Evreux, la rentrée du collège Pablo Neruda

Evreux, la rentrée du collège Pablo Neruda

C’est un classique chaque année. La rentrée des classes. Tout le monde relève l’évènement comme étant d’une grande importance et en même temps les grands ténors de la politique ne cessent de vouloir « refonder » l’école. A Evreux, comme ailleurs, les élus ont accompagné la rentrée 2015. Le président du département s’est rendu au collège Pablo Néruda, accompagné du maire d’Evreux, Guy Lefrand et du député de la circonscription, Bruno Le Maire. C’est vrai, le collège Pablo Neruda a une particularité: il accueille des élèves allophones, c’est-à-dire de jeunes enfants ne parlant pas la langue du pays d’accueil…Interview vidéo du président du département:

Le recteur d’académie, Madame Claudine Schmidt-Lainé, a aussi fait le déplacement d’Evreux. Elle était accompagnée de l’inspecteur d’académie du département de l’Eure, Philippe Fatras. Tous, accueillis par la directrice de l’établissement.

Le collège Pablo Neruda, réputé difficile, accueille 380 élèves. Il est intégré dans le programme ÉCLAIR ( Écoles, Collèges et Lycées pour l’Ambition, l’Innovation et la Réussite). Et les activités sont nombreuses au-là des cours: visites de divers lieux en Europe, à l’exemple du Parlement Européen il y a 2 ans, spectacles etc. Pablo Neruda permet aussi un enseignement personnalisé. Enfin, il est le seul collège du département à prendre en charge des élèves allophones, c’est-à-dire des enfants ne parlant pas la langue du pays d’accueil. Ils viennent de divers pays d’Afrique comme le Mali et la Somalie, fuyant guerres et famine….

Bruno Le Maire était sur place

Le député de l’Eure ne figure pas sur ce reportage. Une séquence inhabituelle et intéressante où on le voit échanger avec des collégiens sur leur présence, leurs gouts, leurs activités etc. La raison est simple: un de ses accompagnateurs, responsable de son service presse, a voulu prendre les choses en mains en prétendant interdire telle ou telle séquence à filmer, tirant votre serviteur par la veste pour le faire reculer, décidant que l’interview de Bruno Le Maire se ferait dans des conditions édictées par lui. D’autres journalistes ont subi le même sort et s’en sont contenté. Caméra Diagonale a tourné les talons et stoppé net le tournage. Il fut un temps où cela se passait parfaitement bien. Bruno Le Maire savait à qui il avait affaire…Il n’y aura plus de couverture, ici, des déplacements de Bruno Le Maire dans le département tant que son « Monsieur presse », venu de Paris, sera présent. Il est inopportun d’être contrôlé par un perturbateur, in fine, inefficace.

]

Categories: Evreux

Comments

  1. José Alcala Author 6 septembre, 2015, 07:27

    @ Ma Pomme
    Cela est précisé par Monsieur Lecornu dans l’interview. Pour ma part, afin d’être compris par les lecteurs non spécialistes de l’Éducation Nationale, je me devais de rappeler la formule ECLAIR…Informations écrites et interviews doivent être complémentaires et non redondantes. Mais je comprends votre souci pour la précision immédiate, en votre qualité d’enseignant.

  2. Ma pomme 6 septembre, 2015, 07:12

    Cela ne change rien au fond de votre bulletin mais le collège Pablo Nerufa est un collège REP (réseau éducation prioritaire).

    A compter de la rentrée 2015, ECLAiR et ZEP sont remplacés par ce nouveau dispositif REP. présente le 23 septembre 2014 par là ministre.

    Le collège est ainsi la « tête de pont » d’un réseau de six écoles avec lequel il se coordonne pour accompagner les élèves.

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*