Eure. Le haut-débit et la question, sur l’opérateur, qui reste sans réponse

Oui, c’est la question du moment avec l’arrivée du très haut débit Internet. Pourquoi des villes de l’Eure choisissent l’opérateur Orange, le plus cher du marché? C’est le cas à Vernon et à Louviers. L’accord a été passé avec les anciennes majorités, lesquelles n’ont jamais donné d’explications sur ce choix qui est surtout financier, parce que du côté technique c’est la même chose. C’est vrai, Orange est le successeur de France Télécom, l’opérateur historique. Aujourd’hui, il est un opérateur de droit privé comme les concurrents, alors pourquoi ce choix sans mise en concurrence sur les coûts des installations et des tarifs pratiqués? Les élus de l’époque, chargés du dossier, savaient-ils que Orange n’y va pas avec le dos de la cuillère par rapport à ses concurrents? Des tarifs allant du simple au double, voire plus, sur les abonnements ADSL, téléphonie fixe, Internet, télévision, téléphonie mobile. Qu’en sera-t-il demain avec le très haut débit?

Favoritisme ou non? Une question à évacuer

En entrant à la mairie, les successeurs de l’ancienne équipe avaient été surpris de constater le prix des abonnements de mobiles, utilisés par un petit groupe d’élus. Quels types de forfaits leur avaient vendu Orange? Silence radio!

Orange s’était installé à la mairie de Vernon et développait son marché pour le futur haut-débit. La concurrence avait-elle été approchée? Dans l’affirmative, quelles propositions avaient été faites? Le saura-t-on un jour?

Inutile de tenter un contact avec les cadres d’Orange pour le secteur de Vernon, ils sont muets comme des carpes. Idem pour les principaux membres de l’ancienne municipalité, dont certains ne se souviennent plus de rien.

L’avenir du très haut-débit pour le travail, les services et les loisirs

La fibre optique prévue développera le très haut-débit sur Internet. La vie des internautes changera radicalement. Actuellement et dans le meilleurs des cas, l’ADSL développe une vitesse de 20 Mbit/s.  Avec la fibre optique c’est 2 Gbits/s, 100 fois plus, c’est-à-dire presque la vitesse de la lumière. Terminé les téléchargements de plusieurs minutes, les ruptures de mémoire-tampon. La fibre optique transporte des données sur de très longues distances. Elle est insensible aux perturbations électromagnétiques. Contrairement au réseau ADSL actuel, les flux de données remontants sont aussi rapides que les flux de données descendants. C’est ce qui est appelé « débits symétriques ». La fibre optique est devenue un moyen de transport incontournable, comme le réseau électrique. L’ADSL deviendra, à moyen terme, pour Internet, ce que fut la lampe à pétrole pour l’éclairage.

Enfin, les élus s’engagent

La Communauté d’Agglomération des Portes de l’Eure, mais aussi l’ensemble des intercommunalités, ont pris la compétence en se lancent dans l’opération. Une étude va être menée par Eure-Numérique, nouveau syndicat mixte départemental. Pour la seule CAPE, le montant de l’investissement sera de 3 millions d’euros, pris en charge à 80% par l’Etat, la Région et le département. La part de la CAPE est de 600 000 €. Un choix à faire en réalisant des économies sur d’autres postes budgétaires. Les élus, dans leur ensemble, ont compris que le Très Haut Débit était une priorité.

Categories: Eure

Comments

  1. Zébulon 9 août, 2014, 11:34

    Etonnant en effet qu’il n’y ait aucune explication sur les appels d’offres pour ce marché. Orange possède un grand monopole en téléphonie, en réseau le louant à certains opérateurs car pour obtenir la même couverture nationale qu’Orange il faut un investissement colossal. Le départements, les régions, les communes ont mis la main à la poche pour certaines. Il serait intéressant de savoir si une entreprise de téléphonie concurrente peu se passer du réseau d’Orange, si la fibre optique, qui soit dit en passant faisant partie d’un plan dans les années 80 devant équiper la France, sera accessible pour tous, à quel prix car beaucoup d’entreprises, de professions libérales, d’artisans, de commerçants et de particuliers « rament » pour avoir une bonne connexion sans omettre qu’il y a encore des zones blanches dans la région, zone où l’on demande aux particuliers, aux petites communes d’investir ce qui devrait relever des opérateurs comme pour la réception de la télévision hertziennes en TNT maintenant tous les citoyens n’étant pas abonnés à un opérateur satellite !

  2. camoin 8 août, 2014, 13:38

    je suis un peu surpris par votre information. Il me semble que cet équipement doit passer par une procédure d’appel d’offre. Donc, la concurrence a forcement été consultée. Si ce n’est pas le cas, nous interviendrons dans les intercommunalités pour demander des explications sur ces dossiers.

    FN27

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.