Eure, les infos d’octobre en bref

Eure, les infos d’octobre en bref

Avant la création de la page magazine, mensuelle, prévu en novembre, Caméra Diagonale déroule l’information d’octobre en bref au jour le jour, sur cette page unique.

3 octobre

Vernon, Sébastien Lecornu contre-attaque. Il a adressé un courrier de riposte à Bernard Accoyer, le Secrétaire Général « Les Républicains » qui veut l’exclure du parti. Le Secrétaire d’État et ancien président, LR, du département de l’Eure, recadre le patron LR en lui rappelant que le réforme du Travail est promise par le parti depuis 10 ans sans jamais avoir réussi à la mettre en œuvre. Et, s’il existe un nouveau Président de la République qui s’y attaque, enfin, comment exclure ceux qui souhaitent l’accompagner? Sébastien Lecornu n’oublie pas, au passage, qu’il s’est toujours battu pour l’UMP, puis Les Républicains, en reprenant à la gauche les principales villes de l’Eure, ainsi que le département et la région. Une façon de dire à Bernard Accoyer qu’il n’a pas de leçons à recevoir d’un secrétaire général plutôt en deçà des attentes du parti, dans le travail accompli.

4 octobre

Évreux, Lefrand et le coup de collier. Le maire d’Évreux, Guy Lefrand, s’insurge contre la suppression de la Taxe d’Habitation pour le contribuable. Dans une tribune, il explique sa position, pour le moins alambiquée. Des phrases que pourrait écrire n’importe quel militant « Les Insoumis ». L’élu de droite  semble oublier que la suppression de la Taxe d’Habitation est une promesse électorale d’Emmanuel Macron, comme il oublie que ce dernier compte bien la compenser à l’euro près…Mais une réalité apparait en filigrane: il s’agit d’un texte vengeur contre Bruno Le Maire, ministre de Macron. Tout le monde sait, à Évreux, que les deux hommes se détestent depuis toujours. Avec une franchise à retardement, Monsieur Lefrand a donné un bon coup de collier pour l’avouer, enfin.

5 octobre

Alizay, le maire, Arnaud Levître, s’exprime dans une tribune, en vidéo, sur les collectivités locales et le souhait du gouvernement, d’après lui, de les réduire financièrement. Son éditorial, percutant, fait le bonheur des élus et militants communistes et Insoumis de l’Eure. C’est aussi une contre-attaque directe contre Emmanuel Macron. Voir vidéo ci-dessous:

Au bal des faux-culs, nous n'irons pas

[Collectivités locales – Au bal des faux-culs, nous n'irons pas !] Macron veut détruire l'échelon communal et privatiser tout ce qui bouge en France. Ne le laissons pas faire… Protéger nos communes, c'est protéger la solidarité, la proximité et le service public de qualité. C'est aussi lutter contre les mauvais coups de la vie. Macron n'est grand que parce que nous sommes à genoux. Ensemble résistons et créons une autre société. Partagez 🙂

Publié par Arnaud Levitre sur jeudi 5 octobre 2017

 

7 octobre

Au sujet de l’hypothétique et invraisemblable indépendance de la Catalogne, un élément d’importance concerne celui du Football-club de Barcelone, (Barça) et du championnat espagnol. Qu’adviendrait-il? La réponse a été fournie par la fédération espagnole de football. Le Barça, devenu spécifiquement catalan, ne pourrait plus affronter les clubs espagnols mais seulement les clubs catalans, si une fédération nationale catalane se crée. Actuellement, ils ne sont que trois clubs: l’espanyol de Barcecelone, le Barça et le FC-Gerona.

Concernant l’Europe, la Catalogne n’en ferait pas partie. Le nouveau pays pourra demander son entrée, mais devra passer sous les fourches caudines des 27 pays, lesquels devront se prononcer à l’unanimité. L’on imagine mal l’Espagne accepter ce nouvel arrivant. Son véto ne fait aucun doute….l’Espagne et beaucoup d’autres…

9 octobre

Espagne suite. Hier dimanche, la réponse aux indépendantistes a été claire. Selon la police catalane (Mossos escuadras), favorable à l’indépendance, 350 000 manifestants unionistes ont déferlé dans Barcelone pour le maintien de la Catalogne dans le royaume d’Espagne. Pour les organisateurs de la manifestation et la police espagnole, ils étaient 900 000. Si l’on dit 600 000, ce serait plus proche de la vérité. L’on apprend également (correspondants sur place) que des indépendantistes menacent et harcèlent des citoyens non favorables à l’indépendance. Certains sont molestés physiquement sous les ricanements de « voyous indépendantistes« ….

