Eure, Sébastien Lecornu veut tendre la main à Emmanuel Macron

Eure, Sébastien Lecornu veut tendre la main à Emmanuel Macron

Il est dans la trentaine d’élus Les Républicains et du centre qui ont signé le communiqué appelant leurs partis à « répondre à la main tendue » par Emmanuel Macron. Sébastien Lecornu, président du conseil départemental de l’Eure, se rapproche de la position de Bruno Le Maire qui déclarait pouvoir travailler avec le nouveau Président. Parmi les signataires, des maires de grandes villes, des présidents d’exécutifs départementaux et régionaux et des parlementaires.

Leur positionnement pourrait paraitre ambigu aux yeux d’électeurs de la droite et du centre. Pourtant, la démarche ne s’inscrit nullement dans un revirement politique, mais dans une logique de large rassemblement avec pour seul objectif, la réussite de la France. Deux possibilités s’offrent à eux pour ce faire: 1) rejoindre le Mouvement La République En Marche, 2) rester dans les partis Les Républicains-UDI et soutenir le gouvernement pour l’essentiel du projet….

Sébastien Lecornu n’a pas précisé ce choix, pour l’instant. Cependant, si Bruno Le Maire est nommé ministre ce mardi soir il lui sera difficile de se maintenir au sein de son parti. De plus, dans cette hypothèse, Sébastien Lecornu pourrait-il se maintenir dans sa charge de Secrétaire départemental et dès lors, de soutenir les candidats « Les Républicains-UDI, dans les 5 circonscriptions de l’Eure. L’ambigüité n’est pas loin: accepter la main tendue d’Emmanuel Macron, tout en combattant les candidats « La République En Marche », risque d’être un exercice périlleux. Même motif même punition dans l’autre sens: comment soutenir les candidats Les Républicains en prenant la main d’Emmanuel Macron?

La liste, ci-dessous, rendue publique hier soir, s’est enrichie d’une dizaine de noms dans la matinée.

Categories: Eure

Comments

  1. laulau274 17 mai, 2017, 11:19

    EM a voulu casser le clivage « gauche-droite », pourquoi pas ! le peuple a en grande partie suivit , ok.
    on parle « libéral-conservateur » ou  » républicain-démocrate », ok
    mais avec toutes ces tergiversations, et surtout ces girouettes, je ne suis pas sûr qu’au final l’électeur s’y retrouve.
    ça ressemble de plus en plus à un bordel organisé.
    attendons la majorité des législatives qui va se dégager pour l’instant, et surtout si il y a des résultats positifs et concrets ensuite.
    sinon……………..!!!!!!!

  2. Zébulon 16 mai, 2017, 21:03

    on dirait que certains deviennent adeptes au régime « macron-biotique » !! Un régime qui ne manque pas de sel. On peut dire que le menu est poivré pour certains et pimenté pour les autres : attention il va y avoir des indigestions d’ici peu.

  3. Ben Oït 16 mai, 2017, 19:53

    Il pourrait être amusant de comparer l’attitude de Lecornu à la météo. Huau Armani a choisi avant le premier tour de la présidentielle de soutenir notre nouveau président, pour cette raison il a été évincé de son poste d’adjoint. Il a senti le vent venir et à l’image du baromètre a su anticiper la belle victoire de Macron. Lecornu a attendu et comme le thermomètre a pu mesurer le haut niveau de Macron, il vient de se rallier espérant comme son mentor Le Maire un strapontin!
    Il n’ est finalement pas surprenant de le voir à l’instar de la girouette « prendre le vent » même si cela vient un peu tard. Macron a pu s’imposer et en imposer pas sa culture ses connaissances, on peut certes le critiquer pour autant il a une stature politique forte ( dans le bon sens du terme), Lecornu lui est un apparatchik qui se préoccupe plus de sa carrière que de son mandat que lui ont confié les Vernonnais!

  4. matimatou 16 mai, 2017, 16:54

    Le vent souffle décidément très fort dans l’Eure et fait tourner les girouettes.
    Ce qui est magnifique, c’est d’avoir « virer » monsieur Huau-Armani pour sa prise de position par rapport à monsieur Macron et ensuite de faire la même chose.
    Un modèle de cohérence.

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*