Eure. Inondations et orages, suite

Eure. Inondations et orages, suite

Situation ce mercredi 6 juin, à 8h. Communiqué de la préfecture.

Le département de l’Eure est toujours en vigilance jaune pour des phénomènes d’orage. Il n’est plus en vigilance jaune pluie-inondation. Concernant la situation météorologique à venir, on attend quelques pluies éparses ce matin d’est en ouest, de 2 à 5 mm dans la matinée jusqu’à la mi-journée, et 10 mm attendus à ce soir.

Il est maintenu en vigilance orange pour les phénomènes de crue pour le cours d’eau Iton. A Damville, la crue a atteint son maximum à 20h40 hier soir, avec une hauteur de 1,93m observée à la station. Depuis, le niveau de l’Iton-amont, à hauteur de Damville, baisse en moyenne de 1 cm toutes les 20 minutes (1,58m à 7h du matin). La situation se normalise dans le centre-ville, notamment dans la rue de l’Hôtel-Dieu où l’eau s’est retirée alors qu’on mesurait 50 cm d’eau au plus fort de la crue.

Le travail des sapeurs-pompiers continue : il s’agit de poursuivre les interventions débutées hier, notamment pour réaliser des opérations d’asséchement et vider les caves inondées. Aucune nouvelle intervention notoire n’a eu lieu à Damville et sur le secteur impacté hier cette nuit.

A Breteuil, le centre d’accueil est resté ouvert et 1 personne y a passé la nuit. Sur Damville, le centre n’a pas été activé, les personnes sont soit restées à leur domicile soit ont préféré loger chez des proches.

État des routes

Sont encore fermées à la circulation les routes départementales :

  • 830 (à hauteur de Le Fidelaire)
  • 567 (à hauteur du Cintray)
  • 37 (à hauteur de Sébécourt)
  • 141 (à la hauteur de Breteuil)
  • 45 (à la hauteur de Guernanville)
  • 833 ( à la hauteur de Baux de Breteuil)
  • 174 (à la hauteur de Baux de Breteuil)
  • 140 (à la hauteur de Sébécourt)
  • 56 (à la hauteur de Baux de Breteuil)
  • 56 (à la hauteur de La Vieille Lyre)
  • 61 (à la hauteur de Baux de Breteuil)
  • 23 (à la hauteur de Ferrière sur Risle)

Mise à jour 16h

Le ministre sur place

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a fait le déplacement cet après-midi à Breteuil et Evreux, accompagné du préfet et de divers élus locaux. Le ministre a pu constaté les dégâts et assuré aux sinistrés que l’État fera tout ce qui en son pouvoir pour qu’ils soient indemnisés dans des délais les plus brefs. Les maires des communes concernés ont été chargés de transmettre le message du ministres aux populations.

Categories: Eure

Comments

  1. LOUIS 6 juin, 2018, 22:14

    Il n’y a pas de catastrophes sans explications. Il va falloir repenser les implantations dezones à urbanisme facile à tout va, de l’arrachage de haies et peut être aussi l’exploitation de sols à laisser en friche dans des secteurs inondables. Donc revoir une politique d’exploitations des zones à risques et des espaces naturels? Le drame vendéen a déjà disparu ???

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.