Evreux municipales. Rachid Mammeri se retire de la course

Journal chiffonnéDe fins limiers de l'info locale avaient remis en cause la crédibilité de Caméra Diagonale sur la candidature peu probable de Rachid Mammeri, pour raison d'incompatibilité avec sa nouvelle charge de directeur d'Eure Numérique. Voir reportage un peu plus bas. Que reste-t-il de la crédibilité du rédacteur en chef d'Eure-Infos qui moquait "le blogueur retraité du service public régional"? Rien, nada. Rachid Mammeri vient de faire savoir qu'il jetait l'éponge.

Vive l'information lorsqu'elle est vérifiée. C'est ce qu'a fait Caméra Diagonale avant d'être pointé du doigt par un journaliste, d'un hebdomadaire ébroïcien, qui est au journalisme ce que le Pape François est au Crazy Horse.

Eh oui! Vous avez raison , Monsieur le rédacteur en chef, le diable se cache toujours dans le détail et ce détail là a échappé à votre flair.

Rachid Mammeri d'expliquer qu'il pouvait être candidat s'il l'avait voulu, mais son avocat le lui a déconseillé tant le risque  d'être invalidé était important, en cas d'élection, avec la jurisprudence, précisément, mentionné par Caméra Diagonale.

Il n'y a aucun ostrascisme envers Rachid Mammeri qui a agi comme il a souhaité. Le problème reste celui d'une certaine presse locale très approximative.

 

Categories: Médias

Comments

  1. Rachid Mammeri 14 mars, 2014, 01:38

    Monsieur Alcala,
    No COMMENT 😉

  2. Caméra Diagonale 4 mars, 2014, 16:46

    @ bolchévique
    J’ignore totalement, je n’ai jamais entendu ce bruit. D’ailleurs, s’il était avéré, ce ne serait pas illégal. Cependant, cela risque d’être très improbable. Je vous laisse deviner la raison.

  3. bolchévique 4 mars, 2014, 15:06

    Est-ce vrai que le journaliste en question pourrait être nommé directeur de la communication de la ville d’Evreux si Guy Lefrand était élu?

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*