Évreux, Sébastien Lecornu chez GSK

Évreux, Sébastien Lecornu chez GSK

Le Secrétaire d’État auprès du Ministre d’État, ministre de de la Transition Écologique et Solidaire, sera à 15h45 sur le site du laboratoire pharmaceutique Glaxo Smith Kline. Le groupe britannique fête ses 50 ans de présence à Évreux et pour l’occasion présente sa nouvelle unité de production dédiée à un nouveau médicament inhalé à visée respiratoire avec le dispositif Ellipta. GSK conclut ainsi la deuxième phase d’un investissement de 90 millions d’euros sur son site ébroïcien.

C’est le Secrétaire d’État à la Transition écologique qui fait le déplacement d’Évreux pour l’occasion. Il y a 50 ans, 1968, c’était un ministre gaulliste en exercice qui inaugura la nouvelle unité de production. Sébastien Lecornu inaugurera le bâtiment Elliptair, un inhalateur pour le traitement continu de l’asthme chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans. Le but de GSK est de renforcer la capacité de production pour ces nouveaux médicaments contre les maladies respiratoires. Le groupe veut répondre aux besoins futurs des marchés. GSK Évreux deviendra le 3ème site de production Ellipta. Les deux autres sont Ware en Angleterre et Zebulon aux USA.

GSK Évreux

Le site  est spécialisé dans la production de médicaments pour le traitement des maladies respiratoires, tels l’asthme et la broncho-pneumonie. Cela représente environ 95% de sa production.

Les installations et les équipements techniques auront demandé 6 mois de travaux et la fabrication de l’Ellipta devrait commencer au cours du premier trimestre 2020. Entretemps, ce sont des travaux de recherche, de mise au point et de commercialisation qui seront entrepris.

Le groupe Glaxo Smith Kline regrette la politique de régulation d’une grande sévérité, à l’encontre des laboratoires pharmaceutique, ce qui aurait entrainé une baisse d’attractivité au cours des dernières années. Malgré cela, poursuit GSK, le laboratoire continue de localiser en France des investissements pour le futur. La France, explique le président de GSK, a toujours été une terre d’innovation et de production de médicaments et vaccins, d’avenir….

Prospérité du secteur pharmaceutique

C’est vrai, l’industrie pharmaceutique se porte très bien en France. Sans doute grâce à son système social permet la prise en charge des patients par l’Assurance Maladie et les mutuelles. C’est probablement, aussi, ce qui autorise ces grands groupes pharmaceutiques à choisir la France. C’est aussi une réalité.

Les investissements de GSK

Le groupe a investi 14 Millions € en 2014 et 14,5 millions en 2015. Côté emplois, c’est bon. Cela n’a pas toujours été le cas. En 2012, GSK restructure avec un plan de 66 départs volontaires et opère à un licenciement de 10 salariés en 2013. En 2018, le site compte 1 100 salariés et produit plus de 160 millions d’unités, dont 85% à l’exportation vers 120 pays. Reste 15% pour la France. C’est une très grande part compte tenu de la concurrence acharnée de la spécialité. Le chiffre d’affaires de GSK tourne autour des 900 millions d’euros.

Categories: Evreux

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.