10 octobre

« Nous irons tous au Paradis », c’est le titre d’un des films de Jean Rochefort, décédé l’autre nuit à 87 ans. Grand acteur français, il le fut. Au Paradis, s’il existe, il aura mérité sa place, au moins, au titre de son grand talent…

…Et à Louviers

Le Paradis, peut-être aussi, pour le lovérien Claude Bellevin disparu au même moment à l’hôpital de la ville. Militant de gauche depuis toujours, il avait été proche du docteur Ernest Martin, ancien maire, dès les années 70, puis de François Loncle député PS, jusqu’en juin dernier. Claude Bellevin avait dirigé une PME, l’entreprise Boust, installée sur la zone industrielle de Louviers.

11 octobre

Hier soir l’indépendantiste catalan Carles Puigdemont a fait, finalement, marche arrière sur sa promesse, unilatérale, de proclamer l’indépendance de la Catalogne. Discours alambiqué et contorsions linguistiques où il a tenté un « pronunciamiento » d’indépendance tout en l’annulant afin de laisser la porte ouverte au dialogue avec l’État espagnol. La réalité est moins glorieuse après ses fanfaronnades. Une partie importante du gouvernement catalan et des parlementaires, moins sectaires, lui ont demandé de temporiser et de regarder la réalité en face: l’indépendance signifierait la délocalisation de la totalité des entreprises espagnoles et européennes; l’appauvrissement rapide et violent de la région « la plus riche d’Espagne » et un nouveau pays hors de l’Union Européenne, qui n’y entrerait jamais à cause des vétos de nombreux pays, dont et surtout l’Espagne…..Il est probable que si des élections anticipées avaient lieu en Catalogne, les fondamentalistes catalans n’auraient plus la majorité.

11 octobre suite

En fin d’émission « C’dans l’air » sur France 5, il y moins de 5 minutes, un invité spécialiste de l’Espagne dit avoir vu et entendu des gardia civil (gendarmerie espagnole), à Barcelone, chanter l’hymne national espagnol. Aucun invité sur le plateau, dont deux journalistes, n’a relevé que l’hymne national espagnol, la Marcha Real, ne peut se chanter car il ne comporte pas de paroles. Sacré spécialiste de l’Espagne, sacrés invités, sacrés journalistes…!!

12 octobre

A l’initiative de Didier Jumel, député de la Seine-Maritime, 27 parlementaires, députés et sénateurs, des cinq départements normands, ont cosigné une lettre à Madame Fabienne Buccio, Préfète de la Région Normandie pour lui demander d’être associés aux décisions concernant le grand projet de construction de la Ligne Nouvelle Paris-Normandie. Ce lundi 9 octobre s’est tenue, en effet, une réunion du comité territorial, dans le cadre du processus de concertation au cours de laquelle ont été présentés l’avancement des études pilotés par la SNCF-Réseau ainsi que les enjeux liés à l’ensemble du projet. Parmi ces parlementaires signataires figurent 4 députés sur 5, de l’Eure et un sénateur sur les trois. La députée manquante est Claire 0’Petit et les deux sénateurs non signataires sont Hervé Maurey et Nicole Duranton. Ces derniers sont probablement au courant des intentions du Président de la République et du Premier ministre, de geler les grands projets qui nécessitent de très gros investissements d’État et comme l’argent manque cruellement..?!! La bizarrerie est que parmi les signataires figurent des députés de la République En Marche, censés suivre le président et le gouvernement.

Categories: Eure, Europe / monde, France

Comments

  1. jean-claude Mary 14 octobre, 2017, 23:05

    On peut aussi dire la générosité de Claude qui, avec son frère Michel, a aidé au développement pendant plus de 20 ans des habitants de la région de Timia au Niger. Je n’ai connu Claude que ces dernières années mais je peux dire qu’il était aussi sincèrement chaleureux que généreux

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*