Evreux-Alizay, Jacky Hénin en campagne européenne pour le Front de Gauche

Evreux-Alizay, Jacky Hénin en campagne européenne pour le Front de Gauche

La campagne des européennes démarre tout juste. A vrai dire, les français ne s’y intéressent pas trop. Le nombre de listes, le mode de scrutin par grandes Régions et une Europe très éloignée de leur quotidien n’incite pas à l’observation et à l’écoute. Jacky Hénin, tête de liste pour le Front de Gauche est venu dans l’Eure pour expliquer l’Europe telle qu’il la conçoit. Ce n’est pas gagné.

Que peuvent faire des eurodéputés communistes dans une Assemblée plutôt libérale? Libérale englobe aussi bien des partis de gauche et de droite, y compris les écologistes. Ils prônent une Europe Fédérale, avec des nuances. Pour Jacky Hénin, « la présence de communistes est plus qu’utile puisqu’elle pèse parfois sur des décisions non négligeables ».

Sur le projet européen du Front de Gauche rien de nouveau sous le soleil, mais avec une offensive encore plus forte: « l’Europe d’aujourd’hui engendre misère et chômage dans tous les secteurs d’activités…il ne suffit pas de regarder ce qui se passe en Grèce, au Portugal et en Espagne, regardons aussi ce qui se passe en France…il ne faut pas « ripoliner » l’Europe mais la reconstruire sur des bases nouvelles ». Jacky Hénin enfonce le clou sur la « nécessité de mettre en place un SMIC européen, ce qui ne veut pas dire le même montant dans tous les pays, mais l’harmoniser étape par étape en tenant compte des spécificités de chacun« . Pour les communistes, « l’Europe des Peuples s’impose et non l’Europe des banques et des entreprises du CAC 40. C’est une répartition juste des richesses qu’il faut et non l’extention de la pauvreté« . Le ton est donné, reste à convaincre et encore convaincre…

La liste Front de Gauche de la Région Nord-Ouest

Le Nord-Ouest est composé des Régions Basse-Normandie, Haute-Normandie, Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Elle rassemble environ 9 millions d’habitants dont les électeurs devront choisir 10 eurodéputés parmi les 22 listes en présence. Sur la liste du Front de Gauche, menée par Jacky Hénin, figurent 4 haut-normands: Nathalie Nail vice-présidente du conseil général de Seine-Maritime et conseillère municipale du Havre, en n°2;  Laurence Chapelle, conseillère à l’emploi, Eure, n° 10; Yvon Scornet Porte-Parole des Pétroplus, Seine-Maritime, en n°11 et Gaëtan Levitre Maire d’Alizay dans l’Eure et conseiller général, en n° 19.

Categories: Eure

Comments

  1. Bruno LB 17 mai, 2014, 11:38

    Tiens donc Henri Clément qui vient fanfaronner avec ses commentaires à la noix. Jean Luc Lecomte a donné de la voix comme tous ses amis. « Non au fascisme, non au racisme non au F haine ». 2 rangs de CRS ont empêché les jets d’oeufs. Dommage . J’aurais eu plaisir à bousculer Erik Ackermann qui avait sorti son complet bleu marine. Grrrrrrrr

  2. Henri Clément 16 mai, 2014, 10:14

    Affligeant bricolage idéologique d’une petite bourgesoisie rougeâtre de cumulards de mandats qui proposent tout et son contraire.
    Un smic européens ? oui mais pas du même montant selon les economies ! Pourquoi ? parce qu’il faut préserver l’euro et pas se fâcher avec les banques, évidement. Donc un smic qui n’en est pas un.
    Une europe des peuples ? oui mais sans les peuples dont on nie l’identité qui serait du populisme. Surtout ne pas gêner la doctrine « libérale » de l’UE.
    Plaisantez pas avec çà camarades, on a trop à perdre.
    Au fait, merci à Jean Luc Lecomte d’être venu hier nous voir avec ses amis lors du meeting de Marine le Pen à Evreux. Ce témoignage de reconnaissance sur le rôle central du Front National dans la vie politique locale, française et européenne nous va droit au coeur.
    On se demande pourquoi il faut toujours que M. Le Préfet mette des brigades de CRS entre vous et nous. Un problème de popularité de votre côté ?

Write a Comment