Eure, Sébastien Lecornu va se rallier à La République En Marche

Eure, Sébastien Lecornu va se rallier à La République En Marche

Il aura attendu le second tour des législatives donner le premier signe du passage à l’acte. Durant plus d’un mois, Sébastien Lecornu a observé un silence radio inhabituel. Pressé de questions par des journalistes curieux sur son positionnement politique, suite à la décision de Bruno Le Maire de rejoindre Emmanuel Macron, le président du département préférait disparaitre de la circulation le temps de réfléchir sur la suite à donner. C’est fait depuis ce dimanche soir avec la victoire de La République En Marche. Un communiqué de presse ne laisse aucun doute: Sébastien Lecornu s’apprête à rejoindre le mouvement du Président de la République, sous peu. Photo, ce dimanche lors de la cérémonie du 18 juin.

Un texte court, mais au contenu dense. Fini de tergiverser, le président du département ne laisse aucun doute sur la suite des évènements à venir. Décryptage:

« Ma première satisfaction, c’est de constater qu’il n’y aura aucun député du Front National issu des rangs de l’Eure dans la future Assemblée Nationale… » C’est courageux mais il restait timide, sur ce sujet, avant les élections. Au passage, Sébastien Lecornu constate que le parti « Les Républicains » disparait également de la carte de l’Eure. Il poursuit:

« Ma seconde satisfaction est plus personnelle, c’est la large réélection de Bruno Le Maire dans la 1ère circonscription de l’Eure…..l’Eure peut se réjouir de compter dans ses rangs un député qui est aussi un grand homme d’Etat.. ». Décryptage: C’est vrai, Bruno Le Maire a été bien réélu dans l’Eure. Mais l’a-t-il été sans la dynamique de « En Marche »? La question reste posée. « Un grand homme d’État ». C’est vrai également, BLM est un homme politique de qualité, (que l’on peut contester ensuite sur ses positionnements, mais c’est un autre débat). C’est ici que l’on trouve un début d’explication sur son ralliement à Emmanuel Macron. Bruno Le Maire avait obtenu 2,4% à la primaire de la droite et du centre. Le noyau dur de l’électorat de droite l’avait rejeté. Il semble bien que BLM n’ait bien digéré son rejet en se retirant définitivement du parti « Les Républicains ». Sorte de réponse du berger à la Bergère.

Par comparaison, Fabien Gouttefarde le candidat de la 2ème circonscription, inconnu il y a deux mois, a obtenu un point de moins à 63,25% que Bruno Le Maire, à 64,53%.

Sébastien Lecornu poursuit dans son texte: « Je félicite bien entendu aussi tous les nouveaux députés « En Marche » de l’Eure », mais ne les avait pas soutenu avant… »Je les recevrai dans les jours à venir à l’Hôtel du Département pour leur faire part des grands dossiers départementaux… ». Décryptage: Il convoque donc les nouveaux députés,  curieux. Les rôles semblent inversés. Un député n’est soumis à une supposée suprématie d’un président d’exécutif départemental. Doit-on y voir une volonté de contrôler les nouveaux députés  « La République En Marche »

Enfin, le dernier paragraphe est clair,  » Les français ont fait le choix d’Emmanuel Macron et lui donnent aujourd’hui une large majorité à l’Assemblée Nationale. A mon sens, la droite doit changer de logiciel….. » Sébastien Lecornu est ainsi prêt à changer le sien. Comment changer un logiciel qui ne fonctionne plus, sinon en s’en détournant pour en adopter un autre?

Conclusion: Sébastien Lecornu, il l’a prouvé depuis 2014, est un jeune politique qui veut aller loin, contre vents et marées. Il ne s’arrêtera sur le banal accident industriel politique subit par son ex-parti « Les Républicains ». A 31 ans l’on ne stoppe pas son élan pour si peu.  « En Marche » est la plateforme idéale qui permet le rebond, y compris si l’on doit mettre la main su le nouveau parti La République En Marche, dans le département de l’Eure, c’est dans les tuyaux…..A suivre….

Communiqué intégral de Sébastien Lecornu

 » Un responsable politique ne peut pas se réjouir d’une élection qui intéresse 4 citoyens sur 10, néanmoins je retire deux satisfactions de ce scrutin :

Ma première satisfaction,  c’est de constater qu’il n’y aura aucun député du Front National issu des rangs de l’Eure dans la future Assemblée Nationale. C’est pour moi un vrai soulagement mais l’échec des candidats LR dans ce scrutin doit obliger le parti à s’interroger en profondeur et à revisiter complètement sa ligne politique. 

Ma seconde satisfaction est plus personnelle, c’est la large réélection de Bruno Le Maire dans la 1ère circonscription de l’Eure. J’ai toujours eu la conviction que la popularité de Bruno était intacte et l’Eure peut se réjouir de compter dans ses rangs un député qui est aussi un grand homme d’Etat.

Je félicite bien entendu aussi tous les nouveaux députés « En Marche » de l’Eure. Je les recevrai dans les jours à venir à l’Hôtel du Département pour leur faire part des grands dossiers départementaux pour lesquels nous attendons qu’ils soient mobilisés.

Les Français ont fait le choix d’Emmanuel Macron et lui donnent aujourd’hui une large majorité à l’Assemblée Nationale. A mon sens,  la droite française doit changer de logiciel, elle n’a pas le droit de faire perdre 5 ans de plus à la France. Sans esprit partisan, il me semble donc que nous devons collectivement souhaiter pour la France que les réformes qui seront proposées par le Président et mises en œuvre par Edouard Philippe permettront de répondre aux attentes nombreuses des Français. »

Sébastien Lecornu

Président du Département de l’Eure

Categories: Eure

Comments

  1. laulau274 19 juin, 2017, 13:48

    attendre le résultat final pour se rallier, c’est bien vu.!!!
    jean de la fontaine a déja expliqué ce comportement dans sa fable « le coche et la mouche »
    à méditer……..

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*