Eure, les vœux les plus sincères de Bruno Le Maire

Eure, les vœux les plus sincères de Bruno Le Maire

C’est Madame Séverine Gipson, députée LREM de la 1ère circonscription, qui a lancé les invitations à la presse locale. Pour les premiers vœux de Bruno Le Maire, hors du parti « Les Républicains », la salle des fêtes du Vieil-Évreux était suffisante pour les 250 personnes présentes. Dans l’assistance, des soutiens « Les Républicains » du ministre de l’économie, des ex-membres PS, des responsables du MoDem et des adhérents de En Marche de la première heure. Un rassemblement inimaginable il y a encore un an. Extraits vidéos de l’intervention de Bruno Le Maire:

Fini, pour l’instant, la grande halle des expositions d’Évreux, où avaient l’habitude de se rassembler la grande armada de militants UMP, puis « Les Républicains », pour entendre les envolées lyriques des leaders du parti. Terminé, les critiques acerbes contre les « socialos-gauchos » et autres « traitres du MoDem vendus à la gauche« . Aujourd’hui, Emmanuel Macron a mis d’accord l’ensemble de ce petit monde, allant du centre-gauche au centre-droit. Chacun y retrouve son compte « pour l’intérêt du pays ». C’était, très exactement, le sens du message prononcé par Bruno Le Maire. Préalablement, Madame Gipson donnait le coup d’envoi de la petite cérémonie de vœux.

Un « ministre important »

Bruno Le Maire lui succède au micro et le ministre d’évoquer la semaine très chargée, d’abord avec son « voyage en Chine », aux côtés du Président et le traitement de l’affaire du lait contaminé. Effectivement, ce fut une semaine des plus sensibles et Bruno Le Maire y fit face, avec talent, comme nous l’ont expliqué et montré les chaines de télévision. Des mots de bienvenue pour l’assistance, mais aussi envers les élus et responsables politiques. Un mot pour chacun, qu’il fut de droite, de gauche, ou du centre. Sympathie appuyée pour nombres d’entre eux: Claire O’Petit, députée LREM de la 5ème circonscription, que d’aucuns disent être isolée. Bruno Le Maire, en citant son nom fera, peut-être, taire les défaitistes…. Mêmes jets de fleurs envers la sénatrice Nicole Duranton et le sénateur Hervé Maurey, ainsi qu’Alfred Recours, ancien élu PS, qui justifie sa présence (à Caméra Diagonale) par « Je viens aux vœux d’un ministre du gouvernement que je soutiens ». Bon prince, il omet de spécifier « …depuis la première heure ». Aujourd’hui, Bruno Le Maire « marche » dans les pas d’Emmanuel Macron et réussit plutôt bien dans sa nouvelle maison…La seconde partie de son discours portait sur les dossiers en cours et à venir….

On le voit, l’heure n’est pas à la polémique, même si Monsieur Le Maire a la poignée de main sélective envers des (un) journalistes locaux. Personne ne lui en voudra pour si peu. « Il faut savoir prendre de la hauteur« , avait-il dit un jour, lors d’une conférence de presse.

 

Aparté:

Qu’il soit dit ici, une nouvelle fois, que Caméra Diagonale est un site d’information libre. Qu’il n’est lié à aucun mouvement politique de droite, de gauche, ou du centre. Qu’il ne sert ni servira jamais la soupe à quelconque personnage politique de haut rang ou affidé. Que, pour autant, il n’a jamais fait et ne fera jamais dans l’injure et la diffamation, c’est le moindre des comportements. L’auteur, réitère sa position de dire, écrire et filmer, sans se soumettre à des directives ou des « invitations », contraires aux règles de l’information. Caméra Diagonale n’a aucun message subliminal, ni intempestif, à recevoir de puissants du moment, lesquels ne le sont que pour un certain temps seulement et heureusement pour la démocratie.

Categories: Eure

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.