Evreux, Jean-François Copé vient soutenir son directeur de Cabinet

Evreux, Jean-François Copé vient soutenir son directeur de Cabinet

350 militants UMP dans la Halle des Expositions venus faire connaissance avec le directeur de Cabinet du président de l’UMP. Jérôme Lavrilleux, 44 ans, est tête de liste UMP aux élections européennes dans le Nord-Ouest. Partie difficile avec une adversaire de taille: Marine Le Pen. L’enjeu premier de l’UMP est bien d’être devant le Front National.

Bruno Le Maire reçoit ses hôtes sous les acclamations. Militants et élus de l’Eure et de Seine-Maritime voulaient entendre ce qu’ils savaient déjà: battre les socialistes et le FN. Pour les socialistes, cela ne fait aucun doute, Jérôme Lavrilleux n’en fera qu’une bouchée. Pour le FN, ce sera plus délicat, plus exactement ric-rac. Mais si la liste UMP passe devant, ce sera, aussi, une victoire personnelle pour Jean-François Copé.

Jérôme Lavrilleux

Directeur de Cabinet de Jean-François Copé, Jérôme Lavrilleux est aussi un proche de Nicolas Sarkozy.  Ce fut lui l’organisateur en chef des meetings du candidat en 2012. Originaire de Saint-Quentin, Jérôme Lavrilleux dit volontiers qu’il ne se prédestinait pas à la politique. C’est la rencontre avec Xavier Bertrand qui lui donna l’envie de s’engager. Considéré, à Paris, comme un « homme froid », « un tueur » il a été, en novembre 2012, à la manoeuvre lors de l’élection à la présidence de l’UMP de Jean-François Copé, aux prises avec François Fillon. Ironie du sort, c’est Xavier Bertrand qui présenta Jérôme Lavrilleux à Jean-François Copé.

Sur la liste figurent trois candidats haut-normands: Jean-Paul Gauzès, eurodéputé sortant et élu du Havre; Camille Tubiana, adjointe au maire d’Evreux et Johan Auvray, adjoint au maire de Vernon.

La liste UMP

1 – Jérôme LAVRILLEUX
44 ans, Conseiller Général, SAINT-QUENTIN (02)

2 – Tokia SAIFI
54 ans, Députée européenne, LILLE (59)

3 – Jean-Paul GAUZES
66 ans, Député européen, SAINTE-AGATHE D’ALIERMONT (76)

4 – Amandine FRANÇOIS
32 ans, Adjointe au Maire, CAEN (14)
5 – Philippe BOULLAND
58 ans, Député européen, BETZ (60)
6 – Camille TUBIANA
33 ans, Adjointe au Maire, EVREUX (27)
7 – Philippe MIGNONET
50 ans, Adjoint au Maire, CALAIS (62)
8 – Margaux DELETRE
24 ans, Adjointe au Maire, AMIENS (80)
9 – Laurent MARTING
46 ans, Maire, HEUGON (61)
10 – Nadège DELAFOSSE
30 ans, Adjointe au Maire, COUTANCES (50)
11 – Philippe VARLET
55 ans, Adjoint au Maire, PÉRONNE (80)
12 – Sophie ROCHER
59 ans, Adjointe au Maire, MARCQ-EN-BAROEUL (59)
13 – David MARGUERITTE
33 ans, Conseiller municipal, CHERBOURG-OCTEVILLE (50)
14 – Catherine FLAVIGNY
64 ans, Maire, MONT-SAINT-AIGNAN (76)
15 – Guillaume GAUTIER-LAIR
41 ans, Maire, VAUCELLES (14)
16 – Coralie DOCQUOIS
25 ans, BOULOGNE-SUR-MER (62)
17 – Johan AUVRAY
34 ans, Adjoint au Maire, VERNON (27)
18 – Nadège LEFEBVRE
53 ans, Maire, LA CHAPELLE-AUX-POTS (60)
19 – Jean-Pierre BATAILLE
50 ans, Maire, STEENVOORDE (59)

20 – Christelle CHEVALIER
33 ans, Adjointe au Maire, SOISSONS (02)

 

 

 

 

 


Categories: Evreux

Comments

  1. Gondor 1 juin, 2014, 01:07

    Même chose sur Évreux que sur Vernon ! Il est certain que le score du FN aurait été plus élevé si les votants s’étaient doutés de quelque chose. Tous ces beaux messieurs des partis « dits républicains » auraient eu bonne mine pour critiquer les pauvres Français qui clament « tous pourris » !
    Quand vous parlez de « grand nettoyage » Ben oît, vous faites sans aucun doute référence aux écuries d’Augias !
    Malheureusement, Héraclès n’est plus parmi nous !

  2. Ben oît 30 mai, 2014, 14:26

    Ayant participé au dépouillement des Européennes sur Vernon, je ne peux que m’interroger sur les résultats si l’annonce du « détournement » de fond était intervenu 24h plus tôt. Le score de l’ump sur Vernon aurait été sans doute encore plus faible et pour ce qui est des municipales aussi!Souhaitons que ce parti politique soit l’objet d’un grand nettoyage et que ses honnêtes militants (il y en a)puissent s’exprimer démocratiquement!

  3. jeanclaude MARY 29 mai, 2014, 23:08

    Ils étaient donc 350 à Evreux, juste avant le scrutin des européennes de dimanche pour accueillir JF Copé et J Lavrilleux. Ils l’ont fait avec chaleur et les images montrent même une sincère émotion au passage de leurs leaders.Toujours cette autorité charismatique du chef!Ils ne savaient donc pas ce que Lavrilleux avouera dés lundi et que le Point avait révélé quelques semaines auparavant. Peut-être ne lisent-ils pas les journaux, sauf lorsque ceux-ci dénoncent Cahuzac ? Enfin, lundi, ils ont au moins su à quoi avait servi leurs souscriptions au « Sarkoton ». Alors Bruno Lemaire qui officiait en grand prêtre des lieux, frère prêcheur de la vertu républicaine et qui aime tant invoquer l’honneur et la dignité , ne savait pas non plus ! Peut-être a-t-il dû apprendre tout cela aussi lundi ? Peut-être qu’il ne lit pas non plus le Point. Ou savait-il, mais il lui fallait faire bonne figure au nom de l’intérêt supérieur du parti, comme un bon léniniste, en cette veille d’élections pronostiquées catastrophiques, à juste titre ?

Write a Comment