Eure, incendies sans précédent

Eure, incendies sans précédent

Hier soir 18h52. La préfecture de l’Eure envoie aux journalistes un communiqué faisait état d’un premier bilan des incendies en cours, dans le département. Pour autant, les feux n’étaient pas entièrement maitrisés et continuaient leurs ravages. C’est sans précédent, dans l’Eure. Depuis la fin de seconde guerre mondiale, les feux durant l’été se limitaient à quelques centaines d’hectares de terre et de granges brûlées, mais jamais avec autant d’importance et de violence. Photo illustration: sapeurs-pompiers de l’Oise

C’est du lourd: plus de 1 400 hectares de cultures et de forêts ont été la proie des flammes. Les raisons? Niveau de chaleur jamais atteint. 42° de moyenne dans le département. Géographiquement, les feux se sont propagés en une vingtaine de lieux. A 23h30, une dizaine de feux étaient toujours combattus. Au total, ce sont environ 520 sapeurs-pompiers qui étaient engagés dans le combat contre feu. 23 d’entre eux ont été légèrement blessés.

Il a fallu des renforts de plusieurs départements pour lutter contre les feux, notamment du Calvados, de l’Orne, du Val d’Oise, du Finistère, Morbihan, Indre-et-Loire et Atlantique.

La situation ce matin

La préfecture de l’Eure fait savoir que:

Depuis les premiers départs de feux hier jeudi 25 juillet, près de 1 500 ha de culture et de végétation ont brûlé dans le département de l’Eure.

Sur un total de 24 feux recensés, 8 concernant 700 ha sont encore actifs mais la baisse des températures aidant, ils restent maîtrisés.

Les communes concernées sont Chambois, Saussay-la-Campagne, Boncourt, Etrépagny, Saint-Etienne- l’Allier, La Couture Boussey, Romilly-la-Puthenaye et Brionne.

Au pic de la crise, 98 % des moyens pompiers ont été engagés et plus de 520 sapeurs-pompiers ont été mobilisés.

Aucune victime n’est à déplorer mais 23 sapeurs-pompiers et 1 gendarme ont été légèrement blessés.

Le travail des forces de secours et de sécurité de l’Eure et les renforts des départements voisins ont été déterminants dans cette lutte.

Concernant les zones de feu encore actives, les consignes de sécurité suivantes restent applicables :

  • N’approchez pas des feux, ni à pied ni en voiture
  • Ne vous arrêtez pas pour prendre des photos
  • N’interrompez pas les sapeurs-pompiers dans leur travail
  • Respectez les déviations mises en place
  • Si vous habitez à proximité d’un feu, restez dans votre maison, elle est votre meilleur abri Le préfet de l’Eure salue à nouveau l’engagement de ces hommes et de ces femmes qui continuent de lutter pour la sécurité de tous.

Categories: Eure

Write a Comment