Fillon au premier et second tour, à la primaire. A mon travail j’ai essayé de convaincre des collègues de ce choix. Aujourd’hui, certains me rient au nez, d’autres sont plus acerbes et moi je n’irai pas voté aux présidentielles, pour personne.

  9. laulau274 31 janvier, 2017, 21:24

    @ Fab
    et 200ans après , on est presque revenu au point de départ
    on peut se demander si ça sert bien à quelquechose
    petite réflexion finalement :
    à quoi sert une primaire? est ce vraiment une bonne idée?

  10. ericp27 31 janvier, 2017, 20:45

    totalement d’accord avec vous mr alcala,
    nos dirigeants ne connaissent rien à nos vies de tous les jours, à croire qu on n ‘est plus sur la même planète
    mon ex compagne, fait les nuits chez schneider electrique au vaudreuil, elle part à 19h30 le soir et rentre à 5h00 du matin, prend une douche et se couche jusqu a midi, pour 1.350€ net par mois.
    et depuis décembre 2016, son APL a été divisé par 2.
    faut il refaire ou recommencer 1789 ?
    dans quel état d’esprit sont toutes ces « petites gens » de la France profonde?
    jusqu à quel degré va t on les écoeurer?

  11. Fab 31 janvier, 2017, 11:55

    Je partage pleinement votre analyse Mr Alcala aussi il est inacceptable qu’une partie des attachés parlementaires soient « assistés » parlementaires, rémunérés de manière indécente, alors que des pauvres gens sont « assistés » alimentaires (bénéficiaires des restos du cœur …).
    Dans la nuit du 4 août 1789, les députés de l’Assemblée nationale constituante, dans un bel élan d’unanimité, proclament l’abolition des droits féodaux et de divers privilèges. Attention Messieurs et Mesdames les élu(e)s vos têtes pourraient bien tomber ; sans guillotine il va de soi …!

  12. José Alcala Author 30 janvier, 2017, 18:23

    @ PIMALULU
    François fillon est sincère précisément parce qu’il ne connait pas la société française. Il est au-dessus de la mêlée et n’a aucune prise directe avec les français de la classe moyenne. Pour lui, la vie c’est celle qu’il mène, dans une certaine opulence. Aussi, quand il lui est reproché d’avoir favorisé sa femme avec des salaires hors norme, il se sent vraiment agressé. Il ne comprend pas et pense que des officines veulent l’abattre. Comme je l’explique, François Fillon n’a connu la vie qu’à travers le prisme de la politique et dans son cas la politique lui a tout fourni: honneurs et pouvoir. Sa sincérité se niche à ce niveau-là.

  13. PIMALULU 30 janvier, 2017, 16:03

    José Alcala, votre analyse du « Pénélope Gate » est pertinente. Mais pensez-vous sérieusement que François Fillon soit sincère, qu’il ne sache pas qu’un salaire mensuel de plus de 7 000 euro n’est pas un minimum syndical ? Ne connaît-il pas le montant du SMIC, du RSA, ne sait-il pas que des gens vivent dans la rue ?
    Comme vous le dites, Fillon n’a connu que le monde politique, les coulisses du pouvoir et puis le vrai pouvoir.
    Si vous n’êtes pas ironique en le disant sincère, c’est pire, car il serait alors carrément débile.

  14. ericp27 27 janvier, 2017, 19:31

    et oui Mr Fillon, vous etes comme les autres, vous n’avez rien de commun dans votre vie avec la notre ( nous les petites gens) et en plus vous vous permettez du favoritisme familial avec les deniers publics, et vous osez proposer la tva à 22% dans votre programme.
    cherchez l’erreur!
    on va vous éliminer dès le premier tour, croyez le !

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